•  

Le Creusot – Le cadavre exquis se joue de la contrebasse

RÉCIT MUSICAL

Le noyé le plus beau du monde
LeBloc – les mécaniques célibataires d’après Gabriel Garcia Marquez

– Mardi 20 octobre à 20h30, à l’Escale, Le Creusot

– Mercredi 21 octobre à 20h30, à la salle des fêtes, Saint-Sernin-du-Bois

– Jeudi 22 octobre à 20h30, à la salle des fêtes, Curdin

– Vendredi 23 octobre à 20h30, à la salle des fêtes, Etang-sur-Arroux

– Samedi 24 octobre à 20h30, à la salle du C2, Torcy

 

Quoi de plus bouleversant que de découvrir qu’il existe un ailleurs ?

Un magnifique cadavre bouleverse avec un calme imperturbable la vie de ceux qui le découvrent, un matin, échoué sur leur rivage. Cette visite inoculera inopinément et surtout durablement aux habitants de ce village le goût du fantasme et de l’inconnu.
En juillet 2015, un nouveau type de migration culbute violemment notre vieille Europe : images chocs en pagaille, mouvements de foule pour ou contre l’accueil, relecture brutale des idées de nation et de frontières. Les Mécaniques décident alors d’adapter au théâtre musical de Le noyé le plus beau du monde pour faire entendre en douceur aux spectateurs d’aujourd’hui l’urgence de cette nouvelle de Gabriel Garcia Marquez. Écrite en 1968, elle sonne comme un écho idéal aux bouleversements du monde actuel.
Pour ce récit de théâtre musical d’un macabre malicieux, le narrateur embrasse les épaules d’une contrebasse.
Dans sa voix se mêlent récit forain, chant folk, conte futé, veillée populaire et scansion jugulaire.

crédit photo : Vincent Arbelet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *