Elections – Les communistes déjà tournés vers la présidentielle

Les candidats du PCF aux départementales Creusot 1 ont obtenu presque 10% des voix.

Communiqué de la section PCF du bassin creusotin.

La France bascule dans une démocratie de l’abstention

Au second tour, comme au premier tour des élections régionales et départementales les électeurs ont déserté les urnes, 66 % d’abstention. Parmi les abstentionnistes figurent surtout les jeunes et les classes populaires. Paradoxalement ce sont ceux qui souffrent le plus ces dernières années qui s’abstiennent le plus car ils ont le sentiment que rien ne changera même s’ils votent.

Fort heureusement le danger de voir glisser une ou plusieurs régions dans les mains du RN a été conjuré. Quant à la LREM, c’est une nette défaite. Deux causes de satisfaction pour le PCF.

Aux régionales de Bourgogne Franche Comté, la gauche remporte la majorité avec 42 % dont 8 élus communistes malgré une forte campagne du RN qui a réalisé un score de 20 %.

Aux départementales de Saône et Loire, dans le canton Creusot 1, le PCF obtient 9,68 % avec ses candidats Serge Desbrosses et Evelyne Rogowicz et ses remplaçants Christian Landré et Marie-Jo Nicolaou. Signe qu’aux yeux de la population nous existons bien encore et qu’il faudra compter avec la permanence de cette influence communiste lors des prochaines élections présidentielles, pour lesquelles nous aurons un candidat, Fabien Roussel, qui portera les propositions du PCF pour une vie meilleure pour la majorité de nos concitoyens ainsi qu’à l’occasion des prochaines législatives.

Sans attendre, notre parti continuera son combat contre : la réforme des retraites et de l’assurance chômage, les attaques envers la sécurité sociale, la casse de la poste et d’EDF à travers le projet Hercule ; toutes ces attaques aboutissant à la remise en cause des services publics et l’enrichissement d’actionnaires. Nous y ajouterons la lutte contre la fraude fiscale et nous nous opposerons au projet du ministre de l’économie, Bruno Lemaire, qui milite ces derniers mois pour alléger encore la fiscalité sur les donations du vivant et les successions, ce qui profiterait encore une une fois aux plus nantis.

À cette occasion, rappelons les propositions d’Eric Bocquet ( parlementaire communiste) concernant les successions et donations « il faut exonérer les petits patrimoines et revoir à la hausse les barèmes des grosses donations qui a été sérieusement rabotés au fil des années ainsi que l’indispensable retour d’un ISF nouvelle version concernant les patrimoines importants détenus tout au long de la vie ».

En conclusion, nous devons constater que toutes les privatisations ne profitent qu’à la finance, aboutissant à la baisse du pouvoir d’achat des classes populaires et moyennes ce qui entre certainement en compte dans l’abstention électorale de cette population.

La section PCF du bassin Creusotin

Un commentaire

  1. De déculotté en déculottée ….

    LOL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *