La bonne affaire – Elle achète un robot-cuiseur multifonction et va de surprise en surprise

Vendredi 12 mars 2021, une chaîne de magasin, un groupe de distribution allemand, lance une vente flash sur l’un des ses produits phares, le robot-cuiseur multifonction. Il est proposé à la vente à 279 € au lieu de 359 €.

Autant dire que ce vendredi, c’est la ruée sur le robot-cuiseur multifonction.

Une Montcellienne charge son frère de l’acquérir pour elle, « je travaille » dit-elle.

Le soir, de retour à la maison, elle est toute heureuse de déballer la petite merveille de technologie. « Mais je m’aperçois que le carton a déjà été ouvert ». Première puce à l’oreille.

Elle vérifie si tous les ustensiles sont là. Pas de problème mais un détail attire son attention, sur la spatule sont encore collés des restes d’aliments. Un peu fort de café !

« J’ai donc aussitôt envoyé un mail au groupe de distribution et une photo de la spatule et sa garniture » explique notre cuisinière désabusée. Deuxième puce à l’oreille.

Le lendemain, on lui demande de renvoyer le ticket de caisse. Elle s’exécute. Pas de réponse.

En attendant, puisque l’appareil est là, pourquoi ne pas l’utiliser ? « J’ai tout lavé, nettoyé et quand  j’ai voulu fermer le couvercle, impossible. Je me suis aperçue que le contacteur était cassé ».

La Montcellienne est en colère. « Ils ont remis en vente un appareil déjà utilisé et cassé ».

Ce lundi matin, le service SAV lui propose soit de le remplacer ou de le réparer. « Mais moi j’ai acheté un appareil neuf, du moins en apparence, donc je veux un neuf ».

Sauf que tout le stock de ce robot-cuiseur a été épuisé et il n’y en aura pas d’autres puisque que c’est une fin de série et la marque allemande à des soucis en justice avec un concurrent sur ce modèle.

Dernière solution, « j’ai été remboursé de mon achat mais je n’ai pas ce robot ».

« En fin de compte, j’ai acheté un appareil neuf qui était d’occasion et qui ne fonctionnait » résume-t-elle.

Jean Bernard

 

8 commentaires

  1. La fameuse qualité germanique.

  2. Au moins le magasin a été honnête, il aurait pu ne pas croire l’acheteuse.

  3. Le bon côté des choses c’est que le magasin a remboursé le produit. Après je pense qu’il s’agit du magasin qui a un super service de com et qui lance de faux buzz sur les réseaux sociaux et les médias pour écouler ses produits. Ca avait déjà été le cas pour des basquettes à leur marque. Faire croire par la com qu’un produit se revend 100 fois son prix sur des sites de petites annonces pour créer une hystérie ou appuyer sur le stock limité d’un robot cuiseur. Evidemment le produit était limité car l’entreprise ne devrait plus pouvoir en fabriquer suite à des problèmes avec la justice, je m’interroge sur qui va réaliser le SAV du coup. Mais bravo à leur service marketing, digne d’une marque de téléphone portable Américaine.

  4. Chère Madame,
    Ce n’est pas le magasin qui doit être mis en cause dans cette négligence.
    Ce sont les employés qui, sans se soucier du respect qu’ils doivent aux clients, ont remis cet article en rayon après son retour pour cause de défectuosité.
    Il semblerait plus facile de faire un remboursement que de faire un retour. C’est juste une question de temps passé aux formalités et à la réexpédition.
    J’ai eu le cas pour un autre article. Je me suis donc aussi posé la question sur l’honnêteté du magasin ou de ses employés.

  5. des « ennuis » cela arrive à toutes les marques et vendeurs, moi j’ai eu une « cocotte fonte grise » grande marque et gros prix, garantie à vie qui au bout de 3 jours à collée et rouillée!!!
    remboursée , donc pas de perte!!!

  6. Bizarre….

  7. Le sourire et la bonne humeur sont aux abonnés absents dans ce magasin de Montceau-les-Mines, j y vais plus !!!

  8. J’ai été stupéfait aujourd’hui en y allant et d’y voir entre autres:
    – des chariots sales.
    – des palettes en attente de déchargement entre les rayons que tout le monde peut fouiller pour se servir.
    – Un transpalette motorisé jaune à l’origine, mais noir de crasse.
    A une période de besoin extrême de propreté et de désinfection régulière, qu’en penser?
    Nota: Je ne sais pas dans quelle mesure il faut accabler le personnel qui semble bien occupé aux rayons et aux caisses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *