Le mystère de la musique techno – Ils venaient faire la fête au « Lagon de nuit »

D’où pouvait venir la musique techno entendue le week-end dernier, surtout la nuit du vendredi au samedi et du samedi au dimanche, dans le secteur de Roselay sur la commune de Ciry-le-Noble, des bois de Perrecy-les-Forges en face des Porrots où se situent deux étangs, la Taupe et Ramus et du côté de Sanvignes vers les Essarts à proximité des Baudras ?

Aujourd’hui, nous avons la réponse grâce notamment à Franck Mauro, le gérant de la société Technoland installée au Puits de Laugerette et qui habite au même endroit. Car il est aussi président de l’association qui gère les étangs de la Taupe et Ramus. « En aucun cas notre association est à l’origine des nuisances sonores. Nous ne faisons que pêcher » précise-t-il. « Je sais d’où ça vient ».

Il existe effectivement un troisième étang, plutôt un plan d’eau, un ancien puis de mine qui est loué par un particulier pour y organiser des mariages et des fêtes ou encore des parties de pêche. L’endroit se nomme « Le lagon de nuit », on y accède par la rue Emile Zola à Sanvignes, juste à proximité du Puits Laugerette.

« C’est là que sont organisés les fêtes avec de la musique toute la nuit et ce n’est pas la première fois. Sur ma table de chevet, j’ai des boules Quies ou alors le week-end, nous allons dormir ailleurs » rapporte Franck Mauro.

« Le lagon de nuit » est invisible de la route. Il faut cheminer sur un chemin qui descend au plan d’eau. Le lieu est splendide, l’eau d’un bleu irréel, idéal effectivement pour réunir des amis.

La musique sera dorénavant interdite

Les habitants de la rue Emile Zola que nous avons rencontrés, sont tous unanimes, « ce n’est plus tolérable ». De la musique assourdissante « pendant une semaine, ce n’est plus possible » raconte la propriétaire de la maison située en face de l’entrée du chemin. « Nous avons rencontré le propriétaire du Lagon ce mardi, il ne savait pas, nous a-t-il dit ».

Le propriétaire, un Creusotin, confirme. « Cette année, j’ai pourtant mis en place un règlement qui stipule que le son de la musique ne doit pas dépasser un rayon de 200 mètres » explique-t-il. « Mais les gens qui louent, s’en moquent. Mais j’habite au Creusot, je ne sais pas ce qui se passe au Lagon de nuit ». Maintenant, il sait.

Alors il va encore modifier son règlement et « désormais la musique sera strictement interdite », dit-il.

Voilà donc le mystère élucidé. La techno venait de cet plan d’eau privé, « Le lagon de nuit ».

Selon les habitants de la rue Emile Zola, ils voyaient défiler entre trente et quarante personnes venir faire la fête et écouter de la techno.

Le chant des oiseaux et des tondeuses à gazon sont à nouveau des bruits familiers.

Jean Bernard

NDLR :  nous avons obtenu l’autorisation du propriétaire pour pénétrer sur sa propriété et faire des photos.

4 commentaires

  1. magnifique endroit

  2. ……même légale d’ailleurs à cause des habitations proches .

  3. je disais magnifique endroit pour se detendre et pecher, si le proprio veut m inviter,j accepte avec plaisir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *