CODEF – « Des médecins démissionnent, une situation sans précédent »

Communiqué du CODEF – 

Plus de 1 000 médecins hospitaliers

viennent de démissionner ! 

OUI, plus de 1 000 médecins hospitaliers viennent de démissionner de leurs fonctions administratives. Ils représentent « environ 10 % de l’ensemble des chefs de service toutes spécialités et services confondus sur l’ensemble du territoire » et leur nombre progresse de jour en jour.

C’est une situation sans précédent. Ils n’expriment aucune revendication catégorielle mais en sont arrivés-là parce qu’ils
demandent depuis des mois, pour l’hôpital public, des réponses concrètes aux déficits de financement et d’attractivité des professions de santé afin « d’assurer la qualité des soins et de garantir la sécurité des patients ».

Nous mesurons depuis des années les coups portés au service public de santé : fermetures d’hôpitaux, de services, de lits, de postes, restrictions budgétaires, sous-effectifs, sous-rémunération des personnels. Nous partageons l’indignation de ces médecins qui demandent à être reçus, écoutés et entendus depuis des mois.

Le simple fait qu’ils n’obtiennent pas de réponse ni de la ministre de la Santé, ni du Premier ministre, ni du Président de la République sur des délais aussi longs pose question.

Sont-ils confrontés à une incapacité des plus hauts responsables de l’Etat à apporter une réponse à la hauteur des besoins et des enjeux ou au contraire à une volonté délibérée de ces derniers de ne pas apporter de réponse ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *