Fighting Night IV – En route pour le hat trick des frères Lacombe

Qui se souvient encore de ce 14 avril 2018 au gymnase Jean Bouveri à Montceau-les-Mines, une soirée cauchemardesque pour le team Lacombe avec les défaites de Michael et de Mehdi devant leur public ? Certes, la page est tournée, les idées noires enfouies au fin fond du cortex cérébral mais les images demeurent.

Le temps a passé et les blessures se sont refermées parfois difficilement comme pour chaque sportif que la défaite rabaisse malgré lui.

Ce soir, le quatrième Fighting Night à l’Espace sportif à Sanvignes (Jean Bouveri n’est plus disponible, le complexe est exclusivement réservé à la gymnastique) est une forme de renaissance pour le team Lacombe.

Non seulement Michael et Mehdi remontent sur le ring mais en plus ils sont accompagnés pour la première fois de Kevin Lacombe qui va disputer son premier combat pro en full contact élite contre le Stéphanois Sofiane El Haloua, un champion de France de la catégorie en 2016. Le challenge semble difficile à relever pour Kevin mais en sport de combat, impossible n’est pas Lacombe.

« Mehdi, on va le pousser à la retraite »

Mehdi, toujours en pieds-poings, va tout faire pour le prouver, lui qui n’avait pas supporter sa défaite voici un an contre le Belge Karim Taquet d’autant plus que l’heure de la revanche a sonné ce samedi soir à Sanvignes. Les deux hommes se retrouvent sur le ring pour un combat qui promet d’être explosif comme l’ont été les échanges entre les entraîneurs, hier soir à la pesée.

« Nous sommes prêts pour faire la grosse misère à Mehdi. Il est temps qu’il arrête la boxe, qu’il se mette à la danse alors on va lui faire comprendre. On va le pousser à la retraite » balance sans mettre les gants l’entraîneur belge. Des propos déplaisants aux oreilles du coach montcellien, Yves Da Silva, « ça me gonfle, on verra demain soir (ce soir) sur le carré bleu ».

Intox, provocation, toute la boxe se retrouve dans l’art de la confrontation d’avant-match. Intimidation à outrance.

Enfin, pour clôturer cette soirée, place à la boxe anglaise et le combat de Michael Lacombe  face au Georgien Nika Nakashidze chez les welters. Un mercenaire de la boxe qui ne rechigne jamais dans l’effort et peut à tout moment vous descendre en flèche l’ambiance exaltante d’une soirée. Un adversaire non pas à la taille mais à la mesure du Montcellien qui, pour grimper dans les classements, a besoin de succès. « Il ne va pas finir le combat » prétend Michael. L’âme du guerrier a parlé. Le public retient déjà son souffle.

Une famille, trois frères, trois combats. Le hat trick est en ligne de mire.

Jean Bernard

Au complexe sportif de Sanvignes, ouverture des portes à 18h30.

PROGRAMME

Anglaise

juniors – 69 kg (3×2) : Frédéric Faria Rodrigues (Vendenesse boxe) –  Ramzi Lamri (boxing club beaunois)

juniors – – 69 kg (3×2) : Marjorie Audinat (boxe Moulins) – Loreleï Vasseur (ring athlétique Lons)

juniors – 64 kg (3×2) : Ismaël El Karafi (Fight club 71) – Mamo Sloyan (USCD)

seniors – 75 kg (3×2) : Terry Gabriel (boxing Pouilloux) – Corentin Bodelin (boxe Moulins)

juniors – 69 kg (3×3) : Jan-Alexis Dionnet (boxing Pouilloux/Fight club 71) – Yannis Baddre (boxing club beaunois)

full contact élite

seniors – 72 kg (5×2) : Kévin Lacombe (fight club 71) – Sofiane El Haloua (shugyo dojo stépahnois)

senior – 80kg (7×2) : Mehdi Lacombe (fight club 71) – Karim Taquet -teal MK Colfontaine)

senior – 75 kg (3×2) : Yohan Salvador (boxing club creusotin) – Victor Grizard (karaté boxing chalonnais)

seniors féminines – 56 kg (3×2) : Mélanie Dionnet (fight club 71)  – Mélissa Loos (team MK Colfontaine)

boxe anglaise combat international

seniors poids welters (6×3) : Michael Lacombe (fight club 71) – Nika Nakashidze (Georgie)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *