Young Festival – La voix de la jeunesse montcellienne nous a emmenés au pays des merveilles

Une scène imposante ou tout devient fragile, c’est toute la difficulté qu’ont rencontrée Aîcha, Jawhar, Romane, Jean, Victoria et Valentin, et Théo, ce samedi soir lors de la 3e édition du Young Festival à l’Embarcadère à Montceau-les-Mines devant 400 spectateurs.

Ce tremplin pour jeunes talents proposé par la ville, le pôle culture avec la participation du conseil municipal jeune, a remporté un très beau succès qui fait dire que la jeunesse montcellienne a son mot à dire dans l’animation et que, pour s’exprimer, il suffit de lui en donner les moyens et l’envie.

Une grande scène avec des jeux de lumière, un son parfait, des musiciens en chair et en os et un Naguy dans le costume de David Michaudet, la soirée a provoqué bien des frissons dans la salle où le public se suspendait aux voix des candidats. De délicieuses voix avec chacune son timbre, sa texture et son charme.

Ils ne sont pas arrivés la fleur au fusil avec chacun trois chansons à interpréter. Non, leur engagement a été total dès le mois de janvier avec des répétitions qui se sont enchaînées jusqu’au jour J et proposer aux spectateurs, un concert de qualité.

Evidemment, il y avait une récompense à aller chercher, celle d’être programmée au cours de la prochaine saison culturelle à Montceau mais avant tout, ils ont pris du plaisir à travailler et partager une émotion qui s’est vue et entendue.

Quand le jury a révélé le nom du vainqueur, le duo Victoria et Valentin, toutes et tous ont formé un cercle en se prenant par les épaules comme une équipe qui venait de remporter la finale. « Ce soir, nous avons tous gagné » lâchait Victoria.

Oui, ils ont tous gagné et, au-delà, démontré un esprit solidaire, fraternel et enjoué à l’image du final avec la reprise en choeur de « Emmenez-moi » de Charles Aznavour.

La jeunesse montcellienne a une voix, il faut l’écouter.

Jean Bernard

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.