Les injonctions de Montceau 2020 – La Gauche Unie au maire sur le lavoir des Chavannes

Le lavoir des Chavannes, nouvelle édition spéciale. « Cette cathédrale » comme aime l’appeler madame le maire,  cette ruine endormie ne laisse personne insensible à Montceau-les-Mines. La conserver, la détruire jusqu’aux rêves les plus fous, tout a été dit et redit, mais à ce jour, personne n’en connaît vraiment l’avenir.

Une seule chose est sûre, l’Etat qui en est propriétaire souhaite céder le lavoir à la ville de Montceau pour 1 € symbolique. Marie-Claude Jarrot ne s’y oppose pas mais aimerait bien obtenir une subvention conséquente pour, ensuite, « le mettre en sécurité et l’éclairer, et c’est tout » répète-t-elle à l’envi.

Dans l’opposition au conseil municipal, le groupe Montceau 2020 – La Gauche Unie, l’inquiétude va grandissante au fur et à mesure des courriers échangés entre le préfet et madame le maire. Courriers dont Laurent Selvez, notamment, a pris connaissance.

C’est pourquoi, son groupe a adressé une lettre à Marie-Claude Jarrot dans laquelle il demande en particulier :

  • de renoncer officiellement au rachat par la ville du Lavoir des Chavannes,
  • de demander à l’Etat d’assumer ses responsabilités afin qu’un projet puisse enfin voir le jour et fixer l’avenir de ce bâtiment.

Dans tous les cas, il nous apparait essentiel que les Montcelliens puissent donner leur avis sur le rachat éventuel par la ville et sur l’avenir du Lavoir des Chavannes par référendum.

J.B.

Pour ceux qui auraient raté un épisode : 

Montceau – Le lavoir des Chavannes transformé en hôtel de luxe, le rêve tombe en ruine – L’infoRmateur de Bourgogne (linformateurdebourgogne.com)



 

24 commentaires

  1. L erreur de racheter ce tas de ferraille pour un euro est un piège financier…..l etat propriétaire doit assumer ses responsabilités, ce n est aux contribuables locaux de payer……..la gauche n apas à donner de leçon je rappelle que la communauté urbaine a subventionné pour la RCEA alors que c était à l etat et à l Europe de payer….alors si je suis d accord sur ce sujet avec mr Selvez et ses amis,ceux ci ne sont pas bien placés pour polémiquer….

  2. Pour être précis, la region 58 millions d euros…..Le département de saone et loire 58 millions d euros…..la CCM 10 millions d euros….tout ce pactole qui n aurait jamais du servir au financement de la RCEA….route centre Europe Atlantique !!!!!

    • Et qui donc à manifesté pour que l’ancienne route express ne passe pas aux mains de APRR et devienne payante..les socialos…!!!Si elle était passée au privé elle serait terminée à l’heure qu’il est…!!!Pour info je suis passé à Blanzy dimanche dernier…iln’y a plus aucun engins de TP…!!!

  3. Bonjour.ce tas de ferraille j’y ai travaillé en 1977 j’étais jeune j’ai des vagues souvenirs de ce bâtiment et j’avais étais impressionné de voir l’empleur de ce temple géant,des hommes y ont travaillé pour nourrir leurs familles quelques uns ne sont plu là mais pour leurs enfants il serait très dommage de détruir ce bâtiment historique.il y a sertainement autre chose à faire q’un hôtel de luxe qui va profiter encore a des petits gens aisés sur le dos des petit contribuable.mais faire quelque chose qui profiterait à tous les niveaux de gens du bassin minier.par exemple .expositions activités divers régionales mais sans tjrs pensé au luxe de dubai.

    • Et qui va payer pour maintenir cette ruine en coma dépassé ?
      «  »Depuis 2010, l’État a réalisé des travaux de mise en sécurité (clôtures, entrées bouchées par des parpaings). 100 000 € ont été nécessaires pour la sécurisation et l’État investit CHAQUE ANNÉE ENTRE 30 ET 40 000 € pour parer aux dégradations. «  »
      J’ai beau passer devant, je me demande où cet argent est parti …..
      N’est il pas temps de sortir de l’acharnement thérapeutique ?
      C’est l’ État qui a organisé la gestion de ce lavoir et a récupérè les bénéfices.
      Il était prévisible que cela deviendrait déficitaire mais il n’a pas voulu prévoir la suite.
      Hôtel de luxe ? Faut arrêter de fumer de la moquette non ?
      Je me demande même, au vu de ce que je crois comprendre, s’il ne serait pas temps d’entreprendre une action en justice contre les services de l’État pour tentative d’escroquerie car apparemment, il cherche un pigeon ?

  4. Ps.ce t’as de ferraille rouillé avec de simples idées peu coûteuses il n’y a qu’a voir ces tonnes de peinture qui arrive dans les déchèteries qui pourrais être ré utilisé au lieux de detruir il serait peut-être simpat de sélectionner ces pannaches pour en faire qu’une tinte conviviale.bien sûre ce ne Serra pas du goût des écoles
    Qui préfère détruir.

  5. C’est devenu n’importe quoi on et retourner au moyen âge ou Mme le maire qui en fait qu’à sa tête et à c’est humeur OOON EN VEUX PAS DE CE « …) !! ET QUI VA PAYER !? QUI? MME JAROT ? NAN CEST LE CONTRIBUABLES !

  6. Il faut vendre cette verrue à un ferrailleur avec obligation de laisser le terrain propre. C’est le seul moyen raisonnable de sortir de ce piège.

  7. Merci au conseiller d’opposition, Stéphane Brun, d’avoir évoqué le vrai statut de ce lavoir en conseil municipal (il s’agit d’une machine avec un toit) et la nécessité d’un référendum. Donnons la parole aux Montcelliens et cessons d’imaginer des choses qui ne sont pas vraies. Tous les Montcelliens ne sont pas attachés à cette bâtisse. Ils ont envie d’ autre chose pour leur ville

  8. Ce lieu a vu travaillé des centaines de personnes qui y nourrit leur famille. Ce lieu a vécu. Q uest il devenu ? et oui un fantôme de ferrailles qui appartient au passé . Il faut que cette majorité municipale arrête ses caprices et arrête de vivre au dessus de ses moyens. Il y a bien d’autres choses à faire tourné vers l avenir sur la ville de Montceau.

  9. Et puis bien réfléchi il n’y a qu’a tout d’émolier les monuments historiques à Montceau les mines ce qui me rassure c’est qu’il nous reste toujours le rond point du guide a visiter on a déjà fait un couloir pour les Bus,il ne reste plu qu’à en faire un pour visiter la pyramide.

    • Il restera toujours le monument d’Antoine Bourdelle. Une oeuvre d’art est là, solide, très bien située au centre ville pour raviver la mémoire. Aussi les livres, les récits, les photos, les expositions, les films, les transmissions orales font également oeuvre d’entretien de la mémoire à moindre coût.
      https://www.destination-saone-et-loire.fr/fr/patrimoine-culturel/monument-antoine-bourdelle.html
      Pour le reste, faisons des choses utiles, viables, pérennes, peu coûteux à l’entretien et apprenons à tourner certaines pages encombrantes pour construire un avenir. En psychologie, rester bloqué sur un passé, qui plus est lorsque ce passé est lourd de douleurs, ne permet pas d’avancer dans la Vie. Rappelons-nous qu’un réchauffement de 2,7°C nous attend au coin de la rue……. ça va faire mal, très mal si nous n’utilisons pas tous les terrains disponibles pour organiser la résilience.

      • Nous sommes un petit pays qui serait ne serait responsable que de1 (certains disent 3 %) du réchauffement.
        Ce que nous n’allons pas gaspiller, d’autres le feront à notre place.
        Les analyses de M. Jancovici montrent que la tendance n’est pas à la modération et que les énergies dites nouvelles viennent non en remplacement mais en supplément de ce qui est déjà exploité.
        Il semblerait que si, au niveau planétaire, nous stoppions tout rejet de gaz à effet de serre, les résultats seraient visibles dans 20 ans. Donc…..
        Et si le désastre se limitait au réchauffement !
        Comme dans le film La Grande Bouffe, jouissons un max de ce qui nous est accessible et après nous l’ Apocalypse.

        • Est-ce parce que nous sommes petits qu’il ne faut rien faire? (Légende du Colibri)
          Belle ironie de l’Histoire : notre développement industrio-militaire a créé de nombreux problèmes dans de « petits » territoires (par exemple, les essais nucléaires dans le Pacifique Sud). Beau retournement que ce que gaspilleront les Autres devenus Grands auront comme effets néfastes sur nous devenus petits.
          Tant que nous n’envoyons à l’ONU et tous les organismes internationaux que des paroliers et des prestidigitateurs, nous ne pourront que pleurer du résultat. « La maison brûle et nous regardons ailleurs ».
          Les effets à 20 ans sont de la physique de base, sciences dures. Raison de plus pour se dépêcher pour nos enfants et petits enfants. L’humain doit faire évoluer son cerveau de toute urgence pour tenir compte du passé, du présent et du futur, et ne plus vivre simplement au présent.
          Le désastre n’est pas le réchauffement, mais ses conséquences déjà visibles (quand les glaciers n’auront plus d’eau par exemple……. les rivières seront à sec et les feux plus fréquents!).
          Non, je ne veux pas tomber dans le piège de la jouissance et après moi l’Apocalypse, je préfère avoir une pensée collective et penser à tous ceux qui me succèderont après ma mort. La Vie sur Terre est une si Merveilleuse invention que nous avons le devoir de préserver à tout prix, quand bien même une majorité de ces humains sont inconscients et insouciants. (Vous connaissant un peu dans vos écrits, je me doute bien que votre dernière phrase était en fait une belle ironie pour dénoncer l’attitude irresponsable d’une immense majorité de nos concitoyens).

          • En fait, Philo, j’enrage.
            J’enrage devant les œuvres du « Machin », devant nos comportements, etc…
            Mais je me pose une question: et si cette évolution était inéluctable, programmée par la façon dont sont construits nos cerveaux ?
            J’en arrive à conclure que la pérénité de notre espèce ne sera peut être assurable que par un HAL 9000 ….

  10. Je ne vois pas pourquoi un référendum. Est ce que Blanzy a fait un référendum pour le musée de la mine? Montceau ville dite touristique par la CUCM et pas traces de mines ni de soufflerie. Mais quel projet intéressant que de donner à Montceau la chance d’avoir un tel site à rénover et à visiter. Visiblement cela em……… la gauche qu’un aussi beau projet puisse voir le jour sous la mandature de la droite.J’ai déjà vu des projets dénigrés par la gauche car présentés par la droite et renaitrent sous mandature de gauche

  11. « et si cette évolution était inéluctable, programmée par la façon dont sont construits nos cerveaux ? »
    Merci d’avoir soulevé LA question passionnante.
    Car en effet, à l’échelle de l’Univers, notre disparition sera un minuscule épiphénomène. D’autres « humains » sur d’autres planètes ont sans doute trouvé de bien meilleures solutions que nous. Selon Franco Ferrucci, la Vie est une série innombrables d’essais pour voir ce qui marche. À méditer.

    • «  »une série innombrables d’essais pour voir ce qui marche » »
      Je ne suis pas adhérent avec cette formulation qui sous entend qu’une entité testerait donc aurait un objectif (tester) et des méthodes .
      Je préfère envisager que le hasard crée des opportunités qui se développent…. ou pas.
      Un peu comme ces algorithmes évolutionnaires qui partent de la concertation d’éléments avec introduction de données aléatoires et qui, à la sortie, dégagent des résultats étonnants, et imprévisibles . (c’est ce que j’ai cru comprendre)

      • Concentration, non concertation !!!!

        • La formulation « La Vie est une série innombrable d’essais » n’exclut en rien le hasard. La Vie (ce sont nous les Terriens qui l’appelons comme cela à défaut de comprendre ce que C’est dans toute sa profondeur et sa complexité) essaie aussi des choses par hasard.
          Il n’y a ni objectif, ni méthode, il y a une série innombrable d’essais, chaos et logiques se côtoient en permanence. Ce qui marche reste, et ce qui ne marche pas disparait (sur des temps astronomiques bien entendu, l’humanité terrestre est encore là bien qu’elle ne marche pas pour le sens de la Vie comme épanouissement paisible et équilibré, car elle est encore très jeune). Nous sommes donc en accords sur ces point.

  12. Il est effectivement possible, à l’inverse de ce que j’avais compris, de considérer la Vie non comme une entité mais comme une suite d’événements….
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *