•  

Emploi – Le parti communiste persiste et signe

  membre du Parti de la Gauche Européenne-Section Bassin minier.

L’urgence, c’est de sécuriser l’emploi !

La crise économique est là et s’accélère sous l’effet de la crise sanitaire. Au 13 septembre, 394 plans de sauvegarde de l’emploi avaient été déposés depuis mars pour 57 000 suppressions de postes. Et près de 3 200 licenciements collectifs pour motif économique, hors PSE, ont été initiés depuis début mars. Ces procédures concernent dans plus de neuf cas sur dix des licenciements de moins de 10 salariés.

À partir de la question industrielle, de l’emploi privé plus généralement, et de l’enjeu des services publics, singulièrement de l’hôpital public, l’objectif est de faire grandir des exigences précises : quels objectifs de création d’emplois ? Dans quels secteurs ?

À travers les initiatives, une réflexion grandit sur la nature de la reconquête industrielle dont le pays a besoin. Quelles productions en France, dans quels territoires ? Et quel pouvoir des salarié·e·s ? Quelles nationalisations ? Quelles nouvelles structures coopératives ? Avec un travail déjà engagé ou à initier selon les filières industrielles stratégiques.

Dans le cadre de la campagne nationale sur l’emploi initiée par le PCF, nous diffusons le tract ci-dessous.

Eolane, Konecranes, Gerbe, MCD confection,…Et si les personnels de ces entreprises décidaient de se prendre en main et d’explorer une autre solution que la disparition de leur entreprise ?

Venez nous rencontrer. Notre section organise des permanences au 10 rue d’Autun à Montceau-les-Mines tous les mardis de 10h à 12h. Nous invitons les salarié-e-s de ces entreprises et des autres à venir nous rencontrer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *