Gymnastique TOP 12 – Le sol se dérobe sous les pieds des Montcelliens

Les Monégasques n’en espéraient pas tant. « Après les barres parallèles, nous n’étions pas très bien. Je savais qu’on remporterait 3 des 4 duels au anneaux mais pas qu’on en perdrait 3 aux barres parallèles ». L’entraîneur de l’Etoile de Monaco, Thierry Aymes à l’issue du premier tour du TOP 12, se montrait satisfait. Battre Montceau sur son terrain avec une équipe diminuée, « comme notre adversaire » reconnaît le coach monégasque, en est presque surprenant. « Avec un match nul nous aurions été contents également ».

Au final, Monaco s’est imposé 26 – 22 à l’issue des 12 duels (4 par agrès) alors qu’en théorie, les gymnastes Montcelliens avaient largement de quoi ébranler le moral de leur adversaire. Ce qu’ils firent d’ailleurs à la perfection aux barres parallèles. D’entrée, Mavrick Carvalho, Bastien Eloy et Pablo Ayuso marquaient leur territoire. Les Monégasques s’interrogeaient.

Montceau menait 10 – 5. Une avance qui fondit au soleil des anneaux, le point fort des visiteurs qui sortaient pour l’occasion sa pièce maîtresse, l’Autrichien Vinzenz Hoeck et Monaco revenait à égalité (16 – 16).

Le dernier agrès, le sol, déciderait du vainqueur. Le sol, c’est justement le point fort des Montcelliens. Sans Brandon Prost qui se blessait à la cheville à la réception de sa sortie aux parallèles, Montceau Gym semblait quand même en mesure de faire la différence dans la dernière ligne droite.

L’entraîneur Philippe Dumoux, sans être dépité paraissait plutôt amère, « ça aurait pu le faire mais ça ne l’a pas fait et pourtant nous démarrons très bien aux barres parallèles ».

La déception est venue du dernier agrès, le sol s’est dérobé sous les pieds des Montcelliens. « Nous avons fait trop de fautes à la réception des sauts, nous avons eu des loupés. Ce n’était pas le scénario prévu » explique l’entraîneur qui perd encore un élément avant le déplacement dans 15 jours à Lille. « Si c’est une entorse à la cheville, Brandon ne sera pas rétabli, déjà que Kevin Carvalho nous manque ». Ce dernier a subi trois blessures depuis deux ans et il vient de se faire opérer du poignet.

Montceau Gym avait la victoire à portée de pied. Il ne faudra pas le perdre dans le Nord.

Jean Bernard

Un commentaire :

  1. Bravo les gars, vous avez donné le maximum. Tout n’est jamais parfait en sport, et c’est aussi vrai pour les autres équipes.
    Remettez le couvert, ça va finir par passer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.