Acte 53 – Anniversaire : 17h11 comme 17 novembre

A quoi fallait-il s’attendre ce week-end pour le premier anniversaire du mouvement populaire appelé les gilets jaunes ? Simplement que le mouvement est encore en vie mais a perdu beaucoup de sa vitalité et un grand nombre de ses fidèles à en juger les deux rassemblements programmés samedi et dimanche au Magny.

Puisque jamais personne n’est d’accord sur le chiffre de participation, nous n’en donnerons aucun pour ce dimanche si ce n’est que les gilets jaunes furent moins nombreux sur le pont du Magny que la veille.

Une après-midi sur le pont à faire coucou aux automobilistes, distribuer des tracts et, à 17h11 pétantes comme logiquement dans toute la France où se réunissaient des gilets jaunes, ce fut l’heure de célébrer ce premier anniversaire en faisant du bruit.

La nuit tombait. L’anniversaire s’achevait dans un charmant tintamarre.

J.B.

 

2 commentaires

  1. Bonjour, pour Epicurien ,le donneur de leçon,sachez que dans la phrase
    « vous nous coutez chers »,pour votre information,CHER,est utilisé en tant qu’adverbe,donc invariable.Si vous passiez des tests d’embauche,tout comme le GJ qui a fait une faute d’inattention,vous ne seriez pas vous même embauché.Et quant à votre repas ou vous étiez 50 autour d’une table,vous avez certainement plus pollué que les quelques feux d’artifices qui ont été tirés au Magny.Pendant que vous vous gaviez et remplissiez vos verres,d’autres sur le pont savent se contenter de peu ,et ont participé joyeusement à la soupe populaire sur le parking.Pour ceux qui nous méprisent,nous ne nous attarderons pas sur vos méchancetés gratuites.Nous préférons penser à toutes ces personnes rencontrées sur le pont, qui pour la plupart il y a un an ne se connaissaient pas,et ont su tisser des liens d’amitié et de solidarité, cela malgré toutes nos différences. Christiane Daniel

  2. Merci Christiane.
    Nous étions entre 350 et 400 le 17 novembre 2018 et c’était le même chiffre un an après le 16 novembre 2019.

    Le 05 décembre 2019 il est prévu une convergence des luttes entre TOUS les mouvements sociaux, grévistes des transports, étudiants, services hospitaliers, pompiers, personnel judiciaire, services publics, travailleurs du privé, gilets jaunes, syndicalistes, chômeurs…
    Le 01 décembre 2018 il y avait 2000 manifestants au Magny, nous verront bien le 05 décembre 2019 si les gens se sentent concernés par leurs régimes retraite autant qu’ils l’étaient sur le prix de l’essence.

    Il me semble que donner au moins 1 jour de grève c’est peu en comparaison de ce que nous risquons tous de perdre à long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *