11 ovins tués et 9 blessés – Qui est ce grand prédateur ?

Quel est l’animal qui s’attaque aux troupeaux de brebis ?

Attaques d’ovins dans le Charolais, les services de l’Etat se mobilisent.

Communiqué – Depuis le 8 juillet, des troupeaux d’ovins du Charolais ont été attaqués à 4 reprises par un grand prédateur, sur les communes de Charolles et Champlecy. On dénombre 11 ovins tués et 9 blessés.

Ces attaques ont fait l’objet d’un constat sur place par des agents de l’office français de la biodiversité (OFB). Les caractéristiques de la prédation amènent à ne pas exclure la responsabilité d’un loup. Plusieurs pièges photos ont été installés afin d’identifier l’auteur des attaques.

Les services de l’État et la chambre d’agriculture se sont immédiatement mobilisés pour accompagner les éleveurs prédatés dans le cadre du plan national « loup ».

La direction départementale des territoires a mis à leur disposition des filets électrifiés afin de leur permettre de protéger leurs troupeaux la nuit. Ces protections ont été mises en place.

Le préfet a ainsi pu délivrer ce jour des premières autorisations de tir de défense simple aux  éleveurs ayant protégé leurs animaux. Les lieutenants de louveterie ont été mobilisés dès ce soir pour mettre en œuvre ces tirs et assurer la surveillance des troupeaux du secteur.

Enfin, comme le prévoit le plan national d’actions sur le loup et les activités d’élevage, les éleveurs prédatés seront indemnisés des pertes subies.

 

Le préfet rappelle aux éleveurs dont les troupeaux subiraient une attaque de type canidé de contacter sans délai l’OFB (tél : 06 20 78 94 77). La procédure de constatation sur place par les agents spécialisés de l’OFB et les dispositions à prendre par l’éleveur sont précisées sur le site internet des services de l’Etat : http://www.saone-et-loire.gouv.fr/que-faire-en-cas-de-constat-d-attaque-a9379.html

 

2 commentaires :

  1. Qui est ce prédateur ?

    Certainement un anglais muni d’un faux billet !

  2. Euh voyons voyons 🧐 c’est peut être un loup ! Mais chut…..les défenseurs écolo vont hurler !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.