Solidarité Ukraine – De la grande musique pour une grande cause

Trois cent dix personnes ont assisté ce dimanche après-midi à l’Embarcadère de Montceau-les-Mines au concert de soutien au peuple d’Ukraine victime de l’agression de Vladimir Poutine. Ce n’est, ni plus ni moins, qu’un acte barbare qui se déroule aux portes de l’Europe.

Sur la Bassin minier, l’élan de générosité envers les Ukrainiens dont au moins trois millions ont quitté le pays pour fuir la guerre et les bombardements de l’armée russe, a été fantastique.

Mais pour répondre aux besoins de ces familles, toutes les actions sont les bienvenues. Marie-Annick Nicolas, violoniste internationale pour qui Montceau-les-Mines est sa veille de coeur, a eu l’idée de réunir des musiciens avec l’aide de Pascale Martinez, directrice du pôle culture à la ville de Montceau, une initiative soutenue par madame le maire, Marie-Claude Jarrot.

« Dans cette période hautement troublée, les artistes sont toujours là pour jouer et participer à des causes qui nous sont chères » rappelle Marie-Annick Nicolas. Aujourd’hui, c’est la guerre en Ukraine.

Plus de 7000 € recueillis 

Musiciens amateurs, professionnels, membre du conservatoire à rayonnement communal, tous ont répondu à l’appel de la virtuose qui a fait chanter son violon magistralement sur la scène montcellienne. Outre les musiciens, furent associés les clubs services, le Rotary, le Lions et le Kiwanis. Preuve que la chaîne de solidarité n’est pas un vain mot. Même à l’entracte, deux associations, turque et polonaise ont vendu des spécialités dont la recette sera reversée au comité de la Croix Rouge comme la somme recueillie pour le concert (10 € de participation).

Au total, ce concert  a permis de recueillir plus de 4000 €  et même bien plus puisque une habitante de Belfort, présente dans la salle, a fait un chèque de 3000 €.

Le concert en lui-même laissera un souvenir inoubliable grâce à l’archet de Marie-Annick Nicolas. Exquis, savoureux, le violon de celle qui a étudié entre 1975 et 1976 au conservatoire Tchaïkovsky de Moscou, a placé l’auditoire dans une autre dimension musicale, celui du très haut niveau.

La musique adoucit les moeurs, puisse-t-elle apaiser celui du peuple ukrainien et l’hymne nationale lui donner les forces de résister à l’envahisseur.

Jean Bernard

2 commentaires :

  1. Merci, un beau moment de communion , je n ai pas regretté ma présence malgré le soleil et en plus me suis régalée avec les bons gâteaux confectionnés

  2. Un beau moment de solidarité. Bravo à tous les artistes.
    Par contre une petite précision aucun prix d’entrée n’a été fixé. Il s’agissait d’une entrée libre et chacun donnait ce qu’il voulait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.