Anniversaire 1919/2019 – La babka du centenaire

100 ANS de l’IMMIGRATION POLONAISE DANS LE BASSIN MINIER.

Le jeudi 11 Octobre Madame Brigitte Lagoutte,licenciée d’Histoire, diplômée (D.E.A.) de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, ancienne enseignante et auteure du livre « les Polonais d’Hier et d’Aujourd’hui » (1925-1980)  est intervenue dans les classes de l’école Marie Curie des Gautherets avec à l’appui un diaporama sur l’immigration préparé par le Jumelage Montceau-Zory.

Les élèves ont été très attentifs et intéressés par l’exposé de Mme Lagoutte. De retour dans leurs familles, les élèves ont posé beaucoup de questions à leurs parents ce qui a engendré des discussions sur les origines de leurs grands-parents. Un goûter (paczki) préparé par le jumelage a été offert à tous les élèves. Certains se sont amusés à essayer des costumes de folklore polonais. Les enseignants ont beaucoup apprécié cette intervention qui sera suivie d’une visite de l’exposition sur l’immigration polonaise à la Médiathèque de Montceau-les-Mines. qui se tiendra du 31 Octobre au 23 novembre.

Le mardi 23 Octobre, un atelier cuisine polonaise a été organisé à l’Espace Jeunesse de Montceau-les-Mines. Les jeunes ont confectionné un biscuit polonais (babka) qu’ils ont  dégusté tous ensemble et ont eu l’occasion de visionner le diaporama sur l’immigration polonaise commenté par la Présidente du Jumelage, Mme Christiane Duda. Les jeunes très intéressés ont posé beaucoup de questions sur la Pologne notamment. Un après-midi très convivial et très sympathique.

Les prochaines manifestations du jumelage :

  • spectacle culturel et musical au Syndicat des Mineurs le dimanche 3 Novembre à 15 H – participation libre
  • pièce de théâtre salle de La Trèche à Sanvignes le jeudi 7 novembre – séance à 15 H et à 20 H 30 – tarif unique : 10 €
  • conférence sur l’immigration polonaise par Gabriel Garçon, diplômé de l’Université Lille II en études slaves le vendredi 8 novembre salle Coluche à Blanzy à 18 H 00 – entrée gratuite

3 commentaires

  1. Bonjour. Je ne suis pas Polonais mais je voudrais remercier tout ceux venus de Pologne qui ont fait prospérer notre ville.
    Ils se sont totalement intégrés en aimant notre ville tout en rêvant du Pays qu’ils avaient quitté.
    Merci à vous et à votre intégration réussie dans le Travail et le partage (contrairement à d’autres).

  2. Pascaline,j adhere completement a votre commentaire et n oublions pas les portugais, italiens, espagnols etc venus de pays d Europe

  3. Pascaline,
    Je ne crois pas que tout était aussi rose que vous le sous entendez. Je me souviens des histoires racontées par mon grand père. La clandestinité à l’arrivée en France, la traque aux clandestins faite par les gendarmes, les travaux dans les fermes des environs, caché par des agriculteurs en manque de main d’œuvre bon marché. En puis la guerre, ou tout le monde s’est réunis derrière un but commun. Après la « régularisation », l’entrée dans la famille des mineurs. Mais oui, je suis d’accord, il y avait une volonté très forte de s’intégrer et de faire sa vie ici.
    Je me souviens aussi de quelques histoires franchement louches, sur fond de braconnage, pêche illicite, trafic d’alcool, rixes et autres affaires que la gendarmerie n’appréciait pas vraiment. Lors de certains repas de famille, on rigole encore de certaines histoires. Mais il est certain, qu’elles étaient plutôt mal vue des « locaux ».
    Ensuite, certains quartier, comme Les Gautherets, La saule etc …. étaient quand même un peu des citées peuplées d’étrangers ne parlant pas le français, avec leur propre église et leurs propres commerces.
    Mais oui, je suis d’accord, il y avait une volonté très forte de s’intégrer et de faire sa vie ici, notamment par le travail. L’Ecole a été également un facteur d’intégration très fort.

    PS : Goliath, pas trop de fautes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *