Expulsion – La famille Recica conduite dans un centre de rétention

Photo archives.

Actualisé à 18h –  Ce mercredi 20 février, la famille Recica a quitté Metz. Elle a été conduite à Le Mesnil-Amelot 2, un centre de rétention  sous la responsabilité de la Police aux Frontières qui accueille dans son enceinte, en plus du service médical, une association indépendante pour l’aide juridique des retenus (la CIMADE) ainsi que des médiateurs sociaux (l’OFFI). Un centre proche de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle.

Les retenus sont des personnes interpellées sur le territoire français, sans papier, en attente d’être expulsées vers leur pays d’origine.

RESF tente de communiquer avec la famille Recica. « Nous n’avons plus aucun contact avec elle » indique l’association du Bassin minier.

9h23 – Selon RESF, la famille Recica conduite au centre de rétention de Metz, il lui a été signifié ce matin qu’un avion partait à 9h40 pour le Kosovo. Ils vont refuser de monter, mais dans deux jours un autre avion part et ils ne pourront alors pas s’opposer aux forces de l’ordre.

La famillle Recica , composée de 2 adultes et 3 enfants, a été conduite hier après-midi au centre de rétention de Metz pour une expulsion vers le Kosovo aujourd’hui.

RESF saisit le juge des libertés et espère que la famille ne sera pas reconduite vers le pays qu’elle a fui il y a 4 ans et où leur vie est en danger.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *