Hôpitaux – Vers une suppression de 300 lits ?

Décidément, l’ARS (agence régional de santé) est une agence opaque. La santé en Bourgogne – Franche-Comté nage en eau trouble. Obtenir un rendez-vous avec le directeur est un véritable parcours du combattant, les maires du Bassin minier en ont fait l’expérience et même le rendez-vous obtenu, le discours de l’ARS est lisse.

Cette fois-ci, il s’agit de prendre connaissance des conclusions d’un audit sur une étude pour évaluer la capacité en lits des établissements privés et des hôpitaux publics du territoire nord (lire second courrier plus bas), des conclusions que demande le syndicat CGT des établissements de Chalon-sur-Saône et de Montceau. Il est question, d’ici 2025 de supprimer 300 lits.

Cependant, ces conclusions devaient être connues, selon le courrier ci-dessous, en mars 2019. Or, aucune nouvelle. D’où l’intervention écrite de la CGT santé.

Jean Bernard

 

 

Syndicat CGT William Morey Chalon sur Saône
4 Rue du Capitaine Drillien 71 100 Chalon sur Saône
syndicatcgt.wm@ch-chalon71.fr

Syndicat CGT Centre Hospitalier de Montceau les Mines
Boite postale 189, 71307 Montceau les Mines
cgt@ch-montceau71.fr

 

A Chalon sur Saône, le 24 avril 2019

Objet : Lettre ouverte n°2 pour la communication des conclusions de l’audit Averroès

Monsieur le Directeur Général

ARS Bourgogne Franche-Comté

Monsieur le Directeur,

Dans un courrier en date du 22 octobre 2018 (cf. pièce jointe), nous exigions que : « l’étude Averroès, son cahier des charges et ses missions, ses résultats et conclusions soient communiqués à l’ensemble des acteurs de santé (représentants des personnels, usagers, élus) pour que, plus largement au niveau de la population, un vrai débat s’installe ».

Vous n’avez daigné nous répondre, mépris oblige…

Vous avez néanmoins pris le temps de répondre à deux élues du département, Mmes Mercier et Untermaier qui avaient soutenu notre démarche en demandant la transmission de cette étude, le sujet étant particulièrement sensible. Nous les en remercions…

Vous stipuler dans votre réponse à ces élues en date du 9 janvier 2019 que cet audit, réalisé à la demande des établissements Nord Saône et Loire par le cabinet Averroès, était alors toujours en cours, les conclusions définitives de cet audit devant être connues pour le mois de mars 2019 (date de fin de la mission) et bien évidemment ces conclusions rendues publiques.

Ces assertions ont soulevé à notre niveau une interrogation, après que nous nous soyons renseignés auprès de nos Directions d’établissements : pourquoi stipuler à des élus de la République que la demande vient des établissements alors que ce n’est pas le cas ?
Par ailleurs, il se trouve que nous sommes le 24 avril 2019 et à ce jour aucun élément n’a été porté à notre connaissance, à celle du public et des élus…

Avec l’approche des élections européennes, invoquerez-vous « la nécessaire réserve » pour reporter et oublier la réponse à nos demandes de communication d’informations importantes concernant la couverture sanitaire sur notre territoire ?
Nous osons espérer qu’il n’en sera pas ainsi et nous vous demandons donc instamment d’assumer vos responsabilités ; nous réitérons donc notre demande pour que « l’étude Averroès, son cahier des charges et ses missions, ses résultats et conclusions soient transmis à l’ensemble des acteurs de santé (représentants des personnels, usagers, élus) pour que, plus largement au niveau de la population, un vrai débat s’installe ».

Dans l’attente d’une communication rapide des documents que nous demandons, recevez Monsieur le Directeur, nos simples salutations.

Pour la CGT du CH de Montceau, Marie Claude CAVIN; pour la CGT du CH de Chalon,  Alain CHALLOT

Copie à :
Mr PLATRET, Président du Conseil de Surveillance du CH de Chalon
Mme JARROT, Présidente du Conseil de Surveillance du CH de Montceau les Mines
Mme UNGERER, Directrice du GHT Nord Saône et Loire
Mr CORDIER, Directeur Délégué du Centre hospitalier de Chalon sur Saône
Mr DUBOT, Président de la CME du Centre hospitalier de Chalon sur Saône
Mr JARRY, Président de la CME du Centre hospitalier de Montceau les Mines
A l’ensemble des représentants au Conseil de Surveillance des CH de Chalon et Montceau les
Mines
Madame, Messieurs les Députés UNTERMAIER, GAUVIN, REBEYROTTE
Madame, Messieurs les Sénateurs MERCIER, DURAIN, EMORINE
Ministère de la Santé et des Solidarités

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *