Confirmation de présence d’un loup dans le Charolais

Communiqué de la préfecture de Saône-et-Loire.

Source OFB 71 nuit du 26 au 27 juillet 2020.

Depuis le 25 juin, 9 troupeaux auraient été attaqués par un grand prédateur dans 6 communes du Charolais (Viry, Vendenesses-les-Charolles, Mornay, Marizy, Martigny-le-comte, Beaubery) ; 33 ovins auraient été tués et 13 blessés.

 

Ces différentes attaques ont fait l’objet d’un constat sur place par les agents de l’Office Français de la Biodiversité (OFB). Les caractéristiques de la prédation constatée n’ont pas permis de conclure de suite à la responsabilité du loup ni d’exclure celle de chiens errants. En effet, dans de nombreux cas, l’absence de consommation ou la nature des blessures n’étaient pas clairement caractéristiques de la prédation par un loup.

Afin de lever ce doute, les agents de l’OFB ont installé plusieurs pièges photographiques, sur les lieux des attaques.

Les images recueillies dans la nuit de dimanche à lundi dernier sur l’un de ces pièges, conduisent après expertise, à confirmer de façon certaine la présence du loup.

 

L’ensemble des services de l’État est particulièrement mobilisé et demeure attentif à l’évolution de la situation ainsi qu’à l’accompagnement des éleveurs concernés. Ceux-ci se verront indemnisés des pertes subies. Ils pourront également bénéficier des aides de l’État prévues pour répondre au besoin de protection en urgence des troupeaux.

 

On rappelle par ailleurs, l’information presse du 15 mai dernier dans laquelle le préfet annonçait sa décision de classement de l’ensemble des communes du département afin de permettre aux éleveurs de mobiliser les aides publiques à l’investissement dans des dispositifs de protection de leurs troupeaux.

 

La présence épisodique du loup se confirme donc depuis la première attaque à Barnay le 8 mai 2019, dans le département. En effet, une deuxième attaque survenue à Anost cette année le 2 avril, avait conduit de nouveau à ne pas écarter l’hypothèse de la présence du loup dans le Morvan. Cette nouvelle série d’attaques atteste cette fois de la présence du loup en Charolais.

 

Suite à ce constat, le préfet réunira, le 13 août prochain, la cellule de veille et de suivi du loup qu’il avait déjà mobilisée le 7 juin 2019 à la suite de l’attaque de Barnay.

 

Il est rappelé que le loup fait l’objet d’une protection stricte aux niveaux international, communautaire et national. Le cadre d’intervention fixé par le plan national d’actions 2018-2023 sur le loup et les activités d’élevage, a pour objectif d’assurer à la fois la viabilité de l’espèce et la protection des troupeaux et des éleveurs.

 

Les éleveurs dont les troupeaux subissent une attaque sont invités à contacter la préfecture dans un délai maximal de 48 h après l’attaque (tél : 03 85 21 82 99). La procédure de constatation sur place par les agents spécialisés de l’OFB, et les dispositions à prendre par l’éleveur sont précisées sur le site internet des services de l’Etat : http://www.saone-et-loire.gouv.fr/article-en-cas-d-attaque-de-canide-a9379.html.

 

Toutes les informations sur la situation du loup en France, son évolution, ses impacts sur les troupeaux, les mesures de prévention sont disponibles sur les sites suivants : https://www.loupfrance.fr/ et http://www.auvergne-rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/plan-national-d-actions-2018-2023-sur-le-loup-et-r4388.html.

 

18 commentaires

  1. Punaise, ça va déjà assez mal , on avait bien besoin de ça !!

    • Grav maintenant il fodra un flingue pour sortir en foret ou au champignon 🍄🍄 , ils sont comptant ses ecolo

      A j avai oublie en france on na pas le droit d avoir un fusil , buste avec un permis

      On juste le droit de se faire sauter dessus par les loup

      C pas du jolie jolie

  2. Bonsoir à tous, aux amoureux de la nature et même aux flingueurs en tout genre !
    Longue vie aux loups, ceux du Charolais comme ceux du Morvan.
    Faut pas être parano, on a moins de chance d’être attaqué par un loup que d’être dézingué par un chasseur du dimanche !
    On n’est plus au Moyen Age, il est plus utile d’avoir un livre de règles d’orthographe que d’avoir un fusil !

  3. Je viens de lire les recommandations données lorsque l’on clique sur le lien pour connaître les dispositions à prendre en cas d’attaque de loup. Je ne sais pas si je dois rire ou m’inquiéter. J’imagine la tête d’un éleveur qui lit ça ! C’est pas croyable !
    D’autre part les indemnisations évoquées vont être à la charge de qui ? la préfecture ? donc le contribuable, comme d’habitude.

    • Et la vie d’un être vivant ? Quand l’humain cessera t il de penser qu’il est au centre du monde ? Il a le droit de tuer des milliers de moutons mais un loup qui a fin ne le peut pas ???

  4. A votre avis :
    Qui fait le plus de mal à notre planète, et contribue le plus à la rendre invivable :
    1) Le loup ?
    2) L’être humain ?
    On ramasse les copies quand vous aurez réfléchi …

  5. Le loup était la avant l’homme.La nature reprend ces droits.Merci a la cop 21 d’avoir décidé d’un confinement mondial pour « sauver » la planète même si c’est trop tard!!!Vivement la prochaine grippe☺️☺️

  6. Les dégâts de grands gibiers sont supportés financièrement par les chasseurs et UNIQUEMENT par eux via les Fédérations de chasse.
    Les agriculteurs font des déclarations , des constats sont réalisés et les Fédérations de Chasse indemnisent en fonction de l’étendue des dégâts.( sangliers, chevreuils,….etc )
    Je propose que les attaques de loups, qui génèrent le remboursement des animaux tués ou ceux devant être euthanasiés suite aux blessures infligées soient totalement pris en charge par les personnes favorables à la réintroduction de cet animal.
    Je suggère qu’ils aillent également rencontrer les éleveurs pour gérer leur colère lorsque ceux-ci découvrent un matin des moutons ou des agneaux à moitié dévorés ou agonisants.

    • Les attaques de loups, quand elles sont avérées, sont indemnisées par les finances publiques, donc par tous, et ont représenté la somme de 25 M d’euros en 2018.
      Si on est un défenseur de la faune sauvage, on peut trouver cela acceptable.
      On peut aussi penser que la faune sauvage n’a plus sa place dans notre civilisation.
      Il faudrait exterminer tous les loups, les renards, les sangliers, les blaireaux…les abeilles, les coccinelles !
      Sachez que les récoltes de céréales sont attaquées par des campagnols et que les pertes sont considérables, bien plus que 25 M d’€.
      Les renards régulent ces populations de campagnols et permettent aux agriculteurs de sauver leurs récoltes.
      Les loups et les lynx sont les prédateurs naturels des renards, des chevreuils et limitent leur nombre.
      La nature est bien faite, mais quand l’homme s’en mêle, elle est déséquilibrée.
      A vous de choisir, moi j’ai choisi de la défendre pour la laisser, pas trop abîmée, à mes petits enfants !

      • Vous occultez un point sensible, de quoi se nourrit l’homme ?
        Les renards font des dégâts considérables dans les élevages de poules, et autres. ils s’attaquent même aux agneaux. ( je l’ai constaté personnellement )
        Un conseil, sortez de votre bulle, allez sur le terrain regardez la réalité en face.
        L’homme fait partie de la chaîne alimentaire que vous le vouliez ou non.
        Je ne souhaite pas participer au paiement des dommages causés par les loups un point c’est tout. Ce mammifère est un concurrent pour l’homme, nos grand parents l’avaient compris EUX !!
        Je ne parle pas du fait que les canidés soient vecteurs de maladies. Echinococcose alvéolaire, leptospirose, rage, gale et j’en passe.
        Oui, je souhaite que mes petits enfants connaissent la nature, la vraie, pas celle ventée par des farfelus qui n’y connaissent rien mais qui hélas croient connaître et se posent en donneur de leçons..

  7. Candide 71 : « Les dégâts de grands gibiers sont supportés financièrement par les chasseurs et UNIQUEMENT par eux via les Fédérations de chasse. » :

    Totalement faux !

    Voir par exemple
    http://www.auvergne-rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/flashinfoloup-indemnisation.pdf

    • Non en Saône et Loire seuls les chasseurs paient. Si vous souhaitez des précisions contactez la fédération de chasse au moulin gandin à côté de Mâcon et demandez à parler au directeur, il comblera vos lacunes.

  8. En lisant ces commentaires, je suppose qu’il y a quelques personnes appartenant à des mouvements végans, animalistes etc
    Sachez que nous n’essaierons pas de vous faire changer mais que des paramètres que vous ne soupçonnez peut-être même pas s’en chargeront.
    Par contre il est important sur vous sachiez que le territoire Français n’est ni la savane ni le parc du yellowstone.
    On y trouve des élevages, des estives, des fermes et que les gens qui s’en occupent et y vivent sont les vrais artisans de la nature.
    Vous vous faites une idée de cette nature au travers de films Tels Bambi, Ferdinand etc que vous avez peut-être trop regardé ou
    peut-être manquez vous de perception des choses pour rester poli.

    • oui vous avez raison je pense que vous regardez trop la télé et ne regardez pas autour de vous ; sans doute avez vous des animaux de compagnie et vous pensez qu’un animal sauvage doit être considéré de la même manière. Mais meme nos compagnons ne devraient pas vivre attachés et enfermés, eux aussi devraient avoir le droit de vaquer dans les rues comme nous le faisons car la Terre appartient à tous…
      oui vous ne parviendrez pas à me faire changer d’avis

  9. bonjour ! .. lili .. en parlant de la nature vous dites «  » lorsque l’homme s’en mêle elle est déséquilibrée «  » ! ligne suivante vous dites «  »j’ai choisi de la défendre «  » donc de m’en mêler.. quand au loup , nos aïeuls, sans doute avec de bonnes raisons, avaient réussi a s’en débarrasser , ce serait dommage de benoîtement le regarder se réinstaller.

    • Astronaute, au début, j’ai pensé que votre raisonnement se tenait bien. Puis, réflexion faite, « défendre la nature » semble signifier dans le cas présent se mêler des comportements humains qui la détruisent, et non pas se mêler de la nature elle-même.
      L’homme fait partie de la nature, en la déséquilibrant, il s’auto-détruit lui-même. Les preuves sont désormais visibles pour qui a le courage de ne pas faire l’autruche.
      Les causes premières sont maintenant bien connues : croissance illimitée économique et inégalités patrimoniales. (Ces causes ont elles-même des causes psychologiques et anthropologiques).
      Ces deux déclencheurs ont pour certaines conséquences toutes les tentatives de faire vivre la population « pauvre » à bas coût, donc nourriture bas de gamme (conservateurs, colorants, élevages intensifs, engrais chimiques etc…..), plastiques, vêtements et objets peu durables, etc…. tout cela permet de profiter d’un confort relatif et d’éviter la grande Révolte.
      L’immense chantier est de transformer ce système (parfaitement et consciemment élaboré) sans priver ni faire subir d’injustice tout un chacun, de telle sorte à ce qu’un équilibre enfin durable soit trouvé pour que tous, êtres vivants, plantes et matières premières, puissent vivre dans le respect des uns et de tous et dans la bonne santé naturelle et non pas artificielle. Il en va de la SURVIE de l’espèce humaine.
      MISSION IMPOSSIBLE DANS L’ÉTAT ACTUEL DE L’INTELLIGENCE (LA BÊTISE?) HUMAINE.
      Preuve en est ce débat stérile sur le loup….. l’intelligence qui mettrait tout le monde d’accord serait de trouver le moyen de vivre ensemble loups et éleveurs, de telle sorte que le loup trouve quand même sa nourriture car il rend bien des services par ailleurs, et que les éleveurs (qui rendent autant d’autres services) aient leur bétail bien protégé. Ingénieurs, à vos travaux! Politiciens, à vos budgets!

    • Oui exactement une très grosse extermination de masse et qu’est-ce qui en a résulté derrière ça prolifération des espèces que le loup chasse sanglier renard exetera le loup n’est pas dans ce monde pour embêter les éleveurs qui détruisent leur habitat naturel pour faire des champs pour vous nourrir le loup fait partie de la biodiversité mondiale et existe pour une bonne raison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *