Coronavirus – Brigades sanitaires, la CGT crie au scandale

Photo archives.

Communiqué de la CGT du bassin montcellien.

« Brigades sanitaires anti-coronavirus » :

    c’est NON !

Le gouvernement a donc décidé de réquisitionner le personnel de Sécu pour mettre en œuvre un nouveau dispositif lourd de conséquences, tant pour la population que pour le personnel de Sécurité Sociale.
Outre les salarié-e-s de l’Assurance maladie, des employé-e-s de Centres communaux d’action sociale (CCAS), de conseils départementaux ou d’organismes comme la Croix-Rouge pourraient également les intégrer. Après l’Etat d’urgence, l’Etat d’urgence sanitaire !
En interne, les organisations syndicales (CGT, SUD et FO) dénoncent avec vigueur ces méthodes et se battent contre toutes ces mesures inacceptables qui dérogent au Code du travail, à leur Convention collective nationale et à leurs libertés individuelles et collectives.
Ces « brigades » seront sur le terrain, du lundi au dimanche, de 8h à 19h et auront pour «mission» de rechercher, à partir des éléments communiqués par le médecin, les « contacts » pour leur demander de se confiner pendant 14 jours et de se faire tester !
Non, ce n’est pas le rôle du personnel de la Sécu d’enquêter sur l’entourage des assurés atteints du Covid-19 ! Son rôle est de garantir le droit des assuré-e-s en leur versant les prestations et en assurant la continuité de leurs droits. C’est contraire à toutes les missions de la Sécurité Sociale.
Ce même gouvernement, qui réduit toujours plus les moyens de la Sécurité sociale, veut-il vider les services déjà bien vides, pour une « brigade » qui constituera des fichiers sur les assuré-e-s, pour le dévoiler à d’autres assuré-e-s et le mettre à disposition de partenaires institutionnels ?
Ce dispositif est inacceptable. Il viole le secret médical et le secret professionnel !
L’inquiétude et la peur plus que légitimes suscitées par ce virus, ne doivent pas être le prétexte et l’alibi pour le gouvernement et les directions de remettre en cause les libertés individuelles et collectives des assuré-e-s sociaux ainsi que les droits et les acquis du personnel de la Sécurité sociale.
Et ce, venant de la part d’un gouvernement refusant d’organiser un dépistage systématique, mesure qui pourrait pourtant contribuer à lutter efficacement contre l’épidémie. Mais il veut faire jouer aux agents de la Sécurité Sociale un rôle qui n’est pas le leur.
C’est pourquoi nous serons au côté de celles et ceux qui refuseront d’apporter une quelconque caution à l’opération brigades sanitaires anti-coronavirus.

REFUSONS LE TRAÇAGE DE LA POPULATION !

12 commentaires

  1. Que dire concernant cet énième courrier anxiogène et pathétique ; la CGT continue dans ces dérives , comment expliquer que nous sommes dans un combat (c’est un mot qu’ils utilisent beaucoup) contre un « virus » sans traitement actuellement ?
    On voit déjà que leur appel pour la non ouverture des écoles à été un grand fiasco car environ 85% des mairies et des écoles vont conjointement rouvrir les écoles, car dans les 15% ;il ne faut pas se figurer que tous sont inféodés à ce syndicat (difficultés de faire respecter les gestes barrières; manque de personnel (très petites communes);
    Pour ce qui est de ces brigades sanitaires ; c’est un moyen d’endiguer la propagation du virus qui sera probablement encore présent pendant plusieurs semaines. C’est un devoir civique de bien répondre à un médecin , comme ce l’est d’aller le voir si l’on a un symptôme. Et les personnes qui pourraient vous interroger sont tous des personnes qui sont tenus au secret professionnel. Pour information , les fichiers de la sécurité social , votre médecin savent déjà pratiquement tout de votre santé, sauf ce que vous ne dîtes pas . Et pour enrayer ce virus , il faut que tout le monde soit solidaire. On peut se demander si vous voulez participer ou vous mettre encore à la marge.

  2. Encore et toujours la CGT dans les médias locaux ..il faut savoir qu’il y a des composantes politiques dans la CGT ..Comme le dit Michel Onfray dans « on n’est pas couché » en 2018 sur Youtube, avoir une photo de Lénine chez soi , comme je suppose beaucoup de militants CGT ont, c’est octobre 1917 le Goulag : 100 000 millions de morts . Comment peux t’on sans arrêt faire paraitre ce syndicat politisé qui casse notre pays .

  3. Singulier communiqué…. Si réquisition du personnel il y a vraiment, la mesure est d’abord stupide car l’action attendue de ces mal nommées brigades demande engagement et attention à l’autre, ce qui exigent une mobilisation volontaire. La CGT n’en est pas moins bornée et excessive en se « confinant » à la seule dimension corporatiste, comme si la sécu n’était pas d’abord attachée à l’idée de solidarité. Plus grave à mes yeux, l’absence de considération du principe de détection massive et d’isolement des seuls cas contaminés montre un manque cruel de réflexion sur la lutte contre l’épidémie !. Car c’est justement la politique alternative au confinement total qui nous a été appliqué ; elle aurait épargné des milliers de morts (surtout si associée au traitement initial à la chloroquine)….

    • La fameuse Chloroquine, qui ne marche qu’à Marseille, dans le service du Professeur Raoult et pour laquelle, il refuse de communiquer le protocole médicale. Personne n’a pu reproduire ce qu’affirme le Professeur Raoult, et ce, aux USA, en Chine, au Japon et dans nombre d’autres pays.
      Et vous L’Benoit, comment faite vous pour savoir que ce traitement aurait sauvé des milliers de vies ? Etes vous médecin ? Scientifique de haut niveau ? Si cétait le cas, je doute que vous passiez autant de temps à écrire des messages sur ce site.
      Prouvez vos dire, et apportez des preuves de ce que vos affirmez à propos de la Chloroquine.
      Un liens qui montre la personnalité, les certitudes, l’égo et les erreurs de jugement du Professeurs Raoult : https://www.youtube.com/watch?v=00_vy-f22nE
      Cette personne a perdu tout objectivité par rapport à son travail, quelles que soit ses compétences.

  4. Heureusement que la CGT existe, çà permet le défoulement (pas le déconfinement !). Tant qu’on est après leur peaux, tant que la colère à l’encontre d’un syndicat gronde, on ne voit pas la colère qui gronde en sourdine. Reste à savoir quel troupeau suivront les moutons dirigés par des bergers lucides et réalistes ou par des bergers ne leur laissant pas le choix du chemin à suivre pour brouter une herbe empoisonnée, semée d’embûches, au goût amer.

  5. « Onauratoutvu » n’a guère de difficulté à mériter son pseudo s’il ne cherche pas à voir plus loin que le bout de son nez. Pourtant il pourrait utiliser le net non pas comme un vivier de fakenews mais comme un outil d’accès à la connaissance. En ce moment par exemple sur les épidémies, la recherche médicale ou pharmaceutique etc… Avec tout le regard critique nécessaire… Tiens, après la meute anti-raoult, allez donc réfléchir à ce qu’avance J.d. Michel. anthropologue medical suisse :
    https://www.athle.ch/2020/04/26/covid-19-a-ne-pas-manquer-notre-interview-de-crise-avec-jean-dominique-michel/
    Avec tous mes encouragements…

    • L’Benoit,
      Mais qui parle de meute anti Raoult ?
      Si vous en voulez pas comprendre pourquoi le Professeur Raoult a perdu toute crédibilité vis à vis du monde médical, du comité scientifique et des responsables de l’Etat, je ne vois pas comment le faire autrement.
      Et comme par hasard, vous citez une interview d’une personne qui n’apporte absolument aucun argument factuel et vérifiable, mais seulement des convictions asséné sur le ton du « mois je sais tout et j’ai forcement raison ». Il eut été également surprenant que vous n’en veniez pas à citer comme exemple un complotiste renommé.
      Ce Monsieur n’a absolument aucune légitimité dans les domaines médicales. Voci une présentation un peu plus crédible que celle que vous avez faite en 2 min en tapant 2 mots clefs dans Google :
      https://blogs.mediapart.fr/philips-michel/blog/080520/jean-dominique-michel
      Votre référence est un complotiste sans aucune crédibilité scientifique ni médicale. Son gagne pain, c’est de faire peur, asséner de grands discours afin de vendre ses conférences à qui veut bien payer.
      Votre publication n’est absolument pas crédible.
      Quand on voit comment le Professeur Raoult, scientifique reconnu, s’est fourvoyé, comment accorder du crédit à cet anthropologue, donc la seule activité est la polémique et la critique. Aboyer une fois que le cambrioleur a quitté le lieu du délit, c’est facile …..

  6. Anti -tout et bien sûr Anti Macronisme primaire. La CGT se distingue une fois de plus par ses réactions contradictoires…. Comment comprendre , et suivre un Syndicat qui encense l’hôpital allemand quand on sait que là bas c’est 40 à 48 h de travail par semaine, 4 semaines seulement de congé payé et la retraite à 67 ans … En fait, tout ce qui les fait descendre dans la rue en France …. !!!! On arrivera à vaincre le Covid 19 mais malheureusement on ne se débarrassera pas de ce fléau qu’est la CGT pour notre pays tout entier .

    • Pénélope,
      Et vous oubliez en Allemagne, le nombre de 1 personnel non soignant pour 4 personnels soignant, alors qu’en France, c’est 1 pour 3, et encore, dans le meilleur des cas.
      Nous dépensons autant que les allemands dans nos hopitaux, mais nous sommes 30% moins efficace.
      Mais la CGT n’y est probablement pour rien bien sur ….. c’est la faute du CAC40 ……

    • Pénénlope,
      Par rapport à l’avenir de la CGT et du PCF (les 2 sont indissociables), le bassin minier a une population relativement âgée. Au sein de cette population, les militants CGT et PCF sont encore plus âgées. Il y a bien quelques nouveaux adhérents, plus coté CGT que coté PCF d’ailleurs, mais globalement, ces organismes sont en perte de vitesse. Laissez faire le temps, il remodèle le paysage syndicale et politique.
      Au niveau national, cela se passera de même.

  7. Juste pour dire à republiqun, qui au passage n’en a que le nom, que 85% des ecoles vont rouvrir certes mais contre le consentement des parents d’élèves qui sont seulement 20% à souhaiter leurs réouverture, donc les 85% dont vous parlez sont ceux qui suivent aveuglément l’exécutif et peut être au détriment des citoyennes et citoyens, on voit bien que le peuple est en droit de subir mais ne doit rien dire.
    Tout le contraire de la Corse seule endroit en France où le peuple est vraiment souverain comme le montre ces chiffres, seulement 20% des écoles rouvriront en Corse et ce dû à la pression de la population envers les préfets, maires etc l’état n’a rien pu faire contre tant de détermination. Vive la France du tiers état qui est en voie d’extinction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *