Conseil municipal – Lilian Noirot attend toujours les excuses de Laurent Selvez

Conseil municipal de Montceau-les-Mines
Discours de Lilian NOIROT – Conseiller municipal « Ensemble, le Meilleur Pour Montceau ! »
Madame le Maire,
Chers collègues,
Je tiens tout d’abord à remercier les près de 10% d’électeurs Montcelliens qui se sont déplacés voter pour la liste de femmes et
d’hommes d’«Ensemble, le Meilleur Pour Montceau ! » que j’ai eu plaisir de mener.
Je souhaite remercier les membres de mon équipe qui ont décidé de nous rejoindre dans cette campagne au service des
Montcelliennes, des Montcelliens, pour Montceau. Merci à mes amis, à mes compagnons de route. Notre travail pour Montceau,
au service de l’intérêt général continue, et n’est pas près de s’arrêter. L’avenir, d’ailleurs, nous donnera encore raison, j’en suis
persuadé. Car comme dirait Marguerite Yourcenar : « C’est avoir tort que d’avoir raison trop tôt ».
Madame le Maire, au nom de mon équipe et personnellement, je vous félicite pour votre élection en tant que Maire de Montceaules-Mines. Félicitations aux adjoints et à l’ensemble des élus du nouveau conseil municipal de Montceau-les-Mines.
Permettez-moi de revenir en quelques mots sur cette campagne des élections municipales qui s’est tenue dans un contexte des
plus inédits.
Inédit par les circonstances sanitaires et je tiens, à nouveau, à exprimer mes pensées les plus sincères aux victimes de ce terrible
virus. Et, merci à toutes les personnes mobilisées durant cette période.
Inédit en raison d’une campagne de deuxième tour qui n’a pu se tenir dans des conditions classiques, et, pour laquelle nos
concitoyens ne se sont pas intéressés. Ce point doit tous nous alerter et nous devons tous réagir.

Si tout le monde déplore une abstention trop importante, de plus de 60% à Montceau-les-Mines – du jamais vu !-, il faut être
honnête et reconnaître que la légitimité des nouveaux élus est quasi inexistante, c’est faire preuve de courage de le dire. Cette
mandature qui débute doit notamment oeuvrer à remettre le citoyen montcellien au coeur de la vie de la cité, pour lui donner
envie de s’intéresser à la chose publique et d’en devenir un acteur.
Une campagne de deuxième tour qui n’a pas été saine compte tenu des coups bas de certains et des insultes avec des vieux sous
entendus sexistes, homophobes ou encore des attaques sur les personnes relative à leur profession, à leur physique et j’en passe
des pires et des meilleurs. D’ailleurs, j’attends toujours que le grand pseudo chantre de l’humanisme, M. Selvez, condamne les
propos de certains de ses colistiers et présente ses excuses à mon collègue Tony Fontaine, à des colistiers de l’équipe d’ « Aimer
Montceau », ainsi qu’à moi-même pour leurs insultes. Ne pas condamner de tels propos reviens à les cautionner et lorsque l’on
prétend à la fonction d’élu c’est grave, c’est une honte et c’est bien triste pour la démocratie surtout dans le Pays des Droits de
l’Homme…
Certains ont voulu me coller une étiquette de « méchant » à tord, sans réellement me connaître ni connaître mon équipe, et ces
mêmes qui collent des étiquettes à tout va s’avèrent être eux les véritables méchants alors qu’ils se positionnent comme des saints.
Cette campagne aura eu le mérite de faire tomber les masques. En espérant que nos concitoyens ouvrent les yeux !
Ainsi, monsieur Selvez, je vous le demande une 3eme et dernière fois, merci de condamner publiquement et dès maintenant les
insultes proférées par vos colistiers contre nous, mais aussi contre les colistiers de Mme Jarrot et elle même. Vous condamnez ou
vous cautionnez ? J’attends votre réponse… car comme dirait Sénèque : « Toute méchanceté a sa source dans la faiblesse ».
Cette campagne, avec l’équipe d’ELMPM, nous l’avons voulu nous respectueuse, honnête, sincère et réaliste dans nos projets pour Montceau. Et, force est de constater que nous nous y sommes tenus car c’est bien là l’ADN de notre démarche, celle de travailler en bonne intelligence avec tout le monde, loin des étiquettes et des appareils politiques puisque nous sommes la seule liste avec le moins de colistiers appartenant à un parti politique, deux à DLF, deux chez les LR, sur 33 ! D’ailleurs, je continuerai d’intervenir au nom des femmes et des hommes de mon équipe qui ont mené la campagne à mes côtés, et je tiens encore à les remercier.
Depuis 2014 et l’honneur qui m’est fait de siéger dans notre maison commune, j’ai toujours oeuvré à travailler en bonne
intelligence avec tout le monde – et personne autour de cette table ne peut le nier -. Loin des querelles partisanes ou des magouilles d’appareils et d’égos surdimensionnés de certains prétendant à la gestion de notre belle ville, partant du postulat qu’ensemble nous sommes plus forts et que la crise que nous venons de vivre et celle économique qui se profile, sachez, madame le Maire et chers collègues, que je continuerai de placer mon action et celle de mon équipe au service de l’intérêt général.
Avec mon équipe, nous nous impliquerons dans les dossiers de notre ville pour défendre les intérêts des Montcelliens et de
Montceau au quotidien.
Nous continuerons d’aller à la rencontre régulière de nos concitoyens pour nous faire l’écho de leurs doléances et de leurs
propositions dans notre assemblée.
Nous continuerons à travailler de consort avec les acteurs économiques, sociaux, culturels et politiques sur le bassin minier
pour étoffer nos interventions et nos projets pour la ville. La construction de notre programme a été faite de cette manière et
c’est d’ailleurs pour cela que celui-ci est cohérent, sincère et correspondant aux besoins prioritaires de nos concitoyens. D’où le
fait que certains ne pouvaient plus qu’attaquer sur les personnes et non pas sur le fond… Notre démarche au conseil municipal sera pragmatique, participative replaçant le citoyen au coeur de l’action politique municipale. En clair, remettre l’humain au coeur de la vie et de l’action quotidienne montcellienne.
Montceau regorge de talents. Montceau doit être tourné vers l’avenir. Montceau doit penser à l’avenir de nos jeunes qui représentent la force de notre territoire et qui construiront le Montceau de demain.
Avec mon équipe, si nous avons décidé de nommer notre liste « Ensemble, le meilleur pour Montceau ! » c’est parce qu’elle a
pour objectif de rassembler des femmes et des hommes de valeurs, de compétences, totalement désintéressés,
d’engagements et déterminés à oeuvrer, tous ensemble, au meilleur pour Montceau-les-Mines. Une équipe qui n’aura qu’une
seule volonté : travailler pour Montceau et ses habitants dans le seul intérêt général.
Vous comprendrez donc chers collègues, que je soutiendrai les projets lorsqu’ils iront dans le bon sens. Puis, que je m’opposerai
intelligemment aux propositions incomplètes ou en non adéquation avec les besoins des Montcelliens et de notre bassin minier.
Je vous rappelle que sur le fronton de la Mairie, notre devise nationale est inscrite : Liberté, Egalité, Fraternité. Et je formule le
voeu que pour les 6 prochaines années, dans nos projets et nos interventions nous nous rappelions toujours de ces 3 mots qui ont
un sens encore plus fort en cette période de crise.
La liberté car c’est le premier des droits de l’être humain et elle s’applique dans de nombreux domaines de notre vie: liberté
d’expression, de circulation, d’opinion, d’association, ou encore de mœurs. Tout ce qui n’est pas défendu par la loi ne peut être
empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne pas. Elle consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui, et c’est pour cette raison que le principe d’égalité fut ajouté. Que certains s’en souviennent lorsqu’ils font des publications sur leurs réseaux sociaux…
L’égalité signifie que la loi est la même pour tous et que chaque citoyen est soumis aux mêmes droits et aux mêmes devoirs, sans
discrimination. « Mais certains sont plus égaux que d’autres ! », ajoutait Coluche, alors à nous d’oeuvrer pour que nous soyons
tous égaux et que les décisions que nous prendrons soit équitables pour tous.
Enfin, la fraternité est la plus originale de ce triptyque car elle relève de la sphère de la communauté nationale plus que de l’individu, et de l’obligation morale plus que du contrat. C’est un devoir que nous avons les uns vis-à-vis des autres. Au quotidien, il se traduit dans le fait d’agir dans un esprit fraternel et solidaire et à Montceau, la fraternité c’est l’essence même de notre ville.
J’espère donc que ce nouveau mandat qui s’ouvre à nous ne soit pas une pâle copie de celui qui se termine et où les attaques des
uns et des autres cessent de polluer nos débats pour enfin travailler tous ensemble en bonne intelligence car, je vous le
rappelle, l’abstention si forte doit nous obliger à revoir nos méthodes de travail si nous voulons redonner aux Montcelliens
l’envie – « l’envie d’avoir envie » comme dirait feu Johnny Halliday – de retourner aux urnes.
Redonnons l’envie à nos concitoyens de s’intéresser à la chose publique en menant une politique juste et de bon sens pour une
ville plus humaine et tournée vers l’avenir.
C’est pourquoi dans les 6 prochaines années, je resterai vigilant à ce que nous :
– maitrisions mieux les dépenses de fonctionnement de la commune, à faire la chasse aux gaspillages sans faire
d’économies sur le dos des ressources humaines de la ville,
– à agir concrètement et avec fermeté pour veiller à la tranquillité et à la sécurité de tous les montcelliens,
– à oeuvrer pour le développement de notre centre-ville, à la survie de nos quartiers ainsi qu’à la sauvegarde de nos commerces de
proximité,
– à mettre l’écologie au coeur des décisions municipales et des projets d’investissements. Mais la bonne d’écologie, pas celle de
bobo parisiens que nous pourrions comparer à une pastèque : verte à l’extérieure mais rouge à l’intérieure. L’écologie du bon
sens en repensant notre éclairage public, en créant des zones de verdures, en installant des ombrières, des toitures
végétalisées dans nos bâtiments publics et j’en passe.
– puis, c’est quelque chose d’essentiel pour redonner envie à nos concitoyens de participer à la vie démocratique locale : renforcer
la démocratie participative avec des référendums locaux sur les projets structurants. Faisons appel au bon sens populaire !
– enfin, c’est de sauver notre centre hospitalier Jean Bouveri en entamant un bras de fer avec l’ARS et que nous soyons de
véritables VRP de notre territoire de santé dans nos facultés de médecines et à destination des professions paramédicales.
Madame le Maire, chers collègues, vous l’avez compris, nous sommes prêts à travailler pour les Montcelliennes, pour les
Montcelliens, pour Montceau. Nos concitoyens peuvent compter sur notre dévouement, notre proximité, notre écoute et notre
détermination pour relever les défis de demain et de tirer Montceau vers le haut.
Nous serons une opposition intelligente, constructive, attentive au respect des uns et des autres mais surtout de la bonne gestion de notre commune. Nous sommes indépendants et nous le resterons car notre seule créneau c’est que vive Montceau !
Enfin, je souhaiterai dire un grand merci aux agents de la ville pour leur dévouement au service de tous et je suis ravi de pouvoir
continuer à travailler avec vous, à vos côtés. Encore félicitations à toutes et tous pour votre élection.
Je conclurai en citant une célèbre écrivaine sénégalaise, Fatou DIOME, avec un extrait de son oeuvre Le Ventre de l’Atlantique :
« Chaque pas mène vers un résultat escompté; l’espoir se mesure au degré de combativité. » Alors, dès maintenant, agissons,
travaillons et soyons combatifs pour Montceau et les Montcelliens !
Je vous remercie.
Lilian NOIROT au nom de la liste « Ensemble, le Meilleur Pour
Montceau ! »

5 commentaires

  1. Encore faudrait-il qu’il y ait eu insultes et propos homophobes/sexistes. Où sont vos preuves ? Ayant suivi la campagne je me demande à quel moment vous avez entendu des propos de ce genre. Alors qu’en revanche à gauche on attend des explications sur l’agression d’un colistier à laquelle serait lié un membre d’Aimer Montceau

    • Yanis je t’ai connu au GJ avant que votre camp se divise en deux, occupes-toi de tes GJ ou du moins ce qui en reste, Lilian Noirot à ces preuves t’inquiète pas .

  2. S’il a des preuves, qu’il porte plainte! Ou sinon qu’il arrête d’en parler à tout bout de champ..
    Ce que je vous surtout, c’est qu’à Montceau la droite et l’extrême droite s’entendent très bien, Mr Noirot préfère taper sur Mr Selvez que sur Mme Jarrot: pas un mot sur les procurations de dernière minute, toutes les magouilles et les fausses promesses de l’équipe Jarrot…
    On comprend mieux pourquoi Mr Noirot ménage Mme Jarrot,quand on lit que Mme la Maire a proposé un siège à Lilian Noirot dans une commission, alors qu’elle n’était pas obligée…
    Des petits cadeaux entre ami.es?
    A suivre…

  3. En attendant a dans 6ans les amis 😁; )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *