Gymnastique TOP 12 – La Madeleine trop dure à avaler, Montceau Gym sévèrement battu

« On a fait ce qu’on a pu. Nous sommes tombés sur une très forte équipe de la Madeleine avec ses gymnastes étrangers ». C’est par ces mots que Philippe Dumoux, l’entraîneur de Montceau Gym, explique la déroute des ses protégés ce samedi après-midi, à domicile, contre Lille La Madeleine sur le score sans appel de 18 à 30.

Perdre fait partie de la vie d’un sportif, d’une équipe. Mais il y a la manière. Et à voir les Montcelliens sans réactions, commettre des fautes au cheval d’arçons et la barre fixe, le « on a fait ce qu’on a pu » apparaît dans la bouche du coach comme une parade. Il est dans son rôle quand il défend la performance de ses hommes, mais sous les lumières du complexe Jean Bouveri, l’explication est insuffisante. Car à la question, ne pensez-vous pas que vos gymnastes n’étaient pas prêts mentalement ? Philippe Dumoux a coupé court à la conversation, nous invitant même à prendre la direction de la sortie.

Nous pouvons comprendre que, sous le coup de l’émotion et du score sans appel, défaite 18 – 30, trois duels gagnés sur douze, il espérait davantage de compensation.

En attendant, après quatre rencontres, Montceau Gym comptabilise quatre défaites et il faudra passer par les barrages pour conservez sa place dans le TOP 12.

Et pourtant, après quatre duels au saut de cheval de haute tenue, Montcelliens et Lillois pointent à égalité (8 – 8). C’est aux arçons que les locaux perdent pied avec quatre duel perdus. Il y a des jours comme ça, quand ça ne veut pas…

Dans le camp de Montceau Gym, on sait que la victoire n’est plus possible, qu’au mieux il est encore possible d’accrocher un match nul à condition de remporter les quatre derniers duels à la barre fixe.

Bastien Eloy redonne espoir. Il est de courte durée. Menés 24 – 16 au 10e duel, la quatrième défaite est inéluctable. Elle est même très lourde.

Lille a été plus fort et Montceau a très vite perdu le fil de la rencontre.

Jean Bernard

2 commentaires :

  1. On peut dire ce que l’on veut sur Philippe Dumoux, et j’en aurais des tonnes et des tonnes à dire, et ce depuis plusieurs dizaines d’années. Passons à la question de fonds. Le club est un club qui n’a pas de moyens, comparé à ses concurrents. Le club détecte, forme, et de mon point de vue, obtient déjà des résultats exceptionnels.
    Le club n’a pas la capacité à payer des mercenaires pour venir faire des compétions en France, assurer des points et obtenir des victoires. Le club se bat donc avec ses armes, ses moyens, et ce qu’il fait est déjà très bien.
    Alors supportons ces jeunes et moins jeunes, qui combinent tant bien que mal, études, emploies, de très nombreuses heures d’entrainement, qui font d’énormes sacrifices pour s’entrainer autant et si durement et pour zéro reconnaissance financière.
    Alors, soyons bienveillant avec ces garçons. En foot par exemple, compte tenu de leur salaire, on peu critiquer un joueur professionnel de 1ère division qui fait des contre performances, mais je trouve déplacé de le faire avec des gymnastes amateurs. Amateurs dans le noble sens du terme.
    Allez les pt’its gars, ce qui est important, c’est que vous vous dépassiez, vous vous fassiez plaisir à vous entrainer et à parcourir la France et le monde pour certains pour vos compétitions. Ce qui est important, c’est que vous fassiez rêver les petits du club, que vous soyez moteur pour la pratique de la gymnastique pour tous, et que vous ayez plaisir à vous retrouver et à transpirer ensemble et avec les plus petits.
    Et quand bien même l’équipe descende en division inférieur, ce qui n’a rien d’évident d’ailleurs, peut importe, ce qui est important, c’est la vie de tout les jours, à la salle et avec votre entourage.
    SMILE

  2. Pour avoir fait partie du monde de la gymnastique il y a quelques années, je trouve vos propos m. L’informateur de Bourgogne plus que déplacé et méprisant. Manifestement vous avez été vexé par la réaction à chaud de m. Dumoux certainement déçu par le match, mais en tant que journaliste vous devriez être plus modéré. Je n’ai aucun doute sur les qualités du staff et des gyms de Montceau Gym, ni sur leur engagement et leur valeur. Ceci étant dit, je n’émet pas le même jugement sur vos qualité de journaliste qui sur ce coup là, sont plus que discutable.
    Bravo les gars pour tout ce que vous faites pour la gym et merci de nous faire vibrer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.