Conseil communautaire – David Marti devrait ouvrir l’exécutif à la majorité montcellienne

David Marti.

Marie-Claude Jarrot.

Daniel Meunier.

C’est le grand soir à la communauté urbaine Creusot Montceau avec l’installation du nouvel exécutif et donc les élections du président et des vice-présidents, entre autres.

Un moment aussi important que les municipales quand on s’intéresse de près à la vie de la CUCM. Mais l’est-il aux yeux de la population qui a largement boudé les municipales (en moyenne 60% de taux d’abstention) ? Et pourtant, aujourd’hui encore plus qu’hier, le fonctionnement et le développement du territoire passe irrémédiablement par la communauté.

Une communauté avec deux villes fortes, Le Creusot et Montceau-les-Mines, deux villes qui ont toujours et qu’importe la couleur politique, joué sur leur antagonisme. Un vieux dicton montcellien dit : mieux vaut une taupe dans son jardin qu’un Creusotin comme voisin.

Lors de la dernière mandature, entre le président David Marti et maire du Creusot, et Marie-Claude Jarrot, maire de Montceau-les-Mines, ce fut l’amour vache.

En 2014, Marie-Claude Jarrot vient de renvoyer Didier Mathus à la retraite politique. Toutefois, l’exécutif de la CUCM penche à gauche et c’est Laurent Selvez (liste Mathus) qui hérite du 5e poste de vice-président (économie sociale et solidaire, insertion). Un affront. Le maire de Montceau  récolte trois postes de conseillers délégués qui ne le resteront pas.

Arrive le 19 décembre 2019, dernier conseil communautaire d’avant les élections municipales. Marie-Claude Jarrot tire à boulets rouges sur David Marti. Ce soir, ils seront à nouveau face à face.

L’un et l’autre ont été réélus, Marti dès le premier tour et largement, Jarrot au second avec 126 voix d’avance sur Laurent Selvez.

Depuis, David Marti a annoncé sa candidature à sa propre succession à la présidence de la communauté urbaine et personne ne viendra y mettre son veto. La bagarre au « perchoir » aurait pu être toute autre si la porte aux sénatoriales ne s’était pas refermée sur l’actuel président. Bien des scenarii furent alors échafaudés…

Jean-Claude Lagrange ne sera pas premier vice-président

Hier soir se tenait une dernière réunion de la majorité pour valider les derniers ajustements et probablement ratifier une vice-présidence à la majorité montcellienne mais minoritaire à la CUCM. Marie-Claude Jarrot pourrait avoir en charge le tourisme.

« David Marti va jouer l’ouverture » assure-t-on dans son camp.

Mais un seul poste de VP, sera-ce suffisant pour le maire de Montceau alors que Le Creusot en compte quatre ? Et question subsidiaire, Laurent Selvez nimoritaire à Montceau restera-t-il dans l’exécutif majoritaire ?

Autre poste d’importance, celui de premier vice-président. Ce ne sera plus Hervé Mazurek, le maire de Blanzy. La logique aurait été que Jean-Claude Lagrange, maire de Sanvignes et vice-président à l’économie à la Région, revienne en haut de pyramide. « C’est non » dit-il. « La déontologie à la Région me l’empêche ». Néanmoins, les élections régionales sont programmées au printemps 2021, alors l’idée de nommer « un intérimaire » a fait son chemin.

Au poste de premier vice-président, le nom de Daniel Meunier (Saint-Vallier) circule avec insistance. Ce dernier doit sa présence à la communauté grâce à la démission d’Alain Philibert, réélu maire de Saint-Vallier qui fut encore peu 8e vice-président.

Daniel Meunier passerait ainsi de 14e vice-président aux transports et déplacements au sommet. « Pour services rendus » laisse-t-on entendre.

L’ouverture, David Marti va sans doute la poursuivre au sein des conseillers délégués. Ils étaient au nombre de six et devraient être neuf. « On se dirige vers une armée mexicaine » souffle-t-on parmi certains conseillers issus des 34 communes.

Fin des interrogations ce soir.

Jean Bernard

7 commentaires :

  1. Montceau dans l’exécutif c’est une blague j’espère
    De toute façon on connaît déjà les noms

  2. ENCORE DE LA TANBOUILLE POLITICIENNE ET LA CCM CONTINUE SON DECLIN…..A SAVOIR IL ETAIT PREVU DANS LES ANNEES 80 UNE COMMUNAUTE URBAINE A PLUS DE 100000 HABITANTS ,NOUS VOILA EN 2020…..VINGT PLUS TARD EN AYANT APPATEE TOUTES LES PETITES COMMUNES DU SECTEUR….ARRIVER A PEINE A 95000 HABITANTS ,UN TAUX DE CHOMAGE AVANT LA CRISE DU COVID QUI APPRCHAIT LES 19 %, DES CENTRES VILLES QUI SONNENT CREUX…..DESLOGEMENTS SOCIAUX VIDES VOIR DEMOLIS….DES HOPITAUX A L AGONIE ETC…….QUEL BEAU BILAN…..A CROIRE QUE LA GAUCHE NE SOUHAITE QU UNE CHOSE QUE RIEN NE CHANGE ET SURTOUT QUE SON ELECTORAT DE BASE TIENNE LE COUP LONGTEMPS, UN VRAI CHANGEMENT DE POPULATION LEUR SERAIT FATAL….

  3. Pierre Luc Fretus, les élu(e)s montcellien(ne)s de la majorité sont autant capable que les autres.
    Si Mr Marti souhaite avoir Mme Jarrot comme Vice Présidente, pourquoi pas :
    « Il n’y a que les imbécile qui ne change pas d’avis » et Mr Marti prouverait qu’il est loin d’en être un.
    Il est plus logique de voir un membre de la majorité Montcelienne Vice Président(e) plutôt qu’un membre de l’opposition.
    J’espère que cette esprit d’ouverture inspirera certain(e)s personnes qui sont obtus à l’idée de dialogue avec des personnes qui n’ont pas la même sensibilité politique.

  4. Mme Jarrot sera vice présidente :petites magouilles entre LREM obligé .Lancez vos paris.

  5. Il me semble qu’ à l’origine de la création de la CCM , il était prévue que la présidence serait tournante à la fin de chaque mandat…..Si quelqu’un en sait un peu plus ?……Question : Pourquoi le président actuel veut il se représenter ?

  6. « Gregory » Mme Jarrot n’est pas LREM. Ce n’est qu’un fantasme lancé par les LRBM
    (Les Républicains du Bassin Minier) qui n’ont pas supporté que notre Maire quitte le parti pour rejoindre Mme Pécresse.
    Je tiens à rappeler à qui veut l’entendre, que Mme Jarrot est une Gaulliste social, et je peux vous assurez que ça n’a rien à voir avec les LREM.
    Certains LREM aimeraient se faire passé pour des Gaullistes, mais ils n’ont que le nom, LREM est très loin de la philosophie Gaulliste.

    Quand à la Présidence tournante, elle n’est malheureusement d’actualité seulement quand Montceau et Le Creusot ont la même majorité, c’est dommage de voir que tout cela est devenu purement politique.

  7. Ce sont les soi disant communistes de Saint-Vallier qui propose Marti . Les copains entre copains et bey c’est pas jojo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.