Ce n’est ni un tic ou un toc, la maladie de Lyme

La section Bourgogne de France Lyme était présente aux Animaliades de Montceau-les-Mines, ce dimanche 5 août. Elle tenait un stand où l’on pouvait tout apprendre sur la maladie de Lyme et sur les dangers des tiques.

La maladie de Lyme est une  maladie bactérienne infectieuse qui touche l’être humain et de nombreux animaux. Elle est transmise par morsure de tiques.

Dans près de 90 % des cas, elle est traitée efficacement par une antibiothérapie de 2 à 4 semaines. Si elle n’est pas traitée, son évolution se fait sur plusieurs années.

Cette maladie peut à terme, déboucher, de manière aiguë et/ou chronique, sur des manifestations cutanées, articulaires ou neurologiques.

Tout doit être pris très au sérieux. L’homme qui s’insère dans le cycle de reproduction du tique s’avère un hôte accidentel terminal des tiques. Mais d’autre animaux sont hôtes de la tique et permettent le développement des bactéries (borrelia) qui une fois inoculée induit la maladie de Lyme.

En France, 30% des tiques sont infectées, mais de toute manière il faut faire très attention, toujours se vérifier après une promenade en forêt, dans les champs. Bien penser à inspecter les chiens aussi régulièrement où en rentrant de sortie..

Il convient si l’on est mordu par une tique de ne pas faire n’importe quoi, il y a des techniques et des instruments spécialisés. Et surtout il faut consulter pour obtenir un traitement indispensable.

La section Bourgogne de France Lyme se fait pour mission de propager le message, qui bizarrement est peu relayé par les pouvoirs publics et qui ne donnent pas de la part de la faculté de médecine à une grande mobilisation.

Aux Animaliades les responsables pouvaient ainsi bien dialoguer avec les visiteurs tant pour les humains que les animaux domestiques.

Gilles DESNOIX

www.francelyme.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *