Jumelage – L’Europe a rendez-vous à Saint-Vallier

Il y a bien longtemps que le jumelage entre deux communes de deux pays différents a permis et permet toujours de tisser des liens au niveau le plus élémentaire. A l’origine, il avait même pour but d’apaiser les haines et les rancoeurs d’après-guerre. Encore que, aujourd’hui, serait-il opportun de relancer le processus tant les divisions ravivent un passé pas très glorieux. Mais c’est une autre histoire.

A Saint-Vallier, l’histoire a débuté au siècle dernier, voici 58 ans avec la ville polonaise de Rybnik, 27 ans avec les Allemands de Wallerfangen et 17 ans avec les Italiens de Umbertide. C’est dire que les Valloiriens ont déjà un long passé dans les échanges.

Alors effectivement, si régulièrement, chaque année même, les uns rendent visitent aux autres et les autres viennent tour à tour chez l’un, rares sont les moments où la « bande des quatre » se donne rendez-vous, même lieu, même heure. C’est toute une organisation qui demande des mois de travail. Arrive un moment où un accord, sorte de marché commun, débouche sur une date commune.

Ainsi Saint-Vallier organise la grande fête du jumelage les 31 mai, 1er et 2 juin prochains. Plus qu’une grande fête, c’est une fête populaire à laquelle nous voulons associer toute la population » souligne le maire, Alain Philibert. Il ne s’agit pas d’une rencontre encore comités de jumelage mais bien d’une immersion des Polonais, des Allemands et des Italiens au coeur même de la cité valloirienne.

D’ailleurs au maximum et autant que possible, les hôtes des villes jumelées sont accueillis chez l’habitant. Ils seront 80 Polonais, 50 Allemands et autant d’Italiens, sans compter les délégations officielles composées des élus et représentants des communes invitées. Ce sont pas loin de 200 personnes à qui la ville de Saint-Vallier réserve un accueil particulièrement chaleureux et riche en activités (voir programme ci-dessous).

Depuis des mois donc, Julien Garçon, président du comité de jumelage de Saint-Vallier et son équipe, pensent, imaginent ces trois jours de fête où la gastronomie, le sport, la culture seront les liens entre les quatre nations européennes.

Grande fête du jumelage, grande fête populaire pour une grande amitié.

Jean Bernard

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *