Communauté urbaine – Personnel : absentéisme et trop d’intérimaires

Quelques précisions sur le rapport de la chambre régionale de la cour des comptes sur la gestion de la CUCM.

Tout citoyen intéressé peut se tenir au courant de la réalité de la gestion publique de ces instances en allant sur  http://www.ccomptes.fr le site de la Cour des Comptes et des Chambres Régionales des comptes.

Pour la CUCM c’est à l’adresse https://www.ccomptes.fr/fr/documents/41824 qu’il trouvera ses informations et pour la ville de Montceau c’est à… https://www.ccomptes.fr/fr/publications/commune-de-montceau-les-mines-saone-et-loire-0

Dans le rapport définitif (années 2011/2015) sur la gestion 2011/2015 de la CUCM un point particulier a été abordé. La masse salariale, l’absentéisme et le recours à l’intérim dans le service de collecte et traitement des déchets.

Le taux d’absentéisme est passé de 8,3% en 2011 à 10,4% en 2015. La cour souligne que ce taux correspond au taux moyen des villes de 15 à 100 000 habitants. Le taux des maladies ordinaires est supérieur à la moyenne (68% contre 51%) et celui des accidents du travail largement inférieur (3% contre 16% et divisé par 2,84 entre 2011 et 2015 en passant de 987 à 348 accidents)

Le rapport pointe favorablement la maîtrise du budget des déchets et souligne la baisse des effectifs de 169 agents en 2011 à 143 en 2015 en absorbant 8 communes de plus. Le même tableau fait apparaître une forte progression du recours à l’intérim de 139 222€ en 2011 à 235 507€ en 2014 et 211 000€ en 2015

Sur l’ensemble du territoire la profession fait remonter un climat de souffrance au travail. L’Institut national de recherche et de sécurité s’en fait l’écho. Il apparaît que l’ensemble des salariés de la collecte et du tri des déchets ménagers est exposé à de fortes contraintes physiques et psychiques. Il y a deux fois plus d’accidents du travail que dans la moyenne nationale des autres professions (1 salarié sur 8) et ils sont plus graves. Source (INRS)

Il convient de remarquer que l’absentéisme (nous n’avons pas les raisons, mais déduction des travaux de L’INRS) entraîne pour la continuité de service l’appel renforcé à l’intérim. En matière de sécurité cela n’est pas un gage dans des métiers aussi spécifiques, et cela peut accroître le stress des équipages permanents.

Gilles DESNOIX

La réaction de David Marti, président de la CUCM lors du dernier conseil communautaire: « Sur la gestion du personnel et l’absentéisme nous menons un travail de fond avec les syndicats. Il est faux de dire que les employés de la CUCM ont trop de jours de congé, d’autant plus qu’ils dépassent souvent les 35h, mais l’histoire fait que des congés ont été accordés. Ce sont des acquis sociaux. Je ne partage pas la vision comptable de la cour régionale. Dans le privé, les salaires sont plus élevés alors il est normal d’avoir des compensations. Les intérimaires pèsent sur les finances de la communauté. Dans le service de collecte des déchets, il démarre tôt le matin et il arrive que des équipes ne soient pas complètes et ne peuvent donc pas assurer le service d’où l’appel aux intérimaires. Nous les appelons à 3h pour commencer à 5h ».

Charles Landre: « Sur la gestion du personnel et l’absentéisme il est urgent de mettre en place une réflexion sur les causes. L’absentéisme au service de collecte des déchets augmente le recours à l’intérim ».

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *