Conseil communautaire – Violences faites aux femmes, des chiffres atterrants, souligne David Marti

Une fois n’est pas coutume, le conseil communautaire se tient ce jeudi soir au gymnase du collège Saint Exupéry à Montceau-les-Mines.

Dans ses propos liminaires, David Marti, président de la CUCM a mis l’accent sur les violences faites aux femmes dont c’est aujourd’hui, La journée internationale, avant d’enchaîner sur le sujet du jour, le débat d’orientation budgétaire.



Discours de David Marti,

président de la communauté urbaine Creusot Montceau

Exception faite du budget 2021 que nous avons adopté en début d’année, nous mettrons en délibération le budget 2022 en décembre comme c’est la règle en conseil communautaire.

Ce soir nous débattrons sur les orientations qui, vous le constaterez, sont conformes au projet de mandat que nous avons élaboré. Mais avant de poursuivre mes quelques remarques sur le débat d’orientation budgétaire (DOB), permettez-moi d’évoquer sans doute le sujet le plus important en cette journée, puisque le 25 novembre est la « La journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes ».

Nous ne devons jamais cesser de condamner les actes de violences physiques ou psychologiques que subissent quotidiennement les femmes dans le monde. Les chiffres sont édifiants :

– 1 femme sur 3 a subi des violences.

– 52 % seulement des femmes mariées ou en couple prennent librement leurs propres décisions concernant les relations sexuelles.

– Plus de 200 millions de femmes et de filles ont été mariées avant leur 18e anniversaire.

– 1 femme sur 2 assassinée l’a été par son partenaire ou sa famille.

– 71% des victimes de la traite des êtres humains sont des femmes et des filles et ¾ d’entre elles sont exploitées sexuellement.

Ces chiffres sont atterrants ! Il est vital de se les rappeler pour agir de manière forte au-delà même des mots. Ce fléau doit être mis au rang des priorités internationales ce qui, me semble-t-il, n’est pas le cas aujourd’hui, ou en tout cas pas suffisamment. Cette violence trop longtemps cachée doit être éradiquée.

L’égalité entre les femmes et les hommes doit être une évidence dans notre société et pas simplement une règle dérogatoire.

Dans le rapport qui nous sera présenté à deux voix tout à l’heure, nous constaterons que les progrès sont toujours fragiles et qu’il reste du chemin à parcourir.

J’en reviens à présent au début de mon propos sur les orientations budgétaires qui s’inscrivent dans un contexte international encore impacté par la crise sanitaire et une situation nationale où se conjuguent : une reprise économique plus importante que prévue, une hausse de l’inflation et une dette en très forte croissance.

Sans dévoiler ce que va nous présenter le 1er vice-président dans quelques instants, juste rappeler ce qui a guidé l’élaboration de ces orientations :

– Une évolution maitrisée des charges de fonctionnement.

– Une prévision d’investissement élevée en ce début de mandat, ce qui n’est pas habituel, mais qui correspond à notre volonté de participer activement à la relance économique sans attendre.

J’avais ici même, au sein de notre assemblée, annoncé ma volonté que la communauté urbaine participe à la relance économique du territoire, et comme vous le verrez dans le DOB, cet engagement est tenu.

– L’application du contrat de relations collectives au travail.

– La mise en œuvre de la nouvelle politique liée à la collecte et au traitement des déchets. Ainsi que celle des schémas directeurs d’assainissement que nous avons déjà évoquée lors du précédent conseil avec des recettes qui permettront de réaliser des travaux nécessaires et conséquents sur plusieurs années.

3 commentaires

  1. Et oui mon pauv monsieur les femmes sont mal traités, mais quand elles vont se plaindre ben c’est comme le reste… y’a rien, aucune action, à part des marches blanche et des distributions de bougies quand le coup fatal est donné. C’est connu, parler et griller deux/trois bougies ça résout tous les maux !! Lol pis c’est pas tout ça mais, la baisse des taxes sur l’essence c’est quand ? La baisse du kw EDF et des nombreuses taxes qui vont avec c’est pour quand ? Y’en a du sujet à aborder, c’est sur mon pauv monsieur ! Lol

    • Encore un discours de Politique qui, à l’approche des élections, s’intéresse (dans une longue parenthèse totalement hors sujet sur le budget) au sort des femmes. Elles sont plus nombreuses que les hommes qui meurent plus jeunes et donc il les chouchoute au plan électoral.
      C’est faire affront à l’intelligence féminine. Les femmes ne seront pas dupes.

      Si 71% des victimes de la traite des êtres humains sont des femmes, cela veut clairement dire que 29% des victimes de cette même traite sont de sexe masculin. Croyez vous qu’un gamin livré aux appétits sexuels de dépravés souffre moins qu’une gamine ? Bien sûr que non.
      Tout ceci n’a pas de sens.
      Il faut éradiquer partout pauvreté et violence qui elles n’ont pas de sexe.

      On doit commencer par le faire ici (en France) et maintenant.
      Nulle loi ne pourra jamais empêcher les injustices liées au sexe, à la couleur de peau, à la religion, à l’orientation sexuelle, à la classe sociale ou autre.
      Un noir avec un nom et un prénom « sonnant » Français de souche pourra se voir refuser au dernier moment, hélas, une location sous un prétexte fallacieux .
      C’est juste une question de mentalité et un problème d’éducation.
      C’est un travail de longue haleine…

  2. bossuet super star encore une fois

    dieu se rit des hommes qui se plaignent des consequences des causes qu’ils cherissent sans jamais les nommer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *