Crise sanitaire – Des mesures légales mais pas légitimes selon la CGT

Communiqué des retraités CGT multiPro du bassin montcellien. 

NE PAS SE LAISSER ENFERMER
DANS L’ÉTAU SANITAIRE

Pour ça, nous avons besoin de nous redire des choses !

Avec l’annonce du couvre-feu général à 18 heures, les privations de libertés franchissent un nouveau pas. La pandémie Covid-19 pose un problème de santé publique évident, décuplé par les coupes dans le service public hospitalier et par toute cette gestion calamiteuse et mensongères des masques, des tests… et maintenant du vaccin.
Mais surtout, elle est une aubaine pour le grand patronat qui multiplie des plans de licenciements prévus bien avant. Elle est de plus saisie par le gouvernement comme une belle opportunité pour tenter d’empêcher les actions de protestation et l’activité revendicative.
Les projets de lois en cours d’adoption veulent instaurer le fichage des opinions politiques, des convictions religieuses et des appartenances syndicales, le secret médical est violé. Les étudiant-es sont privé-es d’accès aux études, la répression est de plus en plus violente.
Avec les salarié-es actif-ves et la jeunesse, les retraité-es, stigmatisé-es par le pouvoir comme privilégié-es, refusent cette camisole de force mise sur les libertés.
Oui, le gouvernement porte la responsabilité de milliers de mort-es dans les EHPAD. Il est établi, documents officiels en mains, que les personnes âgées ont été délibérément sacrifiées pour ne pas encombrer les urgences saturées du fait de la fermeture massive de lits. Il s’agit d’une rupture de l’égalité des droits. La République est en danger.
Le gouvernement prétend lutter contre la pandémie, mais ces fermetures de lits, voire de services entiers, se sont poursuivies dans les hôpitaux. La réalité des capacités à tester et à vacciner dévoile au grand jour pour ce qu’elles sont les déclarations du gouvernement, la propagande relayée par les médias et la casse de la recherche depuis des années.
Derrière la pandémie, le gouvernement déclare vouloir poursuivre sa « réforme » des retraites. Avec la loi du 14 décembre dernier, il met la Sécurité sociale en faillite en lui faisant supporter les dépenses dues aux politiques désastreuses des gouvernements successifs. Le transfert du financement de la Sécu des cotisations vers l’impôt s’accélère (fiscalisation). De 92,8% en 1990, la part des cotisations est tombée à 49,6% en 2020. L’impôt comble le reste (essentiellement la CSG).
Avec la loi du 7 août 2020, est créée une 5ème branche « autonomie » gérée par la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie), dont le financement n’est pas clair et repose sur une ponction supplémentaire frappant les pensions de retraite (augmentation de la CSG, passage de 10 à 5% de l’abattement pour le calcul de l’impôt sur le revenu, etc.).
Avec toute la CGT, nous répétons que la perte d’autonomie n’est pas systématiquement liée à une notion d’âge, qu’elle doit être prise en charge exclusivement par l’Assurance maladie. Là encore, nous refusons cette inégalité de droits entre les personnes âgées et le reste de la population.
Selon les institutions antidémocratiques de la Vème République, toutes ces mesures semblent légales mais elles ne sont pas légitimes. Nous ne renonçons pas, nous ne cédons pas au climat anxiogène, à la privation de liberté.
Nous continuerons de participer à toutes les initiatives pour en finir avec l’état d’exception, pour l’abandon des lois « sécurité globale », « séparatisme » (ou autre appellation), pour l’abrogation des lois du 7 août 2020 et du 14 décembre 2020, pour la défense de la Sécurité sociale.

9 commentaires :

  1. rien de changera jamais pour ces jusquauboutiste……quel mélange de sujets….

    ils ne savent plus quoi faire pour se montrer et attirer d »éventuels supporters!!!!

    et ou sont les jeunes sur les photos?????? JE NE VOIS QUE DES SALARIES DU SYNDICAT

  2. Vous devriez aller à saint vallier il semble qu’il y ait du vrai travail syndical.

  3. Encore une fois vous pensez avoir le droit de vous poser en défenseurs de la légitimité il y a de quoi en rire.
    Dans toutes vos actions brutales et anti écologiques ( faire brûler des pneumatiques) vous êtes hors légitimité.
    Votre parti fixe comme toujours les limites de cette légitimité et tout ceux qui ne sont pas en accord avec vous sont forcément illégitimes.
    Vous tirez dans tout les sens mais vous n’apportez rien de nouveau à part êtres démagogues. Votre spécialité c’est occuper le terrain même quand vous n’avez rien à dire en faite une méthode de bolcheviks.
    Votre père le pc est mort et vous la cgt avec. Vous êtes incapables de vous remettrent en question, vous faites partie de ceux qui pensent toujours détenir la vérité.
    Et il ni a qu’à effectivement regarder la photo pour s’apercevoir que les gens ordinaires ne vous suivent plus et même ceux que vous défendez à longueur d’année (les minorités) ne vous soutiennent que lorsque vos actions rapportent à leurs communautés.
    Bref comme beaucoup le disent cet d’autres l’écrivent avec vous rien de nouveau sous le soleil à part la nostalgie de la lutte des classes avec bien sûr un parfum de révolution et le peuple que vous haïssez n’a plus rien à attendre de vous qui d’ailleurs n’attend plus rien.
    Et si vous en le souhaitez nous pourrions lancer une cagnotte en ligne afin de vous payer une voyage en Russie pour que vous puissiez bien intégrer le sens du mot LÉGITIMITÉ.
    Bien à vous.

  4. A croire que la désinformation est le sport favori de ces retraités.
    Lors de la première « vague » de Covid ; plus de 7000 lits ont été équipés pour recevoir les malades « sévères » en réa ; actuellement et grâce aux mesures du gvt que les français respectent ; nous avons 3200 lits occupés en réa pour le COVID
    Après le Ségur de la santé, l’hôpital français organise les recrutements ; les salaires ont bien été augmentés ; l’amélioration des moyens matériels est en cours.
    Pour ce qui est de la gestion des masques (quand il n’y en a pas, j’en veux et maintenant qu’il y en a, j’en veux plus), les tests (la France est parmi le pays qui teste le plus), les vaccins : les commandes avec calendrier de fourniture datent d’Aout 2020 (Précommandes en Juin2020 auprès de 6 labos) et la gestion du nombre de doses est primordiale pour que ceux qui ont reçus la première dose reçoivent bien la seconde dans le délai recommandé parle fournisseur. Tous les pays européens sont sur la même courbe avec 3 à 4% de personnes vaccinés (la première dose protège déjà les récipiendaires)
    Et vous avez vu ou que les étudiants sont privés d’accès aux études ?? Pas en France en tout cas.
    Les plans de licenciement : vous déclarez que les patrons passent leur temps à imaginer des plans de licenciement, vous n’avez pas l’impression de marcher sur la tête. Un patron a de multiples tâches et la première de celles-ci qui retient toute son attention est de faire fonctionner au mieux son entreprise pas de penser à licencier.
    Pour ce qui est d’empêcher les actions de protestation ; les récentes manifestations organisées par les perpétuels insatisfaits ont recueillis un tel accueil en Saône-et-Loire (et en France) que cela passe inaperçu.
    La République est heureusement solide face à vos accusations.
    Pour ce qui est des réformes ; elles sont nécessaires pour faire avancer la France et permettre aux plus démunis d’avoir par exemple une retraite plus importante ; aux femmes également.
    Dernière remarque pour l’Informateur : j’ose espérer que la photo d’illustration date d’avant la pandémie !!!
    A voir les commentaires qui m’ont précédés, vous faîtes encore l’unanimité mais pas forcément dans le sens qui vous arrangerait.

    • Je ne peux être que d’accord avec vos chiffre sur les lits de réanimation. En revanche, pour la suite…..
      Commençons par le Ségur de la santé :
      https://www.clesdusocial.com/le-segur-de-la-sante-pour-quels-personnels-secteur-lucratif-non-lucratif
      https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/le-collectif-sante-en-danger-veut-un-segur-2-pour-les-soignants-1597513611
      La vaccination, il faut bien entendu regarder le graphique sur 100 personnes et non le cumul global de doses qui n’a pas de sens dans une compétition : au 7 février, la France est derrière la Serbie, la Roumanie, l’Italie, L’Espagne, Malte, la Suisse et elle se situe à 0,12% pour la dose simple : https://ourworldindata.org/covid-vaccinations
      Les étudiants (je reconnais que cet article date du 12/12/2020, depuis, la situation s’est légèrement améliorée : https://www.rfi.fr/fr/france/20201212-covid-19-la-souffrance-des-étudiants-encore-et-toujours-en-télé-enseignement
      Les plans de licenciements covid (et j’ai choisi exprès un organisme de cadres pour être plus crédible, pas de syndicats ouvriers) : https://www.cadremploi.fr/editorial/actualites/actu-emploi/licenciement-economique-pour-cause-de-covid-19-quels-motifs-une-entreprise-a-t-elle-le-droit-dinvoquer
      Je passe sur les opinions et les mots magiques : « réformes », « actions de protestations », « la première dose protège déjà ») : tout ceci est soit invérifiable scientifiquement, soit procès d’intention de part et d’autre.

      • Chacun son avis mais pour ce qui est du Ségur , beaucoup ont pu le critiquer mais les résultats sont bien réels , tout n’est probablement pas réglé mais je ne doute pas que les organisations signataires feront remonter les doléances de certains se trouvant lésés (Pour info , le syndicat qui critique n’a pas signé les accords du Ségur)
        Pour la vaccination, si vous prenez le pourcentage de vaccinés par rapport à la population , vous faites bien abstraction du cumul global . Je disais simplement que TOUS les pays européens étaient peu ou prou au même taux.
        https://www.touteleurope.eu/actualite/vaccination-contre-le-covid-19-en-europe-ou-en-est-on.html
        Pour ce qui est de la protection vaccinale ; le procès d’intention qui semble prendre forme sur le délai pendant lequel nous serons protégés par le vaccin , juste un petit rappel ; le vaccin contre la grippe qui est réactualisé tous les ans car le virus « mute » ou « varie » protège les vaccinés pendant 6 à 8 mois et le taux de protection est de l’ordre de 60% .
        Selon les données de Pfizer publiées en décembre 2020, le vaccin Pfizer-BioNTech est efficace à environ 52% après la première dose. Sur les 36 523 participants à l’essai de phase 3 – la dernière étape du test où les personnes ont reçu soit deux doses complètes, à 21 jours d’intervalle, soit un placebo – qui n’avaient aucune preuve d’infection existante, 82 personnes dans le groupe placebo et 39 dans le groupe vaccin ont développé des symptômes de Covid-19.
        Pour les mots magiques comme vous le dîtes , je répète et assume tout ce que j’ai écrit.
        Pour ce qui est des procès d’intention ; je pense sincèrement que les rédacteurs de l’article que j’ai commenté sont probablement ; pour une fois les premiers à en faire et cela tous les jours.

        • En effet : « peu ou prou » ce qui laisse de la marge….. Heureusement que l’Angleterre n’est plus dans l’Europe! J’avais bien trouvé votre lien, et ne l’ai pas mis en lien moi-même, car les données cumulées brutes ne signifient rien du tout si on ne le met pas en rapport avec la population totale, cela s’appelle la science statistique bien connue des matheux.
          En science virale, les HN ne sont pas des Coronavirus, donc la comparaison doit être maniée avec des pincettes. Surtout lorsqu’un virus est tout nouveau pour les systèmes immunitaires. Les mutations des HN sont plus facilement « gérables » car elles concernent des codages protéiques que nous maîtrisons assez bien. À propos des coronavirus, nous sommes très en retard en France sur le séquençage du génome, ce qui fait que de nombreux points nous échappent encore (pour le moment, nous avons surtout bien repéré le fonctionnement de la protéine « Spike » en fonction de sa structure spatiale et ses liens avec d’autres protéines). https://www.jim.fr/e-docs/variant_immunite_vaccin_une_equation_a_beaucoup_dinconnues._interview_du_pr_marechal_186043/document_actu_pro.phtml
          J’adore aussi « selon Pfizer », voilà une information digne de « neutralité scientifique »….. Tant que le monde sera gangrené par des liens d’intérêt, la Vérité nous échappera toujours. Le problème, c’est qu’Elle existe en permanence L’éviter conduit immanquablement à nous rendre malades. Vérité = Bonne Santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.