Blanzy – Avec les producteurs de pays, c’est bien meilleur

Avec le retour des marchés des producteurs de pays, il est indéniable que l’hiver s’éloigne, c’est déjà un bon signe. Signe aussi que les consommateurs sont toujours demandeurs de bons produits, « nous maîtrisons notre production » rappelle Christelle Bonnot, productrice et organisatrice de ces marchés en partenariat avec la chambre d’agriculture et de la communauté urbaine.

C’est donc à Blanzy, à l’EVA, que la première édition 2018 a eu lieu avec des « petits » nouveaux, notamment Le verger des familles. Stéphane Morel, 42 ans, vient Santenay, il est producteur de fruits, pommes, poires, noix, kiwis, agrumes et propose de délicieux jus de pomme, nectar de fruits. « J’ai repris des vergers il y a 9 ans, je vends principalement ma production à la ferme, aux associations » explique-t-il.

Stéphane Morel était donc à Blanzy mais n’est pas sûr d’honorer les prochains rendez-vous tout simplement « parce que d’avril à juillet, je n’ai pas de production de fruits ».

Les marchés des producteurs seront au nombre de dix cette année (neuf désormais). Le prochain est prévu le 6 avril à Saint-Sernin-du-Bois à la salle des fêtes, toujours de 15h à 19h.

Nouveaux producteurs, nouvelles communes également: Essertenne (4 mai), Mont-Saint-Vincent (1er juin), Ciry-le-Noble et plus précisément à la Briqueterie (20 juillet), animation musicale avec restauration sur place, Ecuisses à la villa Perrusson (3 août), Saint-Vallier (7 septembre) et toujours Montchanin (5 octobre) et Saint-Berain-sous-Sanvignes (2 novembre).

J.B.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *