Tango Swing et Bretelles – Du yiddish à la balalaïka, des voyages extraordinaires

Soirée très inattendue ce vendredi au festival Tango Swing et Bretelles à Montceau-les-Mines. D’un côté à l’Embarcadère, de la musique yiddish avec le groupe de musiciens virtuoses, Sirba Octet et, au Trait d’Union, un duo incroyable composé de deux gros calibres, Roman Jbanov à l’accordéon et Alexei Birioukov à la balalaïka.

D’un côté comme de l’autre, personne n’a regretté le déplacement. En fait, il a fallu choisir entre les deux. « Et vous avez bien fait de venir nous écouter » sourit Alexei Birioukov, un musicien extraordinaire à regarder jouer. Ses expressions du visage en font un être à part. Il respire la joie de vivre. Il s’amuse, le public adore.

Aussi, a t-il eu une pensée pour Sirba Octet. « Les musiciens sont des amis » annonce le russe. Et pour cause, ils jouent ensemble. De huit, ils sont passés à neuf le 4 juillet dernier aux Flâneries musicales à Reims. Du yiddish accompagné de la balalaïka, « peut-être aurons-nous la chance que la ville de Montceau nous programme » espère Alexei Birioukov. Plus simple sera le choix.

En somme, ce vendredi soir, le TSB proposait deux concerts événements dont beaucoup ne mesurent pas forcément la dimension musicale. Tous, Sirba Octet, Jbanov et Birioulov sont des pointures. Il est rare, dans une même soirée, dans un festival, de programmer des artistes d’un tel niveau.

Aujourd’hui, samedi 5 octobre, changement de cadre et de style avec en particulier les concerts dans les bars. C’est le week-end, alors on se lâche avec frénésie et courtoisie.

Jean Bernard

Encore deux jours de festival

https://mon-site-internet.e-bourgogne.fr/documents/portal1002/links/20190711-0924–tsb-brochure-28p-07-19-web_compressed-_1_.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *