Législatives 2022 – L’Association France Alzheimer interpelle les candidats

Aujourd’hui
• Plus de 1,2 million de personnes confrontées à une maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées, donc environ 4 millions de personnes impactées.
• 1 personne sur 3 probablement non diagnostiquée.

Prévision pour 2050 : 2,2 millions de malades

La lutte contre la maladie d’Alzheimer et maladies apparentées doit être reconnue comme une priorité politique.
Nos dirigeants doivent afficher leur volonté de s’emparer de cet enjeu de santé publique.
France Alzheimer 71 formule à l’intention des candidats, futurs députés, législateurs, des questions concrètes
sur des thématiques jugées prioritaires par l’Union Nationale France Alzheimer :
Cibler la prévention et mieux diagnostiquer (ex. Communiquer sur l’importance du diagnostic le plus précoce possible)
Adapter le parcours de soins et accompagner le parcours de vie (ex : Renforcer l’intervention de professionnels formés et spécialisés)
Investir dans la recherche (ex : Créer une Agence nationale des maladies évolutives))
Renforcer la reconnaissance et les droits des personnes malades (ex : Reconnaître le handicap cognitif des personnes malades)
Reconnaître et soutenir les aidants (ex : Développer les solutions de répit (projet Mardor « village répit famille » favoriser le « baluchonnage »)
Diminuer le reste à charge à domicile ou en établissement (ex : Supprimer le cloisonnement entre handicap et dépendance et neutraliser la barrière des 60 ans)

 

France Alzheimer 71 s’adresse à l’ensemble des candidats et leur demande de préciser leurs intentions sur ces thèmes. Quelle voix porteront-ils quand, élus, ils représenteront leur territoire dans le cadre de la politique nationale sur laquelle ils devront légiférer ?

 

Ils pourront choisir de répondre par voie de presse ou, directement à France Alzheimer 71 – à l’attention du président – Maison des Associations – 4 rue Jules Ferry – 71100 Chalon sur Saône.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.