•  

L’avenir est en route – Sur cette première pierre je bâtirai le site technopolitain au Creusot

L’ancien bâtiment administratif du lycée Jean Jaurès au Creusot est déjà en chantier. Même à l’heure de la pose symbolique de la première pierre jeudi matin, de ce qui sera à l’automne 2022, le site technopolitain _ « il faudra lui trouver un nom » glisse David Marti, président de la communauté urbaine Creusot Montceau _ le bruit du marteau-piqueur témoignait justement que les travaux de réhabilitation et d’extension de ce lycée sont en cours.

Le bâtiment est imposant comme l’est le projet. « Ce site technopolitain est tourné vers l’avenir, nous allons nous projeter vers le futur » fait remarquer le président devant un parterre d’invités conscient de vivre un moment important avec la création d’un écosystème d’entreprises favorisant la recherche et l’innovation avec les acteurs de la formations et des entreprises locales (groupes et PME). « Ce site vise à favoriser le développement de l’économie et faire de la communauté urbaine Creusot Montceau un territoire reconnu pour son caractère innovant » expose David Marti.

Le site technopolitain, situé à proximité du centre universitaire Condorcet, de l’IUT et du site industriel du Creusot, aura pour vocation d’accueillir les créateurs d’entreprises dans un environnement leur offrant les services et l’accompagnement nécessaires à la réussite de leur projet. Plus globalement, le site technopolitain constituera un trait d’union entre les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche, les outils d’accompagnement et d’incubation de projets et les dirigeants d’entreprises, porteurs de projets d’innovation. Il accueillera sur un même site un espace de formation et de recherche avec l’ESIREM (filière d’ingénieurs de recherche en sciences et technologie des matériaux), le laboratoire LE2I (Laboratoire d’Electronique, Informatique et Image), le campus des métiers et des qualifications, un espace d’hébergement et d’accompagnement des porteurs de projet, de type pépinière d’entreprises. Ce lieu permettra aussi d’accompagner et d’héberger des porteurs de projet (coworking, pépinière et hôtel d’entreprises).

Indépendamment de cette prouesse, réunir le monde universitaire, des laboratoires, des entreprises du territoire, ce site est le témoin du passé avec son architecture et du futur avec son extension en vitre. « Ce site va combler un vide, celui où vont converger toutes les compétences » indique Marc Makhlouf, sous-préfet d’Autun. « La recherche va rencontrer l’industrie, ici viendront des créateurs, des inventeurs qui vont apporter une dynamique et de la population ».

Lionel Duparay pour le Département, Jean-Claude Lagrange pour la Région et Jérémy Decerle pour l’Europe, financeurs du projet avec la CUCM et l’Etat, se sont montrés très enthousiastes. « Ce site sera la fierté du département et même au-delà », « il est un lien entre l’université et la recherche », « il est primordial pour notre pays et va permettre de renouveler les générations ».

Sur cette première pierre, je bâtirai le site technopolitain. Une jeune pousse qui va très vite grandir.

Jean Bernard



Réhabilitation du site Jean Jaurès

Le site technopolitain, prendra place au niveau de l’ancien bâtiment administratif du lycée Jean Jaurès au Creusot qui sera entièrement rénové et bénéficiera d’une extension afin d’accueillir sur un ensemble de 4 300 m² un espace de formation et de recherche avec l’ESIREM, le laboratoire ImViA et le campus des métiers et des qualifications, ainsi que des espaces dédiés à l’entreprenariat et à l’innovation (coworking, pépinière et hôtel d’entreprises).

Le schéma général d’organisation fonctionnelle est structuré en 5 grands secteurs :

  • Secteur A : Espace accueil général 

  • Secteur B : Communication – Formation – Recherche 

  • Secteur C : Halle technologique 

  • Secteur D : Accompagnement à l’innovation et promotion du territoire

  • Secteur E : Gestion et moyens généraux

Dans le détail, ces secteurs regroupent les activités suivantes :

  • Secteur A : Cœur du Campus, constituant un lieu d’échanges et de partage, favorisant les relations entre les différents publics (lycéens, étudiants, enseignants, chercheurs, porteurs de projet, industriels, institutionnels…)

  • Secteur B : Pôle regroupant les espaces de formation, d’enseignement/recherche, d’accompagnement des professionnels et enseignants/chercheurs

  • Secteur C : Espaces de sensibilisation à la technique favorisant le montage de projets entre lycéens / étudiants / entreprises (principalement PME) / laboratoires, et diffusion scientifique auprès des lycéens

  • Secteur D : Pôle permettant aux porteurs de projets d’être hébergés localement, favorisant un accompagnement à l’innovation et un appui à la promotion du territoire

  • Secteur E : Ensemble regroupant les activités nécessaires au fonctionnement du site

Financement prévisionnel

Le montant du projet s’élève à 9,3 M€, avec la participation :

  • de l’Etat à hauteur d’environ 26% (2,4M€),

  • de la Région, dans le cadre du contrat métropolitain à hauteur de 32%, soit près de 3 M€,

  • de l’Union européenne, au titre du Fonds européen de développement régional – Feder, 18%,

  • du Département avec près de 3%,

  • de la communauté urbaine à hauteur de 21%.

Calendrier prévisionnel

La livraison du bâtiment est prévue à l’automne 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *