Hôpital – Le pass sanitaire, un choix insupportable pour le CODEF

Photo illustration.

Le pass sanitaire, une mesure anti-sanitaire !

L’accès aux soins n’est malheureusement pas la préoccupation du gouvernement !
La culpabilisation des personnels de santé est utilisée comme un bâillon pour éviter le débat public sur les politiques de santé et la désagrégation de l’hôpital public.
En rendant le passe sanitaire obligatoire pour des soins non urgents en milieu hospitalier ou structure de soins psychiatrique, il limite l’accès aux soins avec un effet très contre-productif.
Certains patients chroniques ont besoin du conseil du soignant qui les suit habituellement pour être rassurés et accepter la vaccination !
Cette mesure va affecter en particulier les patients souffrant de troubles psychiques, les personnes en situation d’isolement, de précarité ou âgées.
Il y a déjà eu trop de retard dans les prises en charge de pathologies comme le cancer pour ne pas rajouter des barrières !
D’autant plus que la notion de non urgence ne peut être affirmée qu’après examen médical !
Sans parler du coût du contrôle du pass sanitaire à l’entrée des hôpitaux, évalué à 60 millions d’euros par mois selon la Fédération Hospitalière de France.
Une véritable gabegie au regard des restrictions budgétaires qui occasionnent partout fermetures de lits et de services.
La Coordination Nationale, les comités locaux dont le Codef, dénonce ce choix insupportable de la limitation des libertés, plus que de la santé !

4 commentaires

  1. Le CODEF comme la CGT encore en train de répandre des fausses infos.
    Extrait d’infos vérifiables sur le net :  » le pass sanitaire sera nécessaire pour entrer dans un hôpital, un établissement médico-social ou encore un Ehpad. En revanche, les urgences ne sont pas concernées par cette mesure. Il sera toujours possible, bien sûr, d’être pris en charge par des médecins en cas d’urgence, et ce même sans pass sanitaire.
    Vous devrez donc vous munir d’un précieux QR code pour rendre visite à un proche ou encore pour vous rendre à un rendez-vous au sein de ces établissements. A noter enfin, les patients qui, en raison de leur état de santé, ne peuvent se faire injecter le vaccin contre le Covid-19, pourront faire l’objet d’une exception leur permettant de ne pas avoir à se faire tester plusieurs fois par semaine  »

    Dans certaines officines de dentistes , d’oto-rhino , etc… , le praticien vous demandent déjà si vous êtes vaccinés ou si vous avez fait un test dernièrement , ils utilisent déjà une forme de pass sanitaire pour soigner leurs patients.
    Le pass sanitaire est simplement fait pour accélérer la vaccination ; mais certains se croient surveiller alors que leurs portables , leurs pc , leurs cartes bancaires sont bien plus intrusif qu’un QR code qui confirme votre vaccination..

    • Allez plutôt dans certains quartiers de banlieues Parisiennes ou Marseille, pour voir si dans tous les bars, bars à chichas et snacks, ils vont contrôler le pass sanitaire avec votre précieux (…) !?

  2. les réfractaires au pass..seront un jour contaminés…surchargeront les hopitaux..et leur vie ne tiendra qu’à un fil….faut être gaucho pour ne pas comprendre çà…!!!

  3. ouf et bien ça y est le pass sanitaire est confirmé nous pourrons aller au resto , cinéma et autres loisirs tranquillement sans se posre la question de savoir si la ou les personnes à coté sont vacciné(e)s bonne nouvelle alors les antis ils vous reste la rue pour vos manifs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *