Harmonie de Sanvignes – La passion de la grande musique

Le chant des Partisans à vous dresser les poils sur les bras, une Marseillaise reprise en choeur par toute la salle, le concert à l’Embarcadère à Montceau-les-Mines pour les 120 ans de l’Harmonie de Sanvignes fera date.

Un concert d’exception pour un événement exceptionnel où la musique, la belle musique, celle qui vous libère de toutes contraintes, vous évite de tomber de Charybde en Scylla, celle qui vous emmène sur les chemins de l’impénétrable, ou celle encore qui vous pénètre profondément. C’est purement métaphysique, de la musique tout simplement.

120 ans, l’Harmonie de Sanvignes se porte bien. A l’écouter en première partie dans des oeuvres de compositeurs cosmopolites, avec toutes ces nuances de difficultés, elle prouve son authenticité harmonieuse, celle du Réveil social des travailleurs qu’elle a su « faire partager à travers son histoire traversant les deux guerres » et « tiré son âme de ceux qui l’ont dirigé au fils du temps » indique Christiane Ducerf, présidente de l’Harmonie.

Ces valeurs, l’Harmonie les porte avec sa gamme de solidarité à la portée de tous qui dénote « cet esprit combatif pour offrir une culture de haut niveau » précise Jean-Claude Lagrange, maire de Sanvignes.

Le haut niveau avec l’Harmonie, le très haut niveau avec le Choeur de l’armée française. Le top des voix. Dans le choeur des pèlerins (Tannhäuser) de Richard Wagner ou plus léger dans To be sung on le water et The seal lullaby, spécialement interprétés en hommage aux 120 ans de l’Harmonie ou encore Hello Dolly, la finesse de la touche française, soit-elle de l’armée française, confrère à cet ensemble une très grande noblesse artistique.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *