Entre Blanzy et Montceau – C’est la route des plots cassés

Ce n’est pas la première fois qu’il est question des plots installés le long du canal entre Blanzy et Montceau-les-Mines pour délimiter la voie réservée aux véhicules avec celle destinée aux vélos et piétons. Des plots qui sont aujourd’hui couchés, cassés, pulvérisés.  Au premier semestre 2022, des aménagement seront réalisés par la communauté urbaine pour réduire la piste cyclable.  Voici néanmoins la réflexion d’un usager qui se fait appeler Oui.
J’utilise la route que l’on appelait autrefois la jetée du canal.
La Communauté a rajouté des éléments qui font que le terme jetée ne concerne désormais pas que la route.
Il semblerait d’ailleurs qu’un certain nombre des quilles qui parsemaient la chaussée aient disparu, preuve qu’il y a un suivi, peut être par la voie navale ?
J’ai remarqué que, malgré l’intense circulation sur la piste cyclable, il n’y avait pas d’embouteillages !
Après ce constat, je me suis dit que cette voie est donc bien trop large par rapport à celle des voitures qui, au vu des traces, passent assez régulièrement dans des saignées sur l’accotement ?
Il est même un endroit où la chaussée semble s’affaisser de plus en plus…. Pour l’écoulement des eaux de pluie ?
Pour moi, il es navrant de voir des équipements destinés à la collectivité mis dans un tel état.
Si je laissais trainer une telle quantité de plastique sur la route, je crois que j’en entendrais parler ….

10 commentaires :

  1. Si cela peu vous rassurer ou pas 🙂 a Sanvignes le même ingénieur semble t-il n’a pas pris conscience de la dangerosité de cet « aménagement » qui est régulièrement malmené. Il serait judicieux que la rue Léon Blum reprenne sont image d’avant !!

    • je ne sais pas si les gens qui prennent ce genre de décisions ont véritablement un cerveau cela devient carrément dangereux pour les croisements ! surtout hélas que certains automobilistes ne respectent rien . ce sera sans doute une manière de faire travailler les carrossiers …. ou peut être pire ?

  2. Bonjour trés bien résumé, la route de la honte. Quand ont nous parle d’écologie ça fait bien .rire .Je pense que si on vide le canal on va trouvé un trésor de plastique . Les élus qui se sont tant investis dans ce projet vont avoir du travail de nettoyage.. Car c’est bien celui qui pollue qui doit nettoyer ? Mais là encore j’ai un doute. Pour le prochain projet , pensé aux piéton car il y en a beaucoup plus que les vélos .

  3. Pour aller dans le sens de « OUI », j’aimerais un jour faire un tour de voiture avec le responsable de la voirie montcellienne pour lui faire toucher des yeux les aberrations que l’on trouve, ou pas, sur la voie publique.
    Défaut de stop dans certaines rues de Bellevue, étranglement en haut de la rue de Beauregard dont les panneaux de priorité sont inversés par rapport au code de la route, etc, etc …

  4. Le même ingénieur probablement à eu cette idée de génie à Sanvignes un désastre rendez-nous la rue Léon Blum fonctionnelle est sans ces dangereux plots !

  5. Penser aux piétons…. Je vais sortir du sujet mais en restant sur l’utilisation des routes et le domaine justifierait bien des échanges.
    N’avez vous jamais été surprise par des piétons ou des trottinettes , Nath ?
    Avez vous remarqué à quel point ils se confondent avec l’environnement lorsqu’ils sont vêtus de couleur foncée, et pour peu que ce soit la nuit, avec de la pluie sur les parebrises, un éclairage de face, voire lorsqu’ils sortent de derrière des caches genre bacs à arbustes (à Blanzy)…..
    C’est les conditions de camouflage utilisées par les militaires et définies par le terme FOMEC !!!
    Penser aux piétons, ne serait ce pas leur imposer des bracelets et autres dispositifs réfléchissants style gilet «haute visibilité» des motards ?
    Quelques fois, je reste pantois, comme devant cette recommandation du comité des experts de la Sécurité Routière : principe de prudence du plus fort sur le plus faible !!!

  6. A sanvignes c est encore pire qu ailleurs il n y a meme pas de panneau pour dire qui est prioritaire a moins que ce ‘…) ingenieur de la ccm pense que l on peut se croiser dans l etranglement!!!!!!
    autre sujet concernant le trace au carrefour du geant a montceau : il me semble avoir appris a l auto ecole que quand deux vehicules tournaient a gauche on se croisait par l arriere ( ce qui est logique pour le respect de la priorite a droite) . la bas les deux fleches sont face a face ….cherchez l erreur !!!!!!

  7. A perrecy c est pareil, des etranglements de rue avec des plots en plastique. Quel intelligence de la part des decideurs!!!!!

  8. A chaque fois que je passe sur cet axe je me dis que l’intention de baliser une piste cyclable ici est pertinente, mais vu la dégradation des plots synonymes de non respect de la vitesse indiquée pour les autos alors je me suis dis que c’était sûrement un test avant de securiser la voie comme il faut.
    Puis je me suis dit que c’était peut-être pour les secours ou les vehicules de la vnf ?

    Et surtout, ça n’encourage ni au développement de la pratique « douce » ni les cyclistes à fréquenter cet axe.

    Quand une façon de faire ne fonctionne pas je suis certaine que d’autres solutions seront trouvées et permettront de satisfaire tout le monde et ce, avec sécurité.

  9. les ornieres creusées ,sont faites par de gros pneus ‘( on peut voir la sculpture dans la terre )et larges

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.