Blanzy – Aujourd’hui, 30 720 € de chèques-cadeaux dépensés chez les commerçants

Il n’a pas eu le temps, d’autant plus qu’il vient de battre Tottenham sur son terrain, 3 buts à 1. Sans quoi, l’entraîneur de Liverpool, Jürgen Klopp, aurait aimé bénéficié des chèques-cadeaux à Blanzy. « Sans le Brexit, il avait deux ou trois choses a acheté chez nous » plaisante Hervé Mazurek, fan de football anglais et amoureux des exploits des Français en handball.

Eh oui, sur les 1500 chèques-cadeaux qui ont trouvé preneurs en décembre dernier dans cette opération de soutien aux commerçants et artisans locaux, 78% représentent des Blanzynois, 106 sont Montchaninois, 8 du Creusot et 1 de Dunkerque. Alors pourquoi pas des Britanniques ! Klopp le premier. Décidément, le Brexit !

Ceci dit et pour revenir plus sérieusement à cette opération chèques-cadeaux, Isabelle Demange qui a ouvert le conseil municipal avant l’arrivée du maire, retenu momentanément pour une raison familiale, la première adjointe a salué la réussite de cette initiative sans oublier « le travail réalisé par le comité de jumelage Blanzy-Hettenlheideim qui a commercialisé des chèques-cadeaux ».

Sans être assuré du résultat, Hervé Mazurek tablait sur la vente de 1000 chèques. 1 500 ont été écoulés. Vous achetiez 30 euros et vous en dépensiez 40. La différence (10 €) venait d’une subvention de la ville qui a bénéficié de l’aide de la Région et de la communauté urbaine pour la moitié des 15 000 €. Restait à verser l’autre moitié (7 500 €) au comité de jumelage.

Une opération blanche mais juteuse pour les commerçants. Déjà 768 chèques ont été mis en circulation, soit la somme de 30 720 € sur un total de 60 000 €.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.