28 organisations unies – Center parcs au Rousset ou ailleurs, les opposants n’en veulent pas

Ils ne baissent pas la garde. Au contraire ils sont plus que jamais attentifs à l’évolution des projets d’extension ou de créations de Center Parcs par Pierre & Vacances sur le territoire français.

Quand bien même celui de Roybon en Isère a été abandonné, la reprise du projet à Rousset-Marizy (Saône-et-Loire), la poursuite d’extension du Center Parcs des Bois Francs en Normandie, sans oublier que Poligny dans le Jura est dans l’attente de la décision de la Cour d’appel de Nancy concernant le plan local d’urbanisme de la commune, préoccupent 28 organisations opposées aux projets de Pierre & Vacances.

A l’appel d’EcologicAction 71, ils se sont réunis samedi à Massilly, près de Cluny pour dans un premier temps, faire le point sur les différents dossiers sur le feu et définir une stratégie d’action et de communication.

Il ressort avant toute chose que, pour faire plier Pierre & Vacances comme ce fut le cas à Roybon, « la nécessité d’une mobilisation générale est impérative » note une opposante iséroise. « Les actions juridiques, la présence de zadistes sur le site et le battage médiatique, toutes ces actions ont convergé pour aboutir à l’abandon du projet ». Un projet qui remonte 2007.

Indépendamment du fait que l’implantation d’un Center Parcs nuit gravement à l’équilibre écologique, « mettant en péril nos ressources en eau, contribuant au réchauffement climatique, à l’artificialisation des sols et à la perte de biodiversité et menaçant la qualité de vie des riverains » énoncent les opposants, ces derniers mettent aussi l’accent sur l’aspect financier.

Il faut comprendre dans les déclarations des uns et des autres, notamment des communistes, « que Pierre & Vacances est une multinationale qui profite aux actionnaires avec de l’argent public ». D’expliquer que le projet du Rousset d’un montant en 2015 de 170 M €, « Pierre & Vacances ne déboursait que 250 000 €, qu’une société d’économie mixte composée notamment du Département et de la Région achetait et relouait à l’investisseur ».

L’argent, le nerf de la guerre

« Il faut se poser la question sur la santé financière de Pierre & Vacances » avance un opposant. « Des personnes manipulent des capitaux dont on ignore la provenance. Seules des structures d’Etat sont là pour que Pierre & Vacances ne tombent pas en ruine ».

« Ces projets immobiliers de l’industrie de loisirs mobilisent beaucoup d’argent public et appartiennent au passé » résume  EcologicAction 71, sachant d’après l’association le Pic Vert des Bois Francs (Normandie),  que « depuis 8 ans, le groupe affiche des pertes substantielles dues aux résultats négatifs de son activité touristique (…). C’est par ailleurs une bulle immobilière qui bétonne sans relâche et réchauffe la planète ».

L’union des communistes libertaires de Chalon-sur-Saône estime que  » ce projet n’est pas accessible à tout le monde alors qu’on demande à tout le monde de le payer ».

Les opposants en ont ras-le-bol de ces projets où le citoyen n’a rien à dire. « Nous ne voulons pas nous faire vampiriser et être pris pour des citrouilles. Nous voulons vivre tranquilles dans la cambrousse avec nos enfants » affirme une Iséroise.

Le Center parcs du Rousset-Marisy  est donc à nouveau sur les rails. « C’est un nouveau projet plus vert mais ça reste à prouver. Il est quand même prévu de détruire 40 hectares de forêt, impacter les zones humides, puiser 650 m3 d’eau par jour et accueillir 2400 visiteurs sur la zone natura 2000. Qu’il soit plus vert, ne change rien » soulignent les opposants.

« Que Pierre & Vacances cesse de détruite la nature », voilà le voeu des 28 associations.

Jean Bernard

Liste des participants :
ACCU (Alerte Citoyenne Communauté Urbaine)
AME (Autun Morvan Ecologie)
ARPENT (Association pour la Restauration et la Protection de l’Environnement Naturel du Tonnerrois)
ASESADEC (Association de Sauvegarde de l’Environnement à Saint-André-le-Désert et en Clunisois)
ASR (Action Solidarité Rurale)
ATTAC 71 (Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne)
CAPEN 71 (Confédération des Associations de Protection de l’Environnement et de la Nature)
CDPN 71 (Comité Départemental de Protection de la Nature)
Confédération Paysanne 71
Coordination Center parcs Ni Ici Ni Ailleurs
Creusot-Montceau en Transition
Creusot-Montceau TerrEco
EELV BFC (Europe Ecologie-Les Verts Bourgogne Franche-Comté)
France Nature Environnement
France Nature Environnement Bourgogne
France Nature Environnement Bourgogne Franche-Comté
France Nature Environnement Normandie
France Nature Environnement Auvergne-Rhône-Alpes
Le Pic Noir
Le Pic Vert des Bois Francs
PCF 71 (Parti Communiste Français)
PCSCP (Pour les Chambaran Sans Center Parc)
Pro-Geai du Rousset
SCA (Savoir-Comprendre-Agir)
SELEN (Saône-et-Loire Environnement Nature)
Terre de Liens Bourgogne Franche-Comté
UCL-Chalon (Union des Communistes Libertaires)

19 commentaires

  1. Et ce seront les mêmes qui vont venir pleurer qu’il n’y a pas de création d’emploi , que les politiques ne font rien et que le département se dépeuple. Et le pire ,c’est que l’on voit que des zaddistes sont venus mettre le même bordel qu’à Nantes.
    Ne venez pas pleurer que vos enfants ne trouvent pas de travail ,ni que les entreprises locales aient de plus en plus de mal à trouver des chantiers.
    28 associations signataires mais très peu représentées si l’on se rapporte aux photos ; ce sont les mêmes personnes qui représentent plusieurs associations dont certaines sont très éloignés du cadre de ce prochain lieu de convivialité ; pas comme ces réunions ou l’on critique en permanence.

  2. 28 associations et même pas 28 personnes dans la salle…..

  3. Entirement d’accord, c’est association de (…) qui défendent l’écologie , pfffff

    La france est le dernier pays ou que l’on pollue plus , allez voire en chine ou ailleurs maais eu par contre n’on pas c’est association de (…) pour l’écologie ( ILS IMPLANTENT DES USINES ECT,…. MAIS POUR EUX ET LES AUTRES ON NE LEUR DIT RIEN !!!!!!!!!!!! )

    (…)

    Il y a déja de fort nombre de chômage en france et a cause de ses (…) d’écologistes de ……… , il n’y aura plus rien en france déja que ses la misère pour trouver du travaille.

    Laissez dont s ‘installé le projet du Rousset car dans la région Montceau , saint vallier ect,…. , il n’y a aucun emploi ( si juste des magasin et encore le projet de jardinland on va l’avoir en 2030 !!!!!!! ) a cause de qui encore c’est association de (…)!!!!!!!!!!!!!

    Ils s’installent toutes les usines a Paris , Le Creusot et bien plus encore mais jamais dans le secteur de montceau les mines et saint vallier et ailleurs autour de ces villes .
    Encore a cause de qui ? On si demande

    Pour le projet de magasin ou autre ( jardinland ect,…) a chazque dans ces villes la il faut attendre toujours 10 ans aavant que sa se concraitise.
    Tous les magasin et autres ferme et dans les autres villes comme par hasard il ferme pas , C bizarre

    Je soutien le projet du Center Parc au Rousset car dans la région nous n ‘avons presque que le parc des combes et Le pal a proximité car les autres parcs sont autour de paris a chaque fois et jamais en bourgogne .

    N’écoutez pas ces Ecolo de (…) pour le futur de vos enfants et lees métiers que sa peut apporter.

    Cela va faire comme pour les municipales ils vont se mettre avec les ecolo et après il vont pleurer comme des madelaines car il n’y aura pas d’emplois et que cela ce fait tout ailleurs…… !!!!!!!!!!!!!

    Vive Center Parcs du Rousset.
    Soutien a pierre et vacances pour ce beaux projet qu’il ont été obiglés d’abandonner celui du jura a cause des mêmes.

  4. Tout à fait d’accord avec Republiqun et Cedda, quand on voit les photos ça donne juste envie de rigoler.
    Aux anti tout, ne venez pas chialer si la région se dépeuple ou si l’emploi est menacé.

  5. je suis un adepte des centers parcs ou à chaque fois mes enfants passent d’inoubliables séjours , le rousset je n’irais pas car à deux pas de chez moi , mais je soutiens fermement ce projet , la saone et loire en a plus que vraiment besoin ….

  6. Il est vrai que tout ce qui pourrait créer de l’activité doit être encouragé…
    Mais qui paye et qui profite ?
    https://blogs.mediapart.fr/luttopie/blog/130516/financement-des-center-parcs-le-cr-de-bfc-toujours-daccord-pour-servir-de-banquier
    « A la lumière de ces informations, l’investissement de la Région dans les équipements de loisirs des Center Parcs apparaît comme un choix peu judicieux et tout à fait risqué.  »
    Confirmation ?:  » le 29 avril le Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté sous la présidence de Mme MG Dufay (PS) a approuvé un budget comprenant une ligne de 16 M€ permettant de constituer une Société d’Économie Mixte destinée à acquérir, conjointement avec les départements de Saône et Loire et du Jura, aux frais des contribuables, les équipement de loisirs que Pierre et Vacances exploitera dans ses Center Parcs. »
    Alors, belles perspectives ou illusions coûteuses ?

  7. Bonsoir
    Pas beaucoup de monde, en parlant avec des gens de Marizy, il n’y a pas beaucoup de gens opposės au projet, ce sont surtout des personnes qui ne sont pas originaires de la région.
    Franchement se priver d’un tel projet à cause de quelques hurluberlus anti tout et surtout anti travail ce serait un beau gachi pour la rėgion

  8. Et aller, continuons de détruire la nature ! Et l’eau qui manque avec le réchauffement climatique.
    Et aller en avant la société de loisirs.
    On continue de délocaliser le vrai travail !
    Allez les cigales, c’est trop chouette les bulles artificielles…

  9. L’emploi devrait être un choix collectif constamment débattu. Nous avons normalement, nous les Êtres humains, la CAPACITÉ théorique d’organiser, de choisir, de définir les emplois qui seraient nécessaires, pérennes, viables. Opposer l »économie à l’écologie est un non-sens. La planète est un système physique frontalier par nature, en dépasser les limites conduit à de graves ennuis, que nous commençons d’ailleurs tout juste à payer (démultiplications des canicules, incendies, inondations, etc….).
    Or, par ailleurs, un des grands défauts cognitifs des êtres humains est de tendre à la facilité : l’argent va à l’argent, et les possesseurs décident en en s’octroyant la légitimité : « j’ai gagné, je l’ai mérité ». Mais, c’est éviter l’effort d’observer que le gain a été permis par une collectivité (crèches, assainissements, écoles, hôpitaux, routes, associations, environnement social….), et négliger les perdants. Ne voir que les emplois dans ce projet est une de ces facilités.
    Si les possesseurs monétaires (car les emplois ne peuvent être créés que par ceux qui en ont les MOYENS) ne sont pas en mesure d’offrir et d’organiser des emplois viables pour les humains et leur habitat, alors que faire? Car des emplois agréables et bénéfiques, il serait possible d’en créer en continu : Santé, Culture, Science, Enseignement, Hygiène, Biologie, Technique, Ingénierie, Restauration, Paysans, Jardiniers, Artistes….. sauf que pour cela, il faudrait surmonter une pensée puissante et tenace : « pourquoi créer un emploi qui ne me rapporterait rien à moi-même »? « pourquoi investir si cela ne me rapporte pas individuellement? ». Le drame, la tragédie humaine se joue bel et bien dans l’opposition individu/collectif. Car ne regardant que son petit périmètre, l’Homme ne sait pas, ne voit pas qu’il mise sur le tapis la destruction du collectif, planète comprise (la petite couche de Terre qui sert d’habitat à l’homme, le reste survivra).
    Alors au fond, que voulons-nous? « Bosser comme des malades et des robots pour ensuite s’amuser et polluer » (excusez-moi, je caricature, ce n’est pas le fond de ma pensée, mais je n’ai pas trouvé plus frappant en restant modéré)? ou préserver la Vie collective paisible en se réalisant dans des emplois bienfaiteurs et reposants, bien équilibrés en temps (articulation vie privée, vie publique)?
    http://www.bruno-latour.fr/fr/node/861.html
    Mais alors, serions-nous encore à la préhistoire de l’organisation sociale? Toujours les pyramides égyptiennes (un sommet qui dirige, et une base qui supporte et tous les intermédiaires? 3000 av J.C.!!!).
    https://mesopotamieetegypteantique.weebly.com/pyramides-sociales.html

  10. vu le nombre sur les photos , y en a qui doivent être multi-organisations!!!

  11. Mézière Jean Jacques

    Mon entreprise n’a pas pu faire le chantier de l’aéroport de Nantes à cause de ces gens. Bilan des centaines d’ouvriers sur la touche , des engins de chantier détruits !! Par contre elle a reçu des millions d’euros pour les jours de pénalités . Qui a payé ?????
    Enfin les écolos , les donneurs de leçons , le masque ça se met pas sous le nez !!

  12. La vraie question est : combien ce projet va il coûter au finance public ?……..pour quelques dizaines d’emplois à mi temps payés au lance pierre…..de plus, est il judicieux pour la région de financer ce projet dont on sait que le principal bénéficiaire périclite ?

    • « Quelques dizaines d’emploi  » , il est vrai à vous entendre que nous n’avons pas de problème de chômage en France . Mieux vaut être au RSA peut-être ?Et arrêtez de vous plaindre « payés au lance-pierre » ; vous voudriez que tous soit au même salaire ?

      • Le fait que le taux de chômage est en forte hausse n’est pas une raison suffisante pour jeter l’argent des contribuables par les fenêtres sous prétexte de création d’emplois éphémères !!!….pour vôtre information : je ne me plains pas , je constate simplement que de plus en plus d’emplois nécessitent des aides de l’état pour pouvoir survivre !!!

  13. Bonsoir
    Moi, j’ai toujours emmené mes enfants se promener du côté du Haut Folin, et j’emmènerai mes petits enfants dans les forêts du Morvan, on y respire un air très sain, l’eau des ruisseaux est fraîche et limpide, on peut faire des kilomètres en marchant au son des oiseaux et des insectes, ramasser des champignons, des châtaignes ou des fleurs, des myrtilles, selon la saison.
    Pas besoin d’aller dans une bulle pour passer un bon moment, pas besoin de dépenser des sommes considérables qui enrichissent les actionnaires.
    De plus, les métiers de l’environnement (métiers d’avenir si on y met les moyens) sont certainement plus valorisants et plus stables que ces emplois non garantis de ces grands groupes aux projets purement spéculatifs.
    Je suis contre ce projet même si je n’étais pas à cette réunion.
    On peut très bien créer des emplois avec les sommes colossales qui seront déployés par les différents groupements territoriaux, dans des secteurs proches de la nature : mise en valeur des milieux naturels, développement de l’éco-tourisme, préservation de la bio-diversité, réhabilitation des milieux aquatiques et gestion de l’eau (contrôle de la qualité et optimisation des ressources).
    Les pistes ne manquent pas mais il faut juste un peu de courage politique, ce que nos élus n’ont pas.

  14. Cet ambitieux projet a-t-il été entendu par un médiateur neutre capable de poser les pour et les contre et de le relayer ? Cet éclairage serait intéressant pour le commun des mortels pour mesurer l’enjeu économique pour la région et l’impact environnemental qui en découle. Je ne dis pas c’est bien ou c’est mal, il me manque simplement des éléments d’appréciation factuels. La voix de l’opposition ne doit pas prendre la main sur le sujet et systématiquement tout rejeter sans être en capacité de proposer du concret constructif.

    • Encore faut-il avoir les moyens de proposer du concret constructif. Seules certaines personnes sont aux manettes, dans le cockpit de pilotage, ce sont ces personnes là qui par une signature peuvent lancer ou non un projet, car de par leurs positions, elles ont les moyens de lever des fonds. Mais avant cela, l’absence de proposition doit-elle effacer alors à elle-seule la discussion et la critique (au sens peser le pour et le contre, et éventuellement rejeter un projet)? Je pense que chaque personne bien informée aurait le droit d’intervenir. Il y a abus quand une idéologie préconçue prend le pas sur le concret.
      Sans compter que tout ne peut pas se proposer en local, car interviennent des acteurs de tous les échelons : Département, Région, État, Europe et entreprises privées, banques et assurances par des lois, des règlements et des investissements. Comment alors articuler tout cela pour réaliser des projets viables en tous points?
      De même pour les projets, elles doivent se discuter en commun, avec tous les acteurs impliqués d’une manière ou d’une autre, la difficulté étant l’articulation du temps et de l’implication, qui peuvent être surmontés par des études via le net, en garantissant dans le marbre la liberté d’expression et la protection des données, de l’anonymat pour protéger les débats de toutes violences et représailles directes ou indirectes, sauf en cas de diffamation et d’insulte, c’est-à-dire de non respect de la loi correctionnelle. Et l’autre condition étant que tous les acteurs de la discussion soient informés en toute transparence de l’ensemble du contenu du dossier, sinon, il y a biais d’information et donc biais de décision et donc tromperie.
      Donc tout ramène aux comportements éthiques et moraux humains (très peu réalisés depuis 10000 ans, sauf toujours après de très graves crises), et non pas aux systèmes techniques qu’ils emploient pour réaliser des activités, car ces systèmes finissent à un moment par s’émanciper du contrôle humain et conduisent à notre société ubuesque et kafkaïenne actuelle.
      Mais au final, une seule Vérité finit par nous rattraper : la science physique et biologique… Aucune économie ne pourra jongler avec les atomes!

      • Philo, je rejoins votre analyse. Il y a toujours des facteurs qui compromettent l’affichage complet d’un projet. Bravo pour votre qualité de syntaxe, cela contraste avec de nombreux commentaires!
        Votre dernière phrase est à méditer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *