Conseil communautaire – Jarrot / Marti : la foire aux compétences

L’actualité a beau rassembler dans une même unité l’ensemble des conseillers communautaires le temps d’une minute de silence en hommage à l’ancien président de la République, Jacques Chirac, quand bien même, David Marti, président de la CUCM ne manqua pas de préciser, « je ne partageais pas ses orientations politiques », il a rappelé que Jacques Chirac avait « porté avec force les valeurs républicaines ».

L’unité de façade est de courte durée. On s’en doutait un peu, ce jeudi soir à l’Alto au Creusot avec la présence du maire de Montceau.

Marie-Claude Jarrot intervient peu. Alors, quand au détour de l’annonce de la participation de la communauté urbaine Creusot Montceau avec Dijon et Chalon-sur-Saône au SIMI, salon de l’immobilier d’entreprise à Paris du 11 au 13 décembre prochains, elle demande la parole, ce n’est pas pour complimenter David Marti.

Marie-Claude Jarrot met la pression immédiatement sur le président. Elle reproche à David Marti sa posture vis-à-vis de Guy Souvigny, adjoint à l’économie et au commerce à Montceau. Il participe, le 17 septembre dernier, à la foire du Creusot à une rencontre avec des chefs d’entreprise. « Guy (Souvigny) a dit tout le bien qu’il pensait de la coopération avec Le Creusot. Il n’était pas dans l’attaque » rappelle Marie-Claude Jarrot qui poursuit: « Devant les chefs d’entreprise interloqués, ils me l’ont dit, vous (David Marti) lui avez dit de faire attention à la chambre régionale des comptes quand il exerce sa compétence économique. Vous dépassez les bornes, ça m’étonne de vous ».

« Vous avez tancé Guy Souvigny, c’est très grave » (Marie-Claude Jarrot

Pour être clair, aujourd’hui, la compétence économique revient la communauté urbaine et à la Région. C’est un fait. Mais un maire, « il exerce dans la clause de compétence générale du maire dans sa mission d’accompagnement local de l’économie et du commerce » se plaît à signaler l’opposante communautaire.

Guy Souvigny a mal vécu cette remarque. « Vous avez tancé Guy, c’est très grave d’avoir fait ça ». Le maire de Montceau espérait qu’avec David Marti, « nous pouvions effacer une mésentente de 20 ans », oublier le raté de l’hôpital communautaire, l’histoire du complexe cinématographique, de l’écomusée.

Sauf, qu’à six mois des municipales et de la conquête de la CUCM, tous les coups sont permis et Marie-Claude Jarrot, au même titre de Charles Landre, n’a jamais caché son aversion pour la majorité communautaire. « C’est un président d’un autre âge qui s’est comporté ainsi » note encore MCJ.

David Marti écoute sans moucheter. Sa réponse est tout aussi calme et pondérée. « Je n’ai jamais voulu tancer Guy Souvigny. Je lui ai dit: faites attention, vous n’avez pas de moyens dédiés au service économique puisque vous n’en avez pas la compétence. Je l’ai dit par bienveillance ».

Marti propose un cours particulier à Jarrot sur les compétences

Qu’un sujet économique arrive sur le bureau du maire à Montceau, c’est au final la CUCM qui en a la compétence, résume David Marti. « Et ne me ressortez pas que Le Creusot et Montceau sont divisées. Je peux vous ressortir toutes vos paroles concernant la communauté urbaine. C’est un jeu stérile. Je suis à mon tour surpris. Mes paroles n’avaient rien d’une attaque. Si je veux attaquer, je le fais ici (au conseil communautaire) ».

On s’en tient là ?

Pas du tout. Marie-Claude Jarrot ne lâche pas le morceau après lecture du sujet sur l’association de la Ligue de l’enseignement de Saône-et-Loire à propos du pôle langage et d’une demande de subvention en matière de développement économique énoncé par Daniel Meunier, vice-président aux transports et sensibilisé par la nature du dossier, lui l’ex-enseignant. « Il n’a pas la compétence » sourit le maire de Montceau.

David Marti se frotte les mains. « Je ne peux m’en empêcher alors que vous êtes vous-même enseignante. Je vais vous donner un cours particulier sur les compétences de la politique de la ville qui est l’une des compétences de la CUCM ».

MJC lui répond: « Je propose de passer devant un médiateur indépendant… ». « Je plaisante » précise-t-elle.

« Pas moi » lui rétorque David Marti.

Allez, encore deux, voire trois conseils communautaires au plus avant mars prochain. Et les mouches auront changé d’âne ou pas.

Jean Bernard

12 commentaires

  1. Bravo Mr Marty madame jarrot encore une foi dans toute sa splandeur cette dame à un drôle de comportement, colérique emporté et n’a pas la carure pour être maire et encore moins présidente de la cucm, à par contre elle a une grande qualitée l organisation des petits déjeuner avec les chefs d entreprises montcelliens à lala que du paraître

  2. Pauvre M. JO. Votre engagement politique derrière le président de la cucm a modifié largement votre clairvoyance !
    Mme Jarrot est dans sont rôle lorsqu’elle organise des petits déjeuners avec les entrepreneurs cela fait partie des tâches relationnelles d’elue.
    Quant au président et la cucm tout le monde connaît sa condescendance envers ces opposants politiques et ces méthodes relèves d’un autre temps.
    Alors oui vivement les élections municipales pour le renvoyer à ces premiers amours (le syndicalisme) car de la vraie vie professionnelle il ne connaît pas grand chose mais il se permet tout de même de dire qu »il comprend les petites gens . Foutaise.

  3. Bravo nanard pour ta reparti mais alors là vous avez de la piau de treuf 😁😁😁 devant les yeux hihihi

  4. Bravo Bernard
    Vous avez tout résumé de ce que représente Marty.

  5. M. Marti est un petit politicien socialiste inféodé à son mentor M. Billardon.
    Il aime les petits calculs politiques et dirige la CUCM au seul profit de ses amis politiques.
    Il regarde les chefs d’entreprise avec dédain et condescendance.
    Mme Jarrot aime les entreprises et les soutient, car elles sont le moteur de notre territoire.
    Elle est moderne, elle est dans la vraie vie.
    Et elle dénonce avec raison le fonctionnement politique de la CUCM.
    C’est une femme libre, ouverte et qui a la volonté de faire bouger notre territoire, au delà des clivages stériles et d’un autre temps.
    Voilà, M. Jo, la réalité des choses.

    • Je pense plutôt que c’est « l’héritière » Jarrot et laquelle que vous défendez qui a tort.
      Votre patronne (en permanence) jette que de la poudre aux yeux à la population de Montceau. Les travaux actuellement mis en place à Montceau font partie de cela… Pourquoi avoir attendu autant d’années d’immobilisme politique pour se lancer à faire de travaux maintenant ? Tout simplement pour que le gens se dissent. Ah, la Jarrot travaille enfin pour nous ! Nous avons dû supporter des années de trous dans le rues et dans le chausses de la ville. Et vous n’avez pratiquement rien fait. Sans compter, la poubelle qui traine partout à Montceau. Je vous demande à toute votre équipe : Quand est-ce que vous aller donner l’exemple en nettoyant par vous-même et avec vos propres mains le centre-ville, les quartiers de Montceau mais surtout le Crapa? Quand ? Quand allez-vous répondre pour de vrais aux besoin de la population au lieu de faire comme les romains « cirque et jeux ». Quand ? M. Marty a mal exprimé ses propos quand il a parlé de compétences. Car, il aurait dû dire que l’actuelle équipe installée a la ville de Montceau, est incapable au niveau technique, d’avoir le compétences minimales nécessaires pour réaliser et mettre en place de projets complexes et de grande envergure. Je pense que Jarrot et sa petite équipe, doivent quitter le palais le plus tôt possible car ils sont pris des mauvaises habitudes. C’est comme au Moyen Age. Pire, ils vivent dans le passé. Et seulement une nouvelle équipe orienté vers le futur et avec une vision d’avenir, pourra réaliser une vrai transformation de la ville de Montceau Les Mines. Tournons la page, parlons faux, la relève arrive et vous aller devoir tous partir en étant oublié de l’histoire… Triste fin la vôtre !

      • Juste une question : qui exerce la compétence voirie ??? … la CUCM ! Donc si la ville n’est pas assez propre et qu’il y a des trous dans les rues je vous invite à contacter M. Marti.
        …et une remarque : Mme Jarrot et son équipe peuvent ils faire ce qui n’a pas été fait pendant 19 ans ??? Pensez par exemple à l’état du patrimoine communal…

  6. Avez vous déja participé à des « petits déjeuners » ??
    Avez vous conscience de l’impact économique que cela peut avoir ??
    ZERO !!
    C’est juste de la pub pour madame le maire !!
    Ses prises de paroles…..un auditoire microcosmique !!
    Des photos dans la presse locale qui se déplace car elle est là !!
    parler d’ intérêt est exagéré ….
    la cucm ……..elle contre tout ,c’est la seule maire qui a su se mettre tout le monde à dos . Elle a tout fait pour isoler Montceau !! Soyez réaliste !!
    A ego démesuré …. actions démesurées .

    • Juste un petit rappel.
      En 2014, au mépris du suffrage universel, alors que l’équipe de Mme Jarrot vient de remporter l’élection municipale à Montceau, qui M. Marti fait il designer comme vice-président pour la ville de Montceau ???… M. Selvez leader de l’opposition battue dans les urnes
      Il fallait oser ! Et M. Marti a osé !
      Il a osé bafouer la démocratie pour privilégier ses amis politiques.
      Voilà l’esprit de territoire… vu par M. Marti et ses amis socialistes.
      Dès lors, avec une telle attitude, comment parler d’esprit communautaire….
      Alors oui, Mme Jarrot à mille fois raison de prendre en main le développement économique à Montceau.
      Et les petits déjeuners des entreprises ne sont pas vraiment « microcosmiques »… et ils connaissent au contraire un franc succès auprès des commerçants, artisans, industriels, entrepreneurs qui trouvent là l’opportunité de se rencontrer, d’échanger,… et de tisser des liens propices aux affaires.
      Réfléchissez y…

  7. Bourguignon pour écrire des telles sotises vous devez êtres de ceux que la population a chassé en 2014.
    A la lecture de votre prose nous vous imaginons écumant de haine et de rancoeur.
    Votre lucidité est altérée par votre rage et vous fait dire n’importe quoi.
    Madame Jarrot à toutes les raisons de lancer des vérités au visage du président de la cucm mais pour vous qui aimez distribuer les mauvais points vous n’aimez pas les recevoir.
    Ne vous en déplaise Mme le Maire accomplie avec force et vigueur sa tâche peut être que pour vous cela venant d’une Femme vous choc mais il faudra vous y habituer car en 2020 Elle et son équipe repartiront jusqu’en 2026 car à part le grincheux tels que vous la majorité des Montceliennes et Montceliens leurs font confiances.

  8. Assistant à quelques conseils et manifestations, il est surprenant de lire que Mme Jarrot reproche au Président de la Communauté Urbaine d’avoir fait une remarque à M. Souvigny alors qu’elle même ne manque jamais une occasion de rabrouer voire « d’engueuler » ses propres adjoints ou des agents municipaux en public

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *