Blanzy – Le combat sans relâche de madame Tran To Nga

Conférence ce vendredi 18 octobre à 20h Salle Coluche (entrée gratuite).

Tran To Nga MA TERRE EMPOISONNEE

Le combat d’une femme d’exception, en guerre contre Monsanto et consorts en soutien des « enfants de la dioxine » victimes de l’agent orange.

Tran To Nga aime se présenter comme un trait d’union entre le Vietnam et la France, la France qui lui a accordé la nationalité française et l’a faite chevalier de la Légion d’honneur pour son engagement social et humanitaire. Née en 1942 dans le Delta du Mékong, au sud du pays, elle grandit à Saïgon dans une famille de patriotes.

Elle évoquera sans doute sa vie, d’abord de militante – sous les bombes ou en prison – pour l’indépendance de son pays mais elle parlera surtout de la suite de sa vie, celle d’une femme engagée dans des causes éducatives et sanitaires pour le Vietnam.

Et plus particulièrement, à 72 ans elle se lance dans le combat de sa vie: faire reconnaître la responsabilité de sociétés américaines de pétrochimie pour avoir fabriqué l’agent orange que les avions de l’US Army ont largué en quantité astronomique pendant cette guerre du Vietnam. Trois millions de victimes civiles attendent réparation. Plus de 40 ans après, les effets sont toujours dévastateurs, pour la terre et pour l’homme. Un combat pour désamorcer cette « cette bombe à retardement ». On impute aujourd’hui à cette pluie chimique des cancers et des malformations congénitales qui affectent encore la 3ème génération. Un combat qui n’a rien de banal et que l’on comprend douloureusement en lisantMa terre empoisonnée qui paraît chez Stock en 2016.

EXPO VENTE D’OBJETS D’ART et ARTISANAUX du Vietnam et d’ailleurs :
vendredi 18 octobre 14h à 18h. Salle Y. MONTAND

Conférence le vendredi 18 octobre à 20h Salle Coluche (entrée gratuite)
Après la conférence : Vente et dédicace du livre de Mme NGA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *