Blanzy – Chantier jeunes, gratifiant et même plus

Chaque année dans le communes où l’OPAC est présent, fleurissent des chantiers destinés à donner un coup de main à des jeunes qui souhaitent financer un projet collectif ou individuel.

Cette semaine, du 27 au 31 juillet, Noa, Bertin, Célia, Tariq et Samuel ont travaillé à la cité Léon Blum à Blanzy, de 8h30 à 11h30. Un travail harassant à cause de la chaleur mais que le « club des cinq » a surmonté au prix d’une belle concentration et détermination.

Car il a fallu des efforts pour venir à bout des deux aires à étendoir laissés pour compte depuis des années, nettoyer les abords des immeubles, tailler les rosiers. Ils l’ont fait sans broncher, encore mieux que des pros.

D’ailleurs ce travail a non seulement été remarqué et remarquable mais, surtout, il a été salué par les habitants de la cité Léon Blum. « C’est sympa de voir des jeunes s’investir de la sorte, ça fait plaisir et c’est très bien fait » fait justement remarquer Madeleine.

Quoi de plus gratifiant que de recevoir les félicitations des personnes qui apprécient votre travail quand bien même ont-il été remerciés par Hervé Mazurek, maire de Blanzy et Denis Couturier, directeur de l’OPAC, agence de Montceau.

« C’est un travail citoyen » note au passage Jean-Claude Hamon, adjoint à la jeunesse lequel a fait passer aux jeunes un entretien d’embauche, comme pour de vrai. « C’est aussi un apprentissage à votre vie professionnelle », ajoute-t-il.

Noa, Bertin, Célia, Tariq et Samuel ont reçu à titre de « gratification » précise Julie Brançon, madame chantier jeunes à l’OPAC, 75 € et une bourse de 120 € chacun pour son projet mobilité individuel.

Du très bon boulot.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *