Communauté urbaine – Et si le covoiturage devenait solidaire

La communauté urbaine souhaite développer un covoiturage solidaire à l’échelle de son territoire. Une expérimentation de ce dispositif sera lancée sur quatre communes du territoire :
Marigny, Saint-Firmin, Saint-Micaud et Saint-Pierre-de-Varennes.

Quatre réunions publiques sont proposées aux habitants pour leur présenter ce dispositif.

La communauté urbaine souhaite développer un covoiturage solidaire à l’échelle de son territoire, en complément du réseau des bus urbains et du transport à la demande.

Le covoiturage, c’est partager et profiter à plusieurs d’un véhicule personnel dans le but d’effectuer un trajet commun.

Qu’il s’agisse de trajets quotidiens (domicile-travail) ou de déplacements ponctuels (courses, loisirs, rendez-vous médicaux, administratifs…), le covoiturage permet de faire un geste pour la planète et de rencontrer de nouvelles personnes. Il peut également rendre service entre voisins ou collègues de travail qui effectuent un même trajet.

Une expérimentation de ce dispositif sera lancée sur quatre communes du territoire : Marigny, Saint-Firmin, Saint-Micaud et Saint-Pierre-de-Varennes.

L’objectif est de faciliter les déplacements au sein de la communauté urbaine, et principalement les déplacements depuis les communes rurales vers les villes.

Quatre réunions publiques sont organisées afin de présenter le principe du dispositif et l’outil de mise en relation, d’identifier les conducteurs et les passagers potentiels et d’échanger sur ce dispositif :

  • mardi 25 juin à Saint-Firmin, à 18h30 (salle André Blondeau, route de Saint-Firmin),
  • mercredi 26 juin à Saint-Pierre-de-Varennes, à 18h30 (préau de l’école maternelle, en face de la mairie, avenue Jules Pernette),
  • lundi 1er juillet à Marigny, à 18h30 (salle du conseil de la mairie, le bourg),
  • mardi 2 juillet à Saint-Micaud, à 18h30 (salle du conseil de la mairie, le bourg).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.