RCMB – RC Dijon annulé, les Dijonnais sont forfait

Ce devait être la reprise pour le RCMB dimanche contret le RC Dijon à 15h à Jean Bouveri en championnat de 1re série régionale. Finalement la rencontre n’aura pas lieu, les Dijonnais déclarent forfait, ils ne sont pas assez nombreux pour former une équipe.

Le RCMB doit reprendre sa marche en avant dès dimanche contre le RC Dijon.

Presque un mois sans toucher le ballon ni chausser les crampons, les rugbymen montcelliens commencent à avoir des fourmis dans les jambes avant cette deuxième partie de saison en 1re série régionale.

2019, ce mois de janvier est celui des voeux. Au RCMB, si la santé et le bonheur sont au firmament, il est temps de se refaire une « santé » sportive après une fin 2018 peu glorieuse qui a vu les Rouge et Blanc enchaîner sur deux défaites, à Louhans (6 – 13) mais rien de rédhibitoire puis à Toucy (15 – 28), plus inquiétante toutefois.

Aujourd’hui encore, Cédric Dhuit, l’un des deux entraîneurs, n’a pas trop d’explications à fournir. « De Louhans, nous sommes revenus avec au moins le bonus défensif. A Toucy, il y a eu un manque d’engagement flagrant, le coeur n’y était pas. Tout le monde s’est remis en question joueurs et entraîneurs. C’était un jour sans, qu’il nous serve de leçon ».

Un joker de griller

Comme une démobilisation la veille des vacances. Pour mieux rebondir en 2019 ? C’est à souhaiter à commencer dès dimanche 13 janvier à Jean Bouveri avec la réception du RC Dijon (match à 15h).

Il est important à ce stade de la compétition de repartir avec les meilleures intentions et ne pas hypothéquer la suite du championnat. Les Montcelliens ont connu une série de huit rencontres sans défaite, il s’agit désormais de renouer impérativement avec la victoire devant des Dijonnais défaits en septembre dernier sur leur terrain 7 à 38. Le RCMB a grillé un joker à Toucy, un second, qui plus est à domicile, serait mal venu.

C’est sans doute le moment aussi pour les Rouge et Blanc d’adopter une nouvelle philosophie de jeu, comme le souligne Cédric Dhuit. « Nous devons conserver davantage le ballon, proposer plus de volume de jeu et lancer plus rapidement nos offensives notamment en écartant sur les ailes ». Rien de sorcier sur le papier, toujours plus délicat à transcrire sur le terrain.

Réponse dimanche.

Jean Bernard

En lever de rideau à 13h15, match de rugby féminin entre les Tigresses (Creusot-Montceau) et l’USON (Nevers).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *