Hôpital – Le Codef réprimande Thierry Mallot, élu PS à Saint-Vallier

Merci Monsieur Mallot !

Merci pour avoir, par le biais de votre commentaire relatif à notre communiqué, dévoilé votre vrai visage que vous tentez de masquer par votre statut d’élu se targuant d’avoir fait passer un voeu pour apporter un regard différent sur un domaine trop complexe pour vos concitoyens. Vous les prenez pour qui vos concitoyens ?
La vérité c’est que vous validez cette décision « brutale  » de fermeture de la chirurgie : « la décision ministérielle n’est pas dénuée de sens » osez-vous écrire. Autrement dit elle en a un. Autrement dit vous cautionnez cette décision. Merci de dire publiquement ce que le Codef avait compris depuis longtemps. Et comme pour enfoncer le clou et en même temps fustiger tous ceux qui oeuvrent pour le retour de la chirurgie ambulatoire, vous ajoutez que « tous les professionnels de santé savaient qu’on ne r’ouvre pas un bloc opératoire sans en mesurer le réel enjeu. »
C’est quoi ce réel enjeu ? Et les professionnels en question étaient-ils tous d’accord pour le fermer ce bloc opératoire avant de s’interroger sur le réel enjeu de sa réouverture ?
Sans en mesurer les réelles conséquences ? Ces professionnels avaient-ils désavoué la direction de l’époque, lorsqu’elle prenait position pour son maintien comme nous l’avons rappelé dans notre lettre à Madame Buzyn ? L’un d’entre eux n’avait il pas parlé de gâchis devant les caméras de FR3 ? Ou étiez vous à ce moment là ?
“La loi santé est intransigeante avec les critères de qualité et de sécurité et heureusement, sinon nous serions exposés en tant que patient, c’est évident” dites vous.
Sidérant, car vous laissez entendre que la réouverture du bloc aurait pu nous mettre en danger ? Merci de nous dire que cette interprétation est erronée.
La loi santé parlons en. Elle prolonge le travail de sape du service public de santé introduit par la loi HPST. Et nous ne sommes pas les seuls à nous inquiéter du concept d’hôpital de proximité qu’elle introduit.
Les sénateurs et sénatrices du groupe communiste, républicain et écologiste viennent de déposer une proposition de loi visant à modifier la loi « organisation et transformation du système de santé » et qui reconfigure l’offre hospitalière autour de la gradation des soins en trois niveaux : les soins de proximité, les soins spécialisés, les soins ultra spécialisés.
Selon eux  » le gouvernement entend ainsi labelliser 500 à 600 hôpitaux de proximité, mais la communication est trompeuse. Car loin de créer de nouvelles structures, cette réforme vise en réalité à transformer des établissements existants en « hôpitaux de
proximité » en les réduisant à de véritables coquilles vides, privés de leurs services essentiels et, par conséquent, de bon nombre de leurs lits. Ils exerceront, seulement à titre obligatoire, une activité de médecine et, de façon dérogatoire, au bon vouloir des
directeurs ou directrices d’ARS, une activité de soins de suite et de réadaptation, notamment. Pas de maternité, pas de service d’urgence, des hôpitaux réduits au strict minimum ! Moins d’actes techniques, c’est moins d’actes rémunérateurs : avec la
tarification à l’activité, c’est la préparation de déficits systémiques. »

14 commentaires

  1. Jean-Luc Pierard Rouzé

    Qui signe cette réprimande du Codef ? Facile non ? Scolaire sûrement ….

  2. Certes cette réprimande n’est pas signée. Mais quel bon sens et quelle justesse.
    Je partage complètement la vision du CODEF à qui j’adresse tout mon soutien.
    Bien sincèrement.

    • et si on voulait bien ne pas oublier le temps pas si lointain ou une majorité de montcelliens décriaient l’hôpital allant se faire soigne et opérer ailleurs….en majorité à Chalon? n’était ce pas le début de la fin?

  3. Le « chapeau » de notre communiqué intitulé Merci monsieur Mallot est le fait de l’Informateur et non du Codef. Merci Jean Bernard de confirmer. Je trouve le terme inapproprié mais chacun est libre…..
    Au Codef rien n’est communiqué à la presse sans l’aval du président Michel Prieur.
    En l’occurrence l’artIcle a été rédigé par lui en collaboration avec J.P. Meneghel. Aucune de nos prises de position n’est anonyme

    • Monsieur Prieur, une réponse à mon message indiquant combien les montcelliens se sont détournés de l’hôpital me semblait intéressante…..mais rien…….que du syndicalisme et de la politique politicienne……comme le soi disant combat des gilets jaunes.
      Vous croyez vraiment que des chirurgiens reviendraient à Montceau!!!!! utopie

      • Soi disant combat des gilets jaunes … leur combat est toujours actif …

      • Ce qui est utopique c’est de faire croire aux patients potentiels dans la région du bassin minier qu’ils seront pris en charge efficacement malgré la disparition de la chirurgie.
        Si par malheur, un tiers est confronté à un accident grave. Genre de situation ou chaque minute compte comment cela se passera t’il lors du transfert de celui-ci en hélicoptère ou en ambulance vers un autre centre hospitalier ??
        Par ailleurs l’héliport n’est toujours pas éclairé la nuit.
        Et cela n’est ni du syndicalisme ni de la politique mais juste un constat.

      • Dans Épicurien il y a rien ! Comment voulez-vous que je sache combien de Montcelliens se sont détournés de l’hôpital et pour quelles raisons ? Qui pourrait répondre à cette question ?
        Au Codef nous luttons pour un idéal, celui du service public, pour la défense ne notre système de santé. Contrairement à ce que vous écrivez notre action n’est ni syndicale et surtout pas politicienne : elle est au contraire politique au sens étymologique du terme, en ce sens que nous exerçons notre citoyenneté en nous engageant dans la vie de la cité, en prenant position dans la res publica, la chose publique.
        Force est de constater qu’il y a ceux qui s’engagent à visage découvert et ceux qui se cachent derrière un pseudo, bien au chaud, pour critiquer tous ceux qui œuvrent bénévolement et consacrent beaucoup de te temps pour le bien commun. Je vous souhaite néanmoins de ne pas avoir à faire les frais de cette réorganisation catastrophique de l’offre de soins de proximité acquise si chèrement par nos aînés. Et que nous ne cesserons de défendre, ne vous en déplaise.

        • quelle réponse!!!! mais je ne me faisais pas d’illusion…..pour vous bien sûr à gauche toute…..

          je vous quitte mon éthique ne correspond pas à la vôtre et mon idée de la démocratie également

          donc débat impossible

  4. Je pourrai sur-commenter tout cela puisqu’il me semble que Mr le Président du Codef m’accuse personnellement et publiquement.
    Cette stupidité non merci.
    Je note au passage la pertinence de certains commentaires qui ont très bien compris que toute discussion était impossible avec le Codef .
    Chacun a aussi le droit de s’exprimer, que ce soit sous pseudo ou autre. N’est-ce pas un droit qu’offre la presse ?
    Les donneurs de leçon, merci bien!
    Un peu de respect d’autrui et le monde tournera peut être moins mal….

    • Je ne suis pas spécialement un adepte du Ps mais je dis bravo à M. Mallot n’en déplaise à M. Prieur qui a à le don de d’éluder les questions gênantes.

  5. je veux juste dire à M PRIEUR que s’il ose affirmer qu’il n’y a rien dans épicurien je ne vois rien dans M. Prieur à part un certain sectarisme qui ne date pas d’aujourd’hui. Hé oui on se connait depuis longtemps étant un vieux montcellien ayant fréquenté le lycée!!!!!

    ALORS MERCI DE RESTER CORRECT

    en espérant que ce message ne sera pas rejeté!!!!
    NE

  6. Merci épicurien.
    La qualité de vos propos me touche
    Cela donne un ton inhabituel qui vous qualifie de personnage ouvert à la discussion.
    Bravo çà change vraiment.

    • Merci M. Mallot
      Voyez vous ce que je hais particulièrement c’est les personnes sectaires, qui n’entendent pas les autres. M. Prieur est lui également un utopiste….Comment peut il faire croire que les chirurgiens vont revenir à Montceau??? IL PEUT INTERROGER LES ANCIENS COMME MOI ET IL SAURA combien ont déserté l’hôpital pour des tas de raisons plus ou moins justifiées je l’admet. Cet hôpital a battu de l’aile dès la fusion avec la mine!!!! et personne n’a rien vu venir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *