Compteur Linky – 250 plaignants rassemblés sur le 71

Maître Edouard Raffin.

Rappelez-vous, c’était en mars dernier, à la salle polyvalente du centre nautique à Montceau-les-Mines, les réfractaires au compteur Linky sont venus nombreux prendre conseil auprès de l’avocat, maître Edouard Raffin, avocat au barreau de Lyon.  Car s’opposer à l’installation du compteur Linky, indiquions-nous à cette époque, encore fallait-il avoir les bons arguments. Et, à écouter maître Raffin, s’y opposer, c’était comme « gravir une montagne par temps de pluie, avec un sol glissant, des cailloux qui vous tombent dessus avant de passer le col et gagner ».

Donc la seule solution _ on oublie la lettre recommandée _ , c’est une action juridique, prévenait l’avocat lyonnais. Et pour attaquer ENEDIS, encore faut-il trouver la faille. Certes aucune loi oblige d’accepter le compteur Linky mais aucune n’interdit de le poser, d’ailleurs « son implantation se fait dans un cadre légal » reconnaissait l’avocat. « Nous devons contester la légitimité  et les dérives du projet ».
Depuis, l’idée a fait son chemin et ce mercredi 19 juin 2019, un petit comité « de résistants » de l’ACCU71 et de ses partenaires sur le 71, a rendez-vous avec maître Raffin pour lui remettre les dossiers juridiques de plus de 250 plaignants rassemblés sur le 71 contre ENEDIS et son LINKY. Un événement important pour cette action départementale.
L’étape suivante sur ce sujet sera la préparation de l’audience au TGI, peut-être pas avant début 2020…
J.B.

Au centre nautique le 6 mars dernier.

2 commentaires

  1. Environ deux pour cent, concerné, sur la Saône et Loire pour un compteur qui ne risque rien,??? Bravo hourra, 😂😂🤣

  2. Il y en a un qui va gagner quelque chose, c’est Mr Raffin. Pour les autres …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *