Joncy – L’école du Sacré Coeur, nichée entre le château et l’église

Joncy, un village du Charolais avec son charme de carte postale. Le château et l’église en imposent. Placée entre les deux, en plein milieu, elle se fait discrète mais n’en est pas moins un établissement qui compte dans la vie de la commune. Il s’agit de l’école du Sacré Coeur.

Elle date de 1856 quand le prête de la paroisse est allé chercher les Soeurs de l’enfant Jésus de Chaufailles. Une école ouverte pour les filles des villages isolés d’après les recherches menées par les élèves en 2000/2001.

Aujourd’hui, l’école a perdu en surface, même la chapelle a été aménagée en salle de classe en 1960 avant d’accueillir des garçons en 1970. Propriété de la commune depuis 1988, elle reste une école privée d’enseignement catholique avec Jean-Charles Duperrier, le directeur qui partage son temps avec l’école des Oiseaux à Montceau-les-Mines depuis 2019.

A Joncy, l’école du Sacré Coeur a conservé toute son authenticité et son nom rappelle l’apparition du Christ à Paray-le-Monial. Dans la petite cour d’honneur, il semble vieller sur l’établissement. Une protection divine.

L’école abrite trois classes de la toute petite section en maternelle au CM1 et accueille 60 élèves. Beaucoup de Joncy et des alentours.

Etablissement catholique certes, « mais nous recevons les enfants d’où ils viennent, nous ne faisons pas de prosélytisme » souligne Jean-Charles Duperrier. Une heure dans la semaine, comme dans toutes les écoles du diocèse, « la culture chrétienne est enseignée. Nous y parlons de toutes les religions » note encore le directeur.

C’est une école de campagne avec sa particularité dans un village d’environ 600 âmes. Joncy compte donc deux écoles. Ainsi, pas de jaloux.

Jean Bernard

2 commentaires

  1. LILIANE CHAMBROT/PRUDHON

    J’ai fréquenté cette école pendant toute ma scolarité de 1954 à 1966 avec les sœurs… que de souvenirs !

  2. Notre fondatrice Reine Antier (Srs de l’Enfant-Jésus de Chauffailles) qui a fondée cette école en 1856 serait heureuse de la voir aujourd’hui avec l’accueil de tous les enfants quelqu’ils soient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *