Conseil régional – La Libre Pensée pense : « Appliquons la loi de 1905 »

COMMUNIQUE DE PRESSE

Après les événements du 11 octobre dernier au Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté, La Fédération de Saône et Loire de la libre Pensée s’exprime :

« APPLIQUONS LA LOI DE 1905,

TOUTE LA LOI DE 1905 !! »

La Fédération de Saône et Loire de la Libre Pensée condamne avec la plus grande fermeté, les propos d’un élu R.N. du Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté lors de la séance du 11 octobre dernier.

Ce sont des propos xénophobes visant à stigmatiser une partie de la population française et à instrumentaliser la laïcité.

Rappelons que la loi du 9 décembre 1905, loi de séparation des Eglises et de l’Etat garantit la liberté de tout citoyen et de toute citoyenne de croire ou de ne pas croire et assure la liberté de conscience (article 1)

Par ailleurs, toute citoyenne ou citoyen peut assister à des réunions d’instances élues (conseil régional, conseil départemental, conseil municipal, etc…).

« La question religieuse est instrumentalisée avec force. Bien sûr, les tenants du pouvoir dénoncent les musulmans comme tous potentiellement terroristes. Ce sont les premières victimes désignées à la vindicte. Lors de son audition à l’assemblée nationale, Christophe Castaner a indiqué la théorie des faisceaux d’indices qui ne font pas la radicalisation, mais permettent d’attirer l’attention sur la possible radicalisation (une conversion à une religion, la barbe et sa longueur). Aucune preuve tangible et réelle, mais tous suspects ? C’est la France réduite aux aguets. » (Extrait de l’argumentaire sur le temps présent publié par la Fédération Nationale de la Libre Pensée)

Pour tout contact : librepensee71@orange.fr

 

2 commentaires

  1. Chers libres penseurs de S&L, vous avez bien pâli depuis 1905 ! Rappelez-vous que l’adoption puis la mise en place de la loi s’accompagnèrent d’une lutte violente contre l’église catholique, ses congrégations et soutiens. Cette lutte ne fut pas seulement juridique mais relayée par un combat idéologique, anticlérical et populaire… Qu’on se reporte aux chansons d’alors, de Montéhus et d’autres.
    Le développement en France d’une nouvelle religion à prétention universelle, et qui plus est politique, impose une pression contre ses avancées et le grignotage de positions que ses croyants opèrent. La maman en question doit comprendre que même si elle en a le droit, elle est malvenue de venir en réunion du CR avec son foulard….
    Quant à la libre pensée, elle se grandirait en retrouvant la radicalité de ses fondateurs…

  2. Libre Pensée de Saône et Loire

    Bonjour, nous avons lu avec beaucoup d’intérêt votre commentaire.
    Dans le communiqué de presse figure l’adresse mail de la Fédération de Saône et Loire de la Libre Pensée. N’hésitez pas à nous contacter afin de poursuivre ce débat.
    Salutations laïques et républicaines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *