Attentat de Conflans – Un enseignant retraité qui ne veut pas se taire

L’assassinat d’un professeur décapité par un terroriste islamiste vendredi 16 octobre 2020 dans la commune de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) suscite de très nombreuses réactions dans notre pays. La France entière est sous le choc.

Voici celui d’un enseignant à la retraite du Bassin minier.

 

2 commentaires

  1. Je vous soutiens évidemment dans votre texte, un enseignant n’est pas là pour faire du gardiennage dans une classe, il a un seul rôle, enseigner. Je ne vous suis pas en revanche quand vous parler « des religions » qui remettent en cause la laïcité. Je suis sorti du système scolaire il n’y a pas si longtemps, mes enfants sont écoliers je n’ai jamais entendu parler de Chrétiens qui agressent, egorgent des instituteurs ou avaient des exigences religieuses, je ne dis pas que cela puisse arriver, l’exception confirme la règle. Aujourd’hui il est temps de mettre un nom sur ceux qui posent problème au sein des établissements, notre république. Qui exigent des cours en relation avec leur religion, exigent des repas dans les cantines du fait de leur religion alors que dans la grande majorité les mamans ne travaillent pas et ne payent pas la cantines ? Qui exigent de porter le voile, exigent à ce que les garçons ne soient pas mélangés avec les filles, que les chants de Noël dans les maternelles soient interdits etc… ? La réalité c’est que Il n’y a jamais eu autant de problèmes graves avec la laïcité ces dernières années qu’avec l’Islam. Il ne s’agit pas d’essayer de diluer la réalité pour la rendre plus large et moins ciblée, cela ne marche plus et surtout c’est ce que font les gens de gauche et c’est à cause de cela que l’on ne combat pas correctement le problème. On parle d’une minorité, si c’était le cas il n’y aurait pas autant d’actes visibles, qu’il s’agisse à l’école, contre la police, les citoyens Français, donc arrêtons la naïveté et l’angélisme inadapté ceux qui nous combattent sont ni l’un, ni l’autre.

  2. Une République forte afficherais les caricatures de Charlie et un texte sur la Liberté d’expression à l’entrée des Mairies (pendant 7 jours). Pour cela il ne faut pas de politiques molles et obscurantistes.
    Les élus doivent reprendre la main. Cela n’a que trop durer de demander aux profs de faire la police, aux flics de faire de la pédagogie et aux journalistes d’impliquer ou alors……démissionnez.
    Le droit rien que le droit, la loi rien que la loi donc une nouvelle constitution pour une VI République.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *