Blanzy – Catherine Jaskot expose au Val en Thym, un parfum exotique

Désormais au Val en Thym à Blanzy, on ne respire pas seulement la bonne odeur de l’herbe de Provence mais également le parfum exotique de Bali, cette île de l’océan Indien.

Catherine Jaskot a sa famille dans le Bassin minier mais voilà une bonne dizaine d’années qu’elle répond à l’appel de l’Asie. « Je passe beaucoup de temps à Bali » précise-t-elle.

Quand elle revient en France, dans le Midi où elle réside, elle profite de ses immersions en Saône-et-Loire pour proposer sa production d’objets artisanaux, le fruit de sa collaboration avec un atelier balinais.

A l’origine, Catherine Jaskot devait exposer à la boutique éphémère à Montceau-les-Mines tout le mois de novembre. Pas de chance, le confinement a éteint tous ses espoirs. « Je me suis retrouvée le bec dans l’eau ».

Alors elle a eu vent que le patron du Val en Thym, Jean-Pierre Volot, proposait à des artisans de profiter de sa place disponible pour exposer. La voici dont au moins jusqu’à Noël dans les murs du tabac blanzynois.

Ses objets sont vraiment atypiques mais non dénués de sens, « car ils respectent l’environnement humain et naturel, ils
permettent, notamment, de réduire (voire supprimer) l’utilisation d’objets à usage unique comme les pailles et couverts en plastique ou les disques démaquillants en coton » explique-t-elle dans son catalogue consacré aux éco-ustensiles, AYOBAMBU.

Des cadeaux originaux qui peuvent inciter à changer nos habitudes, celles de rester proche de la nature sans rien dénaturer justement.

Puisqu’il est difficile aujourd’hui de voyager, même à Bali alors c’est l’Asie qui vient à nous.

J.B.

CATALOGUE AYOBAMBU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.