Vraie-fausse médecin – Le conseil national de l’ordre des médecins veut faire toute la lumière

Le docteur Gérard Montagnon en septembre 2020.

L’affaire a fait grand bruit en septembre 2020 lorsque L’informateur de Bourgogne dévoilait qu’un médecin embauché au centre de santé Filiéris à Montceau-les-Mines, ne l’était pas.

Le lundi 21 septembre, Hervé Laborde, directeur régional Est de Filiéris, suspendait Samantha Avril de ses fonctions  et indiquait  que « nous avons porté plainte, une instruction judiciaire est ouverte ». Il précisait aussi : « s’il y a eu embauche, le diplôme du médecin a été validé par le conseil de l’ordre des médecins ».

Alors président conseil de l’ordre des médecins de Saône-et-Loire _ il a été au bout de son mandat de trois ans jusqu’en décembre dernier _, Gérard Montagnon, lors d’une conférence de presse à Mâcon le 23 septembre, admettait avoir été grugé par Samantha Avril. En raison du covid, l’entretien s’est déroulé par téléphone. « Nous avons donc regardé son dossier et rien a attiré notre attention même après l’entretien ».

Gérard Montagnon a donc fait confiance alors que le diplôme était un faux. Aucune vérification, notamment auprès de la faculté _ Paris XIII, la Sorbonne en l’occurrence _ ni sur la thèse, n’a été effectuée. « Personne n’a tiqué sur les documents » insistait Gérard Montagnon. « C’est la procédure telle que nous devons la suivre » rappelait il.

Samantha Avril, mise en examen pour exercice illégal de la médecine, blessures involontaires, mise en danger de la vie d’autrui et faux et usages de faux, passera quatre mois à la prison à Dijon avant d’être libérée fin janvier dernier.

« Je ne suis pas au courant » (Gérard Montagnon)

Entre temps, deux des patients de la fausse médecin sont décédés, notamment Jean-Marc Gauthier, le 8 octobre 2020 à l’âge de 67 ans. Son épouse a porté plainte. L’avocat de sa fille _ patiente aussi du faux médecin _, maître Claude Vermorel déclarait à l’époque sur le sujet : « Ce faux médecin présumé est à l’origine de nombreuses erreurs de diagnostique, pour l’un de mes clients, elle n’a pas décelé une pathologie grave ce qui a eu pour effet un retard de prise en charge dans une unité spécialisée à Dijon ».

Ainsi, le conseil national de l’ordre des médecins a saisi la chambre régionale disciplinaire de Bourgogne – Franche-Comté qui a  ouvert une enquête afin de faire toute la lumière sur cette embauche. « L’affaire est en cours d’instruction » précise-t-on au conseil régional de l’ordre des médecins.

Gérard Montagnon n’est pas plus loquace. Médecin à la retraite, il a passé la journée de mardi à vacciner contre la covid. « Je participe à l’effort national, je suis au Vacci’bus, à l’hôpital », explique-t-il.  Quant à l’enquête de chambre régionale disciplinaire sur sa personne, il dit, « je ne suis pas au courant, je n’ai rien à dire, je ne peux pas vous répondre. S’il y aune enquête, je suis à la disposition de la justice ».

En fait, dans le cas présent, il s’agit d’une enquête administrative. Un proche du dossier fait remarquer que le docteur Gérard Montagnon ne risque pas grand-chose. Ses pairs veulent juste comprendre comment une médecin avec un faux diplôme a pu exercer. C’est déjà beaucoup.

Jean Bernard

7 commentaires

  1. Bonjour,

    Ordre des médecins, chambre des notaires etc, tout cela ne devrait pas exister, la même loi pour tout le monde !

    Allez essayer de porter plainte, vous verrez le résultat.

    Dans cette affaire, je pourrais déjà vous écrire le verdict…

    Voici comment il faut lire notre devise sur le fronton de nos mairies :

    LIBERTE Point ! (notre sécurité n’est plus garantie)
    EGALITE Point ! = pas du tout
    FRATERNITE Point ! (n’y pensez même plus)

    Pauvre FRANCE…..

    Je suis pessimiste ?

  2. Comme d’habitude ce sera la faute à personne et les familles des deux personnes décédées n’auront que les yeux pour pleurer…..Toutes mes pensées aux familles…

  3. Une enquête dirigee par des personnes du même métier,ayant les mêmes intérêts,…..n à aucune valeur …Le dossier suivant les expliquations du docteur MONTAVON paraît clair…..NEGLIGENCE….NEGLIGENCE…..NEGLIGENCE…..et on nous annonce déjà que le principal interesse ne risque rien…..alors…!!!! C EST COMME LL ETAT QUAND QUELQUE CHOSE NE VA PAS IL CREE UNE COMMISSION D ENQUETE QUI DANS UN CERTAINS TEMPS RENDRA UN RAPPORT DE X PAGES ET QUI CONCLURA : IL FAUDRA FAIRE ATTENTION LA PROCHAINE FOIS …!!!

  4. On a le droit d’halluciner ???

  5. Grave négligence. Deux personnes décédées et d autres avec des retards de diagnostics. Confiance profondément remise en cause. Et Ce conseil de l ordre n à toujours démissionné ! C était la moindre des choses vu le bilan humain de cette affaire!

  6. Hélas, la pénurie de médecins par la faute d’une population en France en constante et dramatique évolution et le numérus clausus qui est un gâchis d’excellents médecins nous oblige à recruter n’importe qui avec un diplôme obtenu on ne sait trop où, ou comment !

  7. Bonjour.
    Interressant tout çà.
    Sur la »justice » vous avez du croustillant ?
    Pauvre FRANCE…..
    BIEN A VOUS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *