•  

Blanzy – Mais à quoi servent les poubelles ?

« Il faut nettoyer la nature même si c’est pas rigolo ». Adam 4 ans, aurait sans doute préféré aller jouer au football ou aller au cinéma, mais ce samedi après-midi, il a fait le choix de participer au nettoyage de Blanzy. « Tu sais maman, j’ai vu une dame jeter un papier par terre, elle aurait dû le mettre dans la poubelle ».

C’est pourtant simple. Jeter oui mais au bon endroit.

Alors entre les mégots de cigarette, des bouteilles, les canettes, des détritus de toutes sortes, les rues de Blanzy et pas seulement à Blanzy, sont par endroits, jonchées de tas de saloperies.

Evidemment les services de la ville ne sont pas sans ressort et oeuvrent à ramasser ces cochonneries. Une seconde lame n’est pas de trop, d’où l’idée de la famille Ficek de mettre en place ce samedi l’opération Blanzy ville propre avec la collaboration de la commune.

Tous s’étaient donnés rendez-vous à l’ancienne coopérative près du stade municipal où le matériel, sacs, gants, gilets jaunes, pinces, attendaient les bénévoles sous un soleil généreux.

A chacun son parcours, à chacun son envie. Entre deux à trois kilomètres à parcourir et tout nettoyer sur son passage. Le résultat est surprenant (voir photo). Comme quoi, les déchets sont loin de finir dans les containers ou les poubelles. « Si seulement la population pouvait prendre conscience qu’un petit geste peut aider à garder la ville propre » espérait le maire Hervé Mazurek.

Au moins peut-il compter sur l’action solidaire de la famille Ficek et la trentaine de bénévoles qui ont donné un peu de leur temps.

Une ville propre c’est comme porter des vêtements propres. Agréable pour soi et pour les autres.

Jean Bernard

 

2 commentaires

  1. Bonjour, je n’ai malheureusement pas pu être présente ce samedi . Avec grands regrets . Quand sera le prochain ramassage ? il ne faut pas attendre un an . Je veux bien en être l’initiatrice avec l’accord de la municipalité . Bonne journée à tous

  2. Bonjour,

    Belle initiative : bravo !

    Moi j’aimerais bien organiser une opération « Plastic Attack » : la grande distribution est un grand pourvoyeur de déchets (essentiellement en plastique).
    Il faudrait juste quelques volontaires…

    Merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *