•  

Des restaurants ont rouvert – Le Maryland à Blanzy accueille les salariés du BTP, le seul sur le Bassin minier

Oui, le restaurant Le Maryland à Blanzy a rouvert le midi mais sous certaines conditions. Il est réservé aux salariés du BTP et paysagistes exclusivement dont les entreprises ont établi une convention avec le restaurateur qui lui-même en informe la préfecture.

Cette réouverture fait suite à la décision justement du préfet de Saône-et-Loire qui depuis le 10 février dernier offre cette possibilité.

Evidemment, alors que les bars et restaurants sont fermés depuis le 29 octobre 2020 pour lutter contre la pandémie et quand bien même peuvent-ils (les restaurateurs) proposer des plats à emporter, accueillir des salariés apparait comme une aubaine. Alors forcément, bon nombre d’établissements allait sauter sur l’occasion. Erreur, sur le Bassin minier, seul le Maryland a levé la main.

Alors pourquoi ont-ils tant de réticences à ouvrir leurs tables le midi ? « C’est, hélas la question que tout le monde se pose » admet le chef du Maryland, Stéphane Lepetit.

Un restaurateur apporte un brin d’explication. « J’y ai pensé, mais j’ai aussi un bar alors si j’ouvre le restaurant, mes clients habituels du bar auront envie de venir et il faudra que je les mettre dehors. Alors pour l’instant, je ne bouge pas ». Il préfère attendre une hypothétique réouverture. « Je pense que cela va se faire vers le 15 avril » s’aventure-t-il.

Et pourquoi ne pas accueillir les autres professions ?

« Mais c’est à nous de faire le gendarme » avance Stéphane Lepetit qui depuis lundi dans un protocole sanitaire très stricte propose son menu jour à 13 €.

Lui, n’a jamais véritablement fermé, « je propose tous les midis des plats à emporter, des entreprises comme TSI, Robot Coupe, des Bizots, des plâtriers, sont des fidèles. Il faut entretenir le lien avec les clients même si on ne bosse pas beaucoup ». Cette semaine il accueille même la boulangerie Chaloin dont la rue est fermée à la circulation à cause des travaux au passage à niveau.

A table le midi, ce n’est pas non plus la grande ruée. « Les ouvriers ne le savent pas, il n’y pas assez d’information » regrette le patron du Maryland.

Permettre à une certaine catégorie de travailleurs de se restaurer sur le temps méridien, interpellent cependant les professionnels de la restauration. « Et pourquoi seulement les salariés du BTP et les paysagistes ? » s’interrogent-ils. « Les gens se compressent dans le métro, font touche-touche dans les grandes surfaces et pendant ce temps-là, les représentants de commerce déjeunent dans leurs voitures ».

Au Maryland, « nous sommes à même de recevoir plus de salariés, mais c’est comme pour l’hôtel, on bricole », regrette Stéphane Philippe. Mais il ne se plaint pas outre mesure. « Avec les aides, les 10 000 € par mois, je maintiens ma trésorerie sans faire de bénéfice, ça permet de tenir et être prêt à la réouverture », indique-t-il.

Tout n’est pas parfait et avec la covid d’ailleurs, le temps a tendance à se conjuguer à l’imparfait. Même recevoir à table des ouvriers du BTP ne semble pas faire l’unanimité.

La gamelle et le sandwich sont encore les rois du déjeuner !

Jean Bernard

4 commentaires

  1. 10 000€ par mois d’aide de l’etat «  » des contribuables «  » plus la vente a emporter c’est pas mal .. facile a comprendre qu’il n’y ai pas de manif du coté des restaurateurs ..qui souhaitent sans doute que ces restrictions continuent encore longtemps ..

    • Pauvre faible d’esprit…10000€ par mois !!!! 🤦‍♂️ C’est facile d’ouvrir sa gueule derrière un écran !!!!!! Et surtout pour dire de la merde pareille!!!!! Heureusement tout le monde n’est pas aussi bête !!!!! Courage à eux!!! Pour information je suis le buraliste qui se trouve dans la même rue que le Maryland et j’y mange très souvent, donc je peux vous dire que la vie n’est pas très rose pour eux et ce genre de commentaires haineux, ils s’en passeraient bien !!!!! Cher monsieur ou madame Gargantua… je vous invite à venir me voir… je prendrai un malin plaisir à vous expliquer la situation des restaurateurs… rien de mieux que le « contact » physique pour bien faire comprendre les choses!!! Désolé mais ce genre de commentaire degueulasse me rend juste fou de rage… surtout connaissant ces magnifiques personnes qui se battent tous les jours pour s’en sortir et qui ne méritent absolument pas ça!!!!!!

  2. Je conseil fortement à Gargantua de ne pas perdre du temps et d ouvrir sans délai un restaurant, peut-être qu il y a une minorité qui profite du système, comme il y a une minorité qui profite des aides sociales …une minorité qui profite des arrêts de travail….une minorité qui profite…..etc ….etc. c est très réducteur de mettre toute une profession sur le banc d hypers profiteurs..
    .

  3. Jean-charles CHIFFLOT

    Bonjour à tous

    Merci au restaurant MARYLAND de faire l’effort d’ouvrir et de travailler pour ceux qui ont le besoin de trouver un plat chaud le midi. Et ce dans une bonne ambiance !

    Bon courage pour la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *