Debout la France solidaire des 14 élus Clunisois

COMMUNIQUE DE PRESSE DE DEBOUT LA FRANCE 71.

En début de semaine, 14 élus du Clunisois, dont 3 maires et un président de communauté de communes, ont adressé leur démission au préfet de Saône et Loire. Par ce geste courageux et hautement symbolique, ils ont voulu signifier leur désaccord avec la décision prise par le ministère de l’agriculture de refuser la modification des PRA (Petite région agricole) du Mâconnais et du Clunisois afin de changer le rattachement de 8 communes pour les intégrer dans la ZDS (Zone défavorisée simple). De ce fait, les éleveurs concernés perdront le bénéfice de l’ICHN (Indemnité compensatoire de handicap naturel).

Debout la France 71 dénonce avec vigueur cette profonde injustice et se déclare pleinement solidaire avec nos élus et nos paysans. DLF constate une fois de plus que nos agriculteurs et éleveurs paient au prix fort une politique nationale et européenne irresponsable qui fait la part belle aux subventions, aujourd’hui en diminution constante. De ce fait, nos agriculteurs ne s’y retrouvent plus et, pour certains, se trouvent désormais confrontés à de graves difficultés professionnelles et financières.

Par ailleurs, DLF dénonce également avec force une situation qui place nos paysans sous le joug d’une administration qui les asservit aux seuls intérêts de l’industrie agro-alimentaire qui capte à elle seule l’essentiel des marges.

Afin de sortir de cette crise qui, rappelons le, cause de nombreuses faillites d’exploitations dans notre pays et entraîne de trop nombreux suicides d’agriculteurs, DLF propose notamment :

– D’instaurer une exception agricole à l’OMC et dans tous les accords commerciaux sur le modèle de l’exception culturelle.

– De renouer avec la PAC et ses trois volets : Préférence communautaire, prix garantis et quotas.

– Instaurer et maintenir au sein d’un tunnel « minimum – maximum » des prix garantis pour les grandes productions agricoles (céréales, lait ou viande) grâce à une régulation adaptée des productions et des marchés.

Olivier DAMIEN

Secrétaire départemental DLF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *